Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Platini, en attendant FIFA 2023

Michel Platini, qui n’a finalement pas pris sa retraite, est de retour sur le terrain judiciaire aussi bien que politique. Avec, peut-être, le rêve secret de devenir enfin et malgré tout le président de la FIFA. Un poste lui ayant échappé par le passé, pour des raisons qu’il considère uniquement comme un règlement de compte personnel. Mais est-il l’homme de la situation, qu’il s’imagine incarner pour « sauver le football » ?

Il fait les choses dans l’ordre, et chacun peut y déceler un plan de bataille. Depuis que son éloignement de toute responsabilité dans le foot - bannissement de quatre longues années - a pris fin en octobre, l’ancien n°10 dégaine une à une ses cartes et ses cartouches. D’abord, en appelant à la justice de son pays. De la sorte, il a porté plainte en France pour « dénonciations calomnieuses » et « association de malfaiteurs en vue de commettre le délit » en question. Le parquet de Paris lui aurait donné raison - du moins dans la démarche -, et transmis son avis à son homologue suisse. Derrière la procédure, un discours : « Je suis la victime d’une machination, certainement pas coupable des dysfonctionnements du système et encore moins fautif personnellement. » Bref, il est un bouc émissaire et un innocent.


L’objectif final semble assez simple : se débarrasser, avec l’extrême onction des tribunaux, de cette suspicion autour de son salaire de près de deux millions de francs suisses. En effet, difficile avec un tel fait sonnant et trébuchant de se présenter les joues roses dans les bureaux de Zurich malgré une storytelling que racontent et défendent ses amis dans les médias - Jacques Vendroux en tête. Mais l’absolution pénale suffira-t-elle, pour réparer les dégâts et l’image de l’ancien héros des Bleus ?

Match retour ?


Car nous sommes, de fait, sur un terrain politique. Celui d’un retour, et d’une revanche. Certes, Michel Platini ne s’était pas vraiment retiré. Exclu ou mis en quarantaine du monde du football, sa stature et son aura pouvaient se passer d’un mandat. Il était le long remord de la séquence qui avait vu chuter la maison Blatter, et arriver un Infantino en chevalier blanc. Perdant et poursuivi par des affaires sans être condamné, il reste écouté et surtout populaire d’une certaine manière. Il se sait toujours aimé, et surtout en France (à l’étranger, les regards sont plus mitigés et on différencie plus aisément le grand joueur du dirigeant). Il conserve des réseaux, du moins encore quelques-uns, et un carnet d’adresses.


Depuis la Coupe du monde en Russie, il a commencé à rentrer dans le débat de fond. Taclant l’actuel président, son ingratitude, son manque de vision, son manque d’ambition pour le sport numéro un dans le monde... Infantino tient la maison bien rangée, Platini promet d’ouvrir les portes. Une opposition assez simple entre les valeurs et le pragmatisme, dont on sait par habitude qu’elle dissimule beaucoup de non-dits sur le passé et de futures trahisons. Le programme peut-il séduire suffisamment pour renverser l’ordre établi, celui-là même qui en a fait un paria pour assurer sa survie ?

Des obstacles assez hauts


Parce qu'il ne cache à personne son envie de reprendre du galon, dans ce football qui est toute sa vie. Dans un grand club ou à la FIFPro, donc un lieu de pouvoir et de rayonnement, alors que les grandes batailles autour des formes d’organisation des compétions européennes ou mondiales deviennent de plus en plus décisives. Bref, il cherche une belle porte d’entrée vers le Graal. Qui sait, à la FFF alors que le règne de Noël Le Graêt semble arriver à son terme et dont aucun successeur ne s’est fait connaître pour l'heure (même si cela reste, néanmoins, un peu trop petit pour lui) ? Le voilà donc en tournée promo, avant la sortie de son livre, dans la posture de l’oppositionnel de gauche, d’un Trotski qui condamne les dérives d’un système qu’il a lui-même mis en place.



Pourtant, de nombreux obstacles bien concrets se dressent devant lui. En 2019, et pour les années à venir. À l’instar de tous les déchus, il ne comprend toujours pas pourquoi, sur le fond, il est tombé. Comme si le croche-pied opportuniste de ses anciens amis en vidait le sens. Naturellement, Infantino ne dégage ni son charisme ni sa passion du ballon rond, mais il a au moins rassuré la « famille » et fait rentrer l’argent - quelle naïveté de croire que la FIFA sert à autre chose. Pour se faire élire, avec ce qui lui sert officiellement de cheval de bataille, il faudra non seulement une révolution de palais à Platini, mais aussi des mœurs au sein de cette vénérable institution bien au chaud à l’abri des alpages helvètes. On doute que des propositions éthiques puissent renverser le point de vue des bons notables du foot mondial.

Un cauchemar nommé Qatar


Et même le terrain politique, notamment en France, est loin d’être déminé. Les batailles juridiques vont continuer à alimenter l’actualité avec un focus sur une facette du personnage moins reluisante, celle de la Coupe du monde au Qatar. Ce cauchemar à venir va empêcher la FIFA de dormir, jusqu’en 2022. Ce qui vient de se passer avec l’athlétisme en a fourni un avant-goût assez amer, entre conditions climatiques, droits des travailleurs et tensions géopolitiques. Les personnes actuellement en place auront le beau rôle de rappeler que c’est en grande partie à lui, le pur, qu’on doit ce petit voyage au bout de l’enfer qui pourrait même menacer tout l’édifice. À côté, les enjeux autour de la VAR sembleront bien dérisoires.


Cette grande ombre, qu’il continue d’ignorer ou de s’en laver les mains pourtant sales, va bouffer la vie du foot et la sienne. Il semble également vouloir ignorer que depuis son éviction, la situation du football a bien changé. Désormais sous les feux des leaks, des juridictions anti-corruption et d’une presse qui ne verse plus forcement dans la complaisance permanente, son retour ne sera pas seulement scruté, mais sûrement critiqué. L’opinion publique et médiatique, qui sont ses principaux alliés, pourraient se retourner contre lui. Pendant que de l’autre coté des Alpes, on construit déjà des murs pour se prémunir du félon.

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible

Hier à 14:08 EuroMillions : 123 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
Hier à 17:52 À 44 ans, Marcelinho ne raccroche toujours pas les crampons 15
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:49 Fin de la grève des footballeuses espagnoles 5
Hier à 07:00 Viens mater Real Madrid-PSG lors d'une projection So Foot retentissante 1