Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Montpellier

Meunier, le réveil doré ?

Daniel Alves suspendu durant une petite semaine, Thomas Meunier, son remplaçant attitré, a quelques matchs pour prouver qu’il a la carrure d’un titulaire du Paris Saint-Germain. Une occasion rare pour le Belge, qui n’a pas vraiment le temps de se montrer cette saison.

Modififié
«  Tout meunier tire l'eau à son moulin » , dit l’adage. Thomas le sait sans doute mieux que personne. Alors, même s’il n’a évidemment pas sauté au plafond du Parc OL sur l’instant, le latéral du Paris Saint-Germain a sûrement décidé de se réjouir en silence et à bon escient de l’expulsion de Daniel Alves plutôt que de la regretter, dimanche dernier. Il allait enfin pouvoir jouer et enchaîner les matchs, a-t-il sans doute songé. Ce dernier constat s’est confirmé vendredi : le Brésilien étant officiellement suspendu quatre matchs (dont un avec sursis), le Belge a encore au moins deux parties devant lui, à commencer par celle contre Montpellier, pour se faire plaisir. Car depuis le début de la saison, son temps passé sur les terrains est compté.

Le cauchemar Dani


Neuf titularisations en Ligue 1, ce qui fait de lui le quinzième homme utilisé par Unai Emery derrière Yuri Berchiche, zéro en Ligue des champions : voilà les tristes statistiques collées à l’étiquette Meunier. Malheureux pour un joueur qui avait montré de belles choses dès son arrivée au club, en 2016-2017. Les raisons de cet abonnement au banc ? L’arrivée d’Alves, bien entendu, combinée à une rotation d’effectif moins présente que la saison dernière. «  C'est Daniel Alves..., a ainsi fatalement déclaré le principal intéressé fin novembre devant la presse. Après, le coach a toujours tenté un système de rotation pour faire jouer un peu la concurrence. Il sait aussi que sur le banc, les joueurs sont capables de faire la différence. En ce moment, il fait un peu moins tourner. Mais bon, j'espère qu'il va revenir un peu sur ses positions et continuer les rotations. »


La réponse de son entraîneur ? Floue et sans éclat, comme souvent : « Thomas a fait une grande saison l’année passée. Cette année, il est important. Il joue moins, mais il travaille et s’entraîne bien. Il attend les opportunités. C’est vrai qu’il souffre des performances d’Alves. J’ai parlé avec lui, je lui ai demandé un peu de patience. Il peut apprendre et progresser. » Bref, Alves est le meilleur, et le natif de Sainte-Ode son simple remplaçant. L’affaire est close.

Moment idéal


Sauf si Emery doit faire face aux absences ou à la méforme de son Brésilien. Coup de bol relatif pour Meunier : c’est actuellement le cas. Fatigué et fatigant, Alves a donc récolté une semaine de vacances à la suite de son tête-à-tête avec Clément Turpin. L’occasion rêvée pour son concurrent de saisir le ballon à pleines dents et de montrer ce qu’il a dans le slip. L’ancien de Bruges doit en effet balayer les doutes qui l’entourent concernant son niveau. Pourquoi ? Parce que certains se demandent encore s’il dispose de la carrure nécessaire pour être titulaire dans un club qui vise la coupe aux grandes oreilles. Parfois excellent (contre Caen ou Dijon, par exemple), l’arrière droit est également capable de passer à côté des grands rendez-vous (comme à Marseille). Face à Guingamp en Coupe de France, pour ce qui constituait la première rencontre de suspension d’Alves, le bonhomme de 26 ans n’a pas non plus pleinement convaincu, provoquant un penalty à un quart d’heure du terme.

Un potentiel à 50 millions d'euros ?


« À titre personnel, je le trouve très intelligent dans le jeu, défend Jonathan Brison, sans doute le plus grand admirateur de Meunier parmi les joueurs professionnels évoluant en France. En fait, il a tout. Il est grand, il est super bon techniquement, il fait des passes décisives, il peut marquer... Certains le trouvent moins offensif que les références à son poste : c'est faux. Suffit d’aller voir ses stats. Il n’y en pas beaucoup, des latéraux capables de planter des triplés. Moi, en tout cas, j’en ai rarement vu. »


Avec sept réalisations et neuf passes décisives toutes compétitions et équipes confondues (PSG et Belgique), le garçon ne connaît effectivement pas de problème en matière de chiffres. N’empêche que cela reste insuffisant pour prétendre à une place régulière dans le onze. « Sa seule limite, c’est peut-être qu’il est un cran en dessous dans l’impact, dans le duel. Mais je dis bien peut-être, reprend Brison. Avec les prix qui flambent, c’est le genre de joueurs qui peut coûter cinquante millions d’euros dans les prochaines années. » À condition, d'abord, de pallier parfaitement les soucis d’Alves.

Par Florian Cadu Propos de JB recueillis par FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 5
il y a 6 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 5

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 14:30 Le but de raccroc d'Habibou 12