Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 19e journée

Metz cale, Tours cavale

Gorgée de buts, cette soirée de Ligue 2 a vu le leader messin caler contre Le Havre dans un match plaisant (2-2). Les poursuivants n'ont pas manqué l'occasion de se rattraper : Tours a battu Caen (2-1), tandis que Dijon a étrillé Istres (4-1). En bas du classement, c'est mort pour le CA Bastia, humilié par Niort (0-3).

Modififié
Emmenés par Sakho Diafra, meilleur buteur de Ligue 2, les Messins voulaient prendre le large en tête du classement. Ils ont pourtant calé au stade Océane face à des Havrais inspirés (2-2). Auteurs d'un bon début de match, les hommes d'Albert Cartier sont surpris par le Marocain Romain Saiss (34e), opportuniste à l'image d'une équipe havraise plaisante à regarder. À la suite d'un joli déboulé sur son côté droit, N'Gbakoto parvient cependant à égaliser juste avant la mi-temps (45e). Auteur d'un doublé, le jeune Messin a évité la défaite à son équipe (80e) dans une fin de match débridée, marquée par l'exclusion de Zola et le but de Louvion (71e). De quoi relativiser ce mauvais résultat et conserver huit points d'avance sur Tours, nouveau dauphin provisoire.

Tours et Dijon s'invitent au débat

Opposés à Caen, les hommes d'Olivier Pantaloni pouvaient provisoirement accrocher le podium et s'inviter au bal des prétendants. Les intentions sont louables, mais les Tourangeaux sont rapidement dominés par des Normands entreprenants. Pas récompensés de leurs efforts, ces derniers sont punis par un joli coup franc de Bryan Bergougnoux, dévié par le Malien Fousseiny Diawara (42e) juste avant la mi-temps. Au retour des vestiaires, Xavier Chavalerin réalise une volée très pure qui va se loger dans la lucarne de Damien Perquis (56e); impuissant à l'image de son équipe. Brisés, les Caennais réduisent néanmoins la marque grâce à Calvé (75e). Tours s'impose (2-1) et fonce vers le haut du classement. Tout comme les Dijonnais, larges vainqueurs d'Istres (4-1) et heureux cinquièmes. Les Dijonnais ont réalisé ce soir un véritable festival. Tout commence grâce à Yohan Gastien, très inspiré sur le terrain et auteur de ses deux premières réalisations de la saison (9e et 19e). Largement dominateur, Dijon déroule en seconde période par l'intermédiaire de Tavares (48e) puis de Bérenguer (65e). Dépassés dans tous les secteurs de jeu, les Istréens sauveront l'honneur grâce à Barillon (83e).

Matchs nuls pour Troyes et Auxerre

Englués dans le ventre mou du classement, les Troyens voulaient se relancer à domicile face à des Clermontois difficiles à manœuvrer. Longtemps, les Aubois ont poussé, sans réussite, avant d'être surpris par une frappe assassine de Thibault Moulin (35e). Dominés, les Clermontois ont pu s'appuyer sur leur défense, très solide, et compter sur Farnolle, auteur de plusieurs beaux arrêts. Trop brouillons, les hommes de Jean-Marc Furlan ont longtemps cru concéder leur 4e match de suite sans victoire à domicile, surtout après le but d'Aviner (88e). C'était sans compter sur Marcos, décisif sur pénalty (72e), et surtout sur Ghislain Gimbert, qui égalise en fin de match pour son dixième but de la saison (90e+1). Ce match nul ne satisfait aucune des deux équipes, comme à l'Abbé-Deschamps où Auxerre n'a pas su trouver la faille contre Arles-Avignon (1-1). Le talentueux Paul Georges Ntep mettait pourtant rapidement les siens sur la voie (19e) en inscrivant son septième but de la saison. L'équipe de Bernard Casoni se faisait reprendre sur un but de Dallé en fin de première période (40e). Auteur de plusieurs débordements savoureux, Ntep se montre dangereux à maintes reprises, mais Butelle est parvenu à préserver l'essentiel.


Le CA Bastia au fond du trou

Sinon, Laval affrontait Nîmes dans un duel de mal classés. Tout est allé très vite avec l'ouverture du score de Baby (5e) auquel a répliqué Gragnic (20e). La fin de première période voit Renouard effacer deux joueurs pour centrer parfaitement, mais Bekamenga, déjà auteur de dix buts cette saison, est trop court pour pousser la balle au fond. Nîmes domine la seconde période et prend finalement l'avantage sur un but contre-son camp de Couturier (67e), amplifié ensuite par un but tardif de Kovačević (90e+3). Avec ce succès mérité (1-3), Nîmes revient à une longueur de son adversaire du soir, qui flirte maintenant avec la zone de relégation. Enfin, on ne va pas épiloguer en vous avouant qu'il ne s'est strictement rien passé à Bastia, devant un public désolé. Malgré la titularisation de trois nouvelles recrues, le CA n'a rien proposé et s'est incliné face à de cruels Niortais (0-3). Le spectacle est devenu particulièrement affligeant après l'ouverture du score de Glombard (52e); mais la tristesse s'est amplifiée en fin de match suite aux buts de Mayi (84e) et de Lombard contre son camp (90e+2). Emmenés par un bon Jimmy Roye, les hommes de Pascal Gastien remontent provisoirement à la dixième place du classement. Pour les Corses, la situation est maintenant désespérée.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures Premier League : le nombre d'étrangers bientôt être limité ? 55
il y a 8 heures Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 18

Le Kiosque SO PRESS

il y a 10 heures Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21 il y a 10 heures René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 il y a 11 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 11
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 11 heures Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22 il y a 15 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14