Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Sélection
  2. //

Maxi Rodríguez et la rivalité avec le Brésil

Après une belle carrière en Espagne (Atlético Madrid) et en Angleterre (Liverpool), Maxi Rodríguez est rentré au pays, au Newell’s Old Boys, le club de ses débuts. À Rosario, il se retrouve à jouer le titre, avec deux vieilles connaissances de la Ligue 1, Gabi Heinze et Lucas Bernardi.

Sélectionné pour les deux derniers matchs d’éliminatoires avec l’Argentine, il fera aussi partie des deux duels contre le Brésil, dans une sélection de joueurs locaux. À 31 ans, le bonhomme savoure.

« Les clasicos, il faut les gagner, même en jouant mal. Ce sont des matchs que l’on aborde d’une façon particulière, parce que c’est le Brésil. On veut les battre, mais aussi profiter de ces moments avec la sélection » , explique-t-il.


Avec 12 buts en 43 sélections, il sait de quoi il parle. 12 buts, dont cet enchaînement poitrine-volée contre le Mexique. Inoubliable. LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 6 heures Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 79
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE