Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2020
  2. // Qualifs
  3. // Turquie-France (2-0)

Mbappé, vivement les vacances

En Turquie, Kylian Mbappé a préféré verser dans l'individualisme plutôt que de se fondre dans le collectif pour faire des différences. Résultat : les Bleus ont rendu les armes sans jamais cadrer un seul tir. Et l'attaquant parisien a rendu une copie très inquiétante, laissant encore planer le doute sur son positionnement et sa motivation.

Modififié
Dimanche dernier, il avait quitté la pelouse de la Beaujoire après quarante-quatre minutes de jeu sans briller et un petit pépin à la cheville. En Turquie, au stade de Konya Büyüksehir, personne n’aurait été surpris de voir Kylian Mbappé rester aux vestiaires après la pause, tant il était passé – comme quasiment tout le monde chez les Bleus, c’est vrai – à côté de sa première période. Mais non, le joueur du Paris Saint-Germain a repris sa place sur le côté droit pour aider l’équipe de France à refaire son retard de deux buts contre une sélection turque motivée et difficile à bouger. Mission accomplie ? Pas du tout, Mbappé n’a jamais réussi à afficher un autre visage pour honorer sa 31e cape. C’est simple, il n’a quasiment jamais réussi à faire la différence, se montrant incapable de déstabiliser la défense adverse avec ses rares accélérations et perdant un nombre de ballons hallucinant (22, son total le plus élevé avec la France selon OptaJean). Une performance indigne du niveau international et peut-être sa pire prestation en équipe de France. Vite, les vacances.

Tout petit Kyky


Mais avant d’aller se dorer la pilule au soleil, il y aura un dernier voyage en Andorre pour Mbappé et compagnie. Et le gamin de Bondy pourrait disputer son 30e match d’affilée avec l’équipe de France, la preuve qu’il est évidemment devenu indispensable dans l’esprit de Didier Deschamps. Le sélectionneur l’a d’ailleurs confirmé en décidant de le laisser errer sur la pelouse pendant toute la rencontre ce samedi soir. Comprendre : même dans un mauvais soir, la pépite du PSG pourrait avoir une ou deux fulgurances pour délivrer les Bleus. Pas cette fois, l’attaquant de 20 piges a trop souvent misé sur l’individualisme, oubliant trop souvent ses copains et passant sa rencontre à temporiser quand il aurait pu accélérer le jeu. Sans oublier un comportement laissant à désirer. Faire semblant de faire des efforts ? Non merci.


La question va donc inévitablement revenir en conférence de presse comme dans l’esprit du sélectionneur : quelle place sur le terrain pour Mbappé en équipe de France ? « Il peut jouer dans différentes positions et différents systèmes, l’important c’est qu’il ait de la liberté, il peut être efficace sur tout le front de l’attaque, avait déjà répondu Deschamps vendredi soir. Il ne faut pas l’enfermer dans un poste bien précis. Dans l’axe, il est plus dos au jeu. Ce qui l’empêcherait sans doute de prendre aussi souvent qu’il le souhaite de la vitesse, lui faisant alors perdre l’un de ses principaux atouts. » Le bonhomme a besoin de liberté pour s’exprimer, d’autonomie pour pouvoir briller, DD l’a bien compris. À Konya, Mbappé retrouvait son côté droit après une petite pige en pointe contre la Bolivie, sans jamais réussir à combiner avec ses partenaires en attaque. Problématique. Plus qu'un problème individuel, le salut des tricolores passera peut-être par des évolutions dans le jeu, le Parisien étant désormais pris par deux ou trois joueurs à chaque match. Mais cette prestation insipide de Mbappé fait aussi écho aux dernières semaines. Entre son coup de sang en finale de Coupe de France et sa sortie à la cérémonie des trophées UNFP pour demander « plus de responsabilités » dans son club, l'attaquant s'est peut-être un peu trop éparpillé. Et si le petit génie français n'était plus aussi génial ? Et s'il était véritablement devenu l'exemple type du talent agaçant ? Pas besoin de dramatiser la chose, après tout, il avait fait le boulot contre la Moldavie et l'Islande en mars dernier. Mais les vacances arrivent sûrement au bon moment pour se déconnecter de la folie Mbappé et réapprendre à l'apprécier.



Par Clément Gavard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:40 Joueurs, supporters : racontez-nous le jour où vous avez vaincu votre peur 6
Hier à 14:13 Stéphane Guivarc’h devient président d'un club de N3 13
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Le grand vide