Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Demies
  3. // France-Belgique

Mercadal : « Ça sent bon pour la finale... »

La délivrance d'Umtiti, un match serré et la victoire au bout : vingt ans après, les Bleus sont en finale du Mondial ! Le nouvel entraîneur du Stade Malherbe Caen, Fabien Mercadal, revient sur la prestation de l’équipe de France.

Modififié
Qu’est-ce que vous avez pensé de cette demi-finale tendue qui se termine par une victoire des Bleus 1-0 ?
J’ai vu un match équilibré avec une belle équipe de Belgique. Les Français ont répondu présent en marquant sur coup de pied arrêté. Je trouve que Griezmann n’en a pas frappé beaucoup des coups francs de qualité, mais il en a suffi d’un qui fait notre bonheur.

Est-ce que vous avez vu les Bleus dans la gestion après l’ouverture du score après la pause ?
On a joué plus bas, on a subi beaucoup de centres, mais on a été impérial dans le jeu aérien avec Raphaël Varane notamment. Encore une fois, j’ai trouvé que l’équipe de Belgique était belle, avec Witsel vraiment intéressant. Witsel, c’est un joueur d’équilibre qui est aussi capable de monter et de frapper au but quand l’équipe en a besoin. L’équipe de France était équilibrée. Lloris a été monstrueux. Ça sent bon pour la finale...

Comment vous avez-vu le rapport de force tactique à 0-0 ?
Malgré la victoire de l’équipe de France, je pense que la Belgique était un cran au-dessus sur le rapport de force. Très vite, on perdait du terrain. En revanche, défensivement, on a été très solides. Et puis, il valait mieux quand tu as Lukaku et Fellaini en face. Encore une fois, les Bleus ont montré leur facette pragmatique. C’est un compliment. Tu sens que ça va se jouer à pas grand-chose et ça a été le cas, puisque ça se joue à un coup de pied arrêté. Le match était vraiment équilibré, j’ai beaucoup aimé : de la qualité technique des deux côtés, de la fluidité... Pour moi, les deux milieux de terrain des deux équipes sont les meilleurs au monde en ce moment.

Et individuellement ?
Déjà, Hazard est capable de mettre beaucoup de folie. De Bruyne fait la passe quand il faut. Et puis ce Witsel qui fait l’équilibre. Tu pouvais être à leur merci, mais Lloris a encore sorti l’arrêt qu’il fallait devant Alderweireld. Varane, je l’ai trouvé très intéressant. Par rapport aux autres match du Mondial, j’ai vu un vrai collectif. Il n’y a pas beaucoup d’individualités qui émergeaient, sauf Varane, Lloris et Griezmann qui est monté en puissance. Un joueur qui frappe mal les coups de pied arrêtés, c’est souvent synonyme d’un état de fatigue. Peut-être que cette fameuse passe décisive sur corner l’a relancé dans le match.

Comment voyez-vous les Bleus en finale ?

L’adversaire était magnifique, ça a été aussi l’un des meilleurs matchs de l’équipe de France. Que ce soit la Croatie ou l’Angleterre, ce sera un match avec beaucoup de pression. Mais je pense que l’équipe de France est capable de résister à cette pression parce que je vois une équipe qui grandit ensemble.

Deux ans après, en quoi la finale de l'Euro 2016 peut influer celle de 2018 ?
Je pense que c’est de l’expérience emmagasinée. La défaite peut tourner dans certaines têtes, mais je pense que dans l’ensemble, ça va nous permettre d’appréhender la gestion des émotions. Une finale, c’est ça ! Nos deux latéraux n’étaient pas là, mais dans l’ensemble notre équipe a un vécu commun – même si c’est un échec. Je pense que ça peut faire la différence pour nous.

Est-ce que ça change quelque chose de jouer 24h avant son adversaire ?
Oui, j’en suis persuadé ! Tous les joueurs sortent d’une saison chargée. 24 heures, ce n’est pas rien pour la récupération. D’ailleurs, peut-être que l’autre match va se jouer en prolongation...

Propos recueillis par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 11
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
À lire ensuite
Blaise, toujours à l'aise