Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Norwich City

Mbokani se dit « miraculé »

Modififié
Mbokani peut s'estimer chanceux.

Présent à Zaventem lors des attentats, c'est grâce à sa femme que Dieumerci Mbokani a évité le pire. Grâce à sa femme et au retard de la femme de Nathan Kabasele, le joueur de De Graafschap, que le joueur de Norwich City n'a pas été en contact avec les deux explosions.

« C’est ma femme qui nous a sauvé la vie. Moi, je voulais entrer plus tôt dans l'aéroport. Mais elle a dit : "Attendons la compagne de Nathan Kabasele qui prend le même vol", elle m’a dit qu’elle arrivait dans une minute ou deux. On est des miraculés » , a-t-il indiqué à La Dernière Heure.

Il est également revenu sur les instants qui ont suivi les deux explosions : « Je me suis couché, puis j’ai couru vers ma femme et on s’est enfui vers le Sheraton et ensuite vers les parkings derrière. Si le coach et le pays ont besoin de moi, j'y vais. Le Congo était très inquiet. Tout le monde m’a appelé, mais j’étais trop sous le choc pour répondre. Je n’en reviens pas d’avoir assisté à des scènes que je ne vois autrement que dans des films. »


Dieumerci. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

il y a 19 minutes 34 penaltys lors d'une séance de tirs au but en Angleterre
il y a 5 heures Aux Pays-Bas, les joueurs s'immobilisent pour protester contre le racisme 21 Hier à 17:39 La folie des supporters de Flamengo avant la finale de Copa Libertadores 12
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur