Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne-Lyon (0-5)

Memphis, nouveau Depay

Buteur contre l'AS Saint-Étienne, Memphis Depay a encore été décisif pour Lyon. Chose qui, il y a environ un mois, n'était plus une évidence alors que le Néerlandais commençait à goûter du banc. Mais à la faveur d'une remise en question, le milieu offensif s'est offert un nouveau départ.

Modififié
Fin septembre, pour la réception de Dijon, Bruno Génésio avait décidé de le mettre de côté. Même pas sur la feuille de match, Memphis Depay avait donc eu tout le loisir d'observer Houssem Aouar briller sur le côté gauche de l'attaque lyonnaise. Pour le Néerlandais, le message était clair : 25 millions d'euros ou pas – le prix de son transfert bonus compris – l'ailier pouvait être mis au rebut par son coach, loin d'être en manque de solutions. Bonne nouvelle pour le Batave, le jeune Aouar a continué de prendre du poids, mais dans l'entrejeu. Depay, lui, a claqué six pions lors des sept derniers matchs de son équipe. Sans oublier un coup franc direct avec l'équipe nationale des Pays-Bas lors de la dernière trêve internationale.

Memphis, avec ses qualités et ses défauts


Ce retour en grâce a pris une saveur particulière lors du derby : une conclusion tout en finesse à la suite d'un contre assassin de l'OL pour ouvrir la marque (10e), un ciseau acrobatique magique sorti du cadre par Stéphane Ruffier quelques minutes plus tard, puis enfin une action spectaculaire, mais inutile – contrôle orienté pour casser les reins de son défenseur, puis râteau inefficace dans la foulée – pour rappeler l'évidence : Memphis Depay ne s'est pas transformé en Lionel Messi parce que Génésio lui a mis la pression. Non, l'ancien de Manchester United a encore beaucoup de déchet, fait des choses compliquées quand il pourrait faire simple, peut disparaître d'un match pendant des dizaines de minutes, voire pendant son intégralité... Ou même s'embrouiller avec Mariano pour une histoire de penalty. Mais Memphis Depay, depuis un mois, fait ce pourquoi l'Olympique lyonnais a misé gros sur lui au dernier mercato d'hiver : des différences, sous forme de buts, de passes décisives ou de décalages.

Oublié, la promesse de Manchester United


Contre les Verts, on l'a même vu énormément courir, parfois redescendre pour soutenir l'effort défensif... Si Memphis Depay ne sera probablement jamais le joueur de classe mondiale que l'on avait pu présenter à son arrivée à Manchester United, il a désormais un impact réel sur les résultats de son équipe. L'OL vient d'enchaîner six victoires, de quasiment valider une qualification européenne et de s'offrir une victoire historique en derby. Parce que Nabil Fekir est retrouvé, qu'Houssem Aouar s'est révélé. Et aussi parce que Memphis Depay a enfin trouvé sa place.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 22

    Le Kiosque SO PRESS

    À lire ensuite
    Rendez-leur Galtier !