Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 47 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Marché des transferts

Mercato 2011, mode d'emploi

Le mercato vient d'ouvrir ses portes, mais entre les matchs de l'équipe de France et le bordel bi-annuel à l'OM, personne ne l'a trop remarqué. Cette année, la donne risque pourtant de changer.

Modififié
En France, le mercato est à l'image du championnat : beaucoup d'équipes sont au même niveau, c'est serré mais ça ne tient pas la comparaison avec ce qui se fait ailleurs en Europe. Pour les mouvements, tout s'organise en cascade : un joueur transféré est remplacé par un joueur venant d'un club de moindre envergure, qui le remplace à son tour par un joueur venant d'une plus petite équipe ... Pour Christophe Mongai, agent de dizaines de joueurs, allant de Sagna à Abenzoar, il n'est pas acquis que cela va se passer comme ça cette année : « Il faudrait qu'un club français fasse un gros transfert sur le marché hexagonal. Pendant quelques années, le marché se décantait souvent de la même manière : Lyon achetait à Lille qui redistribuait derrière. Vous pensez bien que cette année, ça sera différent » . Qu'il est loin le temps ou Campora, président de l'AS Monaco, achetait un peu plus cher sur le marché français pour se mettre les présidents des autres clubs dans la poche...


Pourtant, il ne va pourtant pas falloir tarder. Comme l'illustre très bien celui qui est aussi le conseiller de Kanouté, « les meilleures affaires, c'est au début que ça se fait. Quand on a un gâteau, il vaut mieux le commencer. Parce que les autres ne se privent pas pour se servir et qu'à la fin, il reste les miettes » . Tous les « experts » guettent donc ce que l'on pourrait appeler les dossiers clés, les éléments déclencheurs : Alou Diarra, Gameiro, Gervinho... Des éléments à forte valeur marchande qui vont permettre à leur club de réinvestir derrière. La situation de certaines équipes est aussi dans toutes les alertes Google. Paris et sa nouvelle richesse, bien évidemment, mais aussi Monaco, qui va devoir se séparer d'un beau portefeuille de joueurs pour survivre. «  Même si les dirigeants annoncent qu'ils peuvent assumer, ils doivent se séparer de leurs gros salaires. Ils ne vont pas pouvoir jouer la montre longtemps » prophétise Mongai, qui est par contre convaincu que lorsque l'OM annonce ne pas avoir de moyens, ce n'est pas une stratégie pour payer moins cher. C'est qu'en France, le Pays de la DNCG, on serait plutôt prudent. Et on attend la fin de l'été avec la peur de voir un cador européen débouler avec un gros chèque pour un élément-clé. Parce que dans ce cas précis, aucun club ne peut résister. Aucun. A ce titre, le comportement de Lille est tout bonnement exemplaire. Cabaye a un bon de sortie ? Autant régler sa situation le plus rapidement possible, hop direction Newcastle, et dénicher son successeur (Pedretti) dans la foulée. Agir plutôt que subir.


Ce n'est donc pas sexy, mais la seule chance d'avoir un peu d'activité lors du mois de juin vient de là. Pour le reste, nombreux sont les clubs à avoir changé d'entraîneur. Les nouveaux venus vont donc attendre sagement de reprendre l'entraînement pour procéder à une revue d'effectif et voir leurs réels besoins. Mongai note tout de même que « ces techniciens vont chercher à amener avec eux un ou deux éléments pour sécuriser le vestiaire » . Il va donc y avoir du mouvement. Les agents sportifs, eux, sont dans les starting-blocks. « A cette période de l'année, on a déjà fait le tour de tous les clubs, pour savoir leurs besoins. La presse n'influence donc pas vraiment dans les négos. On sait ce que veulent les clubs, que cela soit rendu publique ou que de fausses pistes soient créées, cela ne nous influence en rien. On peut déchiffrer l'intox sans mal » . Et tant pis pour les chiffres de vente des certains dans les kiosques...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures La Premier League aux couleurs de l'arc-en-ciel 20

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom