Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Metz confirme, le Paris FC monte sur le podium

Dans ce vingtième opus de la Domino's Ligue 2, Metz réalise une troisième victoire consécutive sur les terres d'Orléans (0-1), tandis que le Paris FC s'impose à Nancy et s'empare provisoirement de la troisième place au classement. Côté corse, l'AC Ajaccio s'impose grâce à Mathieu Coutadeur contre Béziers (2-1) et le Gazélec subit la gifle du soir contre Auxerre (0-4). Que du bonheur, ou presque.

Modififié

Les résultats de la 20e journée de Ligue 2

Clermont 3-2 Niort

Buts : Ayé (21e) et Iglesias (25e, 78e) pour Clermont // Jacob (37e) et Konaté (81e) pour Niort.

Lorient 2-1 Châteauroux

Buts : CSC (21e) et Claude-Maurice (63e) pour les Merlus // Bourillon (73e) pour la Berri.

Nancy 1-2 Paris FC

Buts : Marchetti (8e) pour l'ASNL // Perraud (30e) et Lopez (74e) pour le PFC.

AC Ajaccio 2-1 AS Béziers

Buts : Coutadeur (11e, 59e) pour l'AC Ajaccio // Denkey (26e) pour l'ASB.

Gazélec Ajaccio 0-4 AJ Auxerre

Buts : Yattara (12e, 70e), Mancini (61e) et CSC (87e) pour l'AJA.

Valenciennes 1-0 Sochaux

But : Mauricio (54e) pour le VAFC.

US Orléans 0-1 FC Metz

But : Boulaya (34e) pour les Grenats.


Le vrai héros : Jonathan Iglesias


Non, le Clermont Foot Auvergne ne réalisera pas de quatorzième clean-sheet en vingt rencontres (un record en Europe), mais il parviendra à remporter cette rencontre à domicile face à de valeureux Chamois niortais (3-2). Grâce à qui ? À Jonathan Iglesias, auteur d'un doublé plein de sang-froid. Une frappe puissante d'un côté pour doubler la mise des siens, puis une temporisation adéquate avant d'ajuster Saturnin Allagbé pour redonner deux buts d'avant aux Auvergnats. Voilà un Iglesias qui sait chanter du beau football.


Le vrai zéro : David Oberhauser


Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Pour le gardien du Gazélec Ajaccio, ce cas de figure est bien réel : impérial contre Châteauroux (1-0), le portier des Gaziers s'est fait fusiller par trois fois par des Auxerrois une fois de plus bien inspirés (huit buts sur les deux dernières rencontres). En guise de cerise sur le gâteau, il s'est offert une jolie boulette pour transformer la défaite ajaccienne en claque grandeur nature (0-4). Un match à oublier, et vite.


Le chiffre : 1


Comme la première fois où le Paris FC est parvenu à égaliser après avoir concédé l'ouverture du score dans un match de cet exercice de Ligue 2 2018-2019. Grâce à un coup franc dévié de Romain Perraud, les Parisiens ont mis un terme à cette malédiction qui pesait sur la meilleure défense du championnat. Voilà comment répondre de la meilleure des manières à la belle frappe de Vincent Marchetti.


L'image de la soirée : Ollé-Nicole en juge central


La première tentative de Didier Ollé-Nicolle s'est avérée fructueuse en 32es de finale de la Coupe de France contre l'Aiglon du Lamentin le 5 janvier dernier (3-2), alors le coach de l'US Orléans s'est offert une deuxième expérience sur sa chaise de juge central de tennis. Suspendu, l'entraîneur avait une place de choix pour observer la rencontre face au leader messin, sans se faire réprimander par les commissaires de la Ligue professionnelle de football. Habile.




Oh, le vilain geste !


Une main en dehors de la surface, et un match qui tourne au vinaigre pour le promu en infériorité numérique. Expulsé dès le début de la rencontre, le portier de l'AS Béziers Yan Marillat a compliqué la tâche de ses coéquipiers dès la septième minute de jeu. En fin de compte, son équipe s'est arrachée à dix contre onze, mais s'incline sur un doublé de Mathieu Coutadeur (2-1). La prochaine fois, il faudra penser à moins s'agiter les gants.


Sujet, verbe, compliment


« Je suis un légaliste, le mercato existe depuis toujours et il existe dans tous les pays européens. Son intérêt est double : il permet de prendre de jeunes joueurs au sein de l'effectif et de leur offrir une chance d'intégrer une équipe professionnelle, et il offre aussi une possibilité aux joueurs plus âgés de se relancer au sein d'une nouvelle équipe. Robert, je sais que tu ne vas pas être d'accord sur le principe, mais sache que tu en avais bénéficié à de nombreuses reprises ! » Lors du débat du MultiLigue2 sur beIN Sports, l'invité Max Marty, directeur sportif du GF38, avait envie de rendre hommage au marché hivernal. Et ce n'est pas Yohan Brun et Romain Grange, les deux recrues grenobloises, qui vont s'en plaindre.


Si cette soirée était une pizza : la Royale


Un leader qui s'impose, des Parisiens qui s'invitent à la fête et rajoutent des champignons et du jambon, des Valenciennois tout rouges comme des tomates qui s'offrent un succès après six matchs sans victoire, et Clermont qui sort son bleu d'Auvergne pour donner du piment au plat de résistance. Une soirée de valeur sûre, comme on l'aime.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:00 L'entraîneur d'Ispwich paie le déplacement des supporters 2
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom