Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Mediapart dénonce un arrangement entre le PSG et l'UEFA concernant le fair-play financier

Modififié
Ça commence à trembloter du côté du PSG.

C'est en effet la deuxième fournée des Football Leaks. Mediapart et un collectif de journalistes européens ont analysé près de 70 millions de documents confidentiels portant sur les coulisses du football. Et Paris ne s'en sort donc pas indemne : les dirigeants parisiens auraient violé les règles du fair-play financier, qui exigent notamment des clubs un équilibre entre leurs dépenses et leurs recettes. Tout cela avec la complicité de Michel Platini et de Gianni Infantino, alors responsables de l'UEFA.


Les accords de sponsoring passés avec des partenaires qataris du PSG sont particulièrement douteux. Leur valeur, annoncée officiellement à 1,8 milliard d'euros depuis 2011, aurait en fait été complètement surévaluée. Pourtant, aucune sanction à la hauteur pour Paris, qui s'en sort avec une toute petite amende de 60 millions d'euros, ramenée à 20, et de simples restrictions financières.

Cette indulgence de l'UEFA aurait été permise par un accord à l'amiable avec Platini et Infantino. Des réunions se seraient tenues afin de mettre les choses en ordre. L'enquête est néanmoins rouverte à la suite des achats de Neymar et Mbappé. Des investissements qui plombent évidemment le déficit parisien. Mais là encore, l'UEFA aurait décidé de classer l'affaire sans suite. Finalement, les contrats seront dévalués de 37% et le club obligé de vendre des joueurs pour 60 millions d'euros à l'été 2018. La chambre d'instruction a également imposé au PSG de ne pas renouveler son accord avec l'office du tourisme qatari, l'un de ses principaux sponsors.

Et c'est là que les problèmes commencent pour les Franciliens... JP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Premier League : le nombre d'étrangers bientôt être limité ? 37
il y a 4 heures Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 18 il y a 6 heures Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 20

Le Kiosque SO PRESS

il y a 7 heures René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 il y a 7 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 11 il y a 8 heures Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 20
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 11 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 43