Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Galatasaray-PSG (0-1)

Mauro Icardi, le vrai départ

Envoyé en pâture face au Real Madrid alors qu'il n'était pas prêt physiquement, Mauro Icardi a pris le temps de se reposer avant de démarrer réellement son aventure au PSG sur la pelouse du Galatasaray, mardi soir. Une aventure qui commence donc par un but et une victoire.

Modififié
Il y a d’abord eu 28 minutes face à Strasbourg. Histoire de recevoir une ovation du Parc des Princes et de voir Neymar s’envoler dans le ciel pour claquer un ciseau acrobatique. Puis cette titularisation face au Real Madrid pour le premier match de la saison en Ligue des champions. Un match que Mauro Icardi a disputé uniquement en raison des absences de Neymar, d'Edinson Cavani et de Kylian Mbappé. Et ce, pour éviter de voir le PSG se présenter avec Choupo-Moting comme l’a avoué à demi-mot Thomas Tuchel quelques jours plus tard en conférence de presse : « On a pris beaucoup de risques en le laissant commencer contre le Real. C’est une chose de jouer, c'en est une autre de commencer. Et c'en est une autre de commencer en Ligue des champions contre le Real. » Un risque payant puisque Mauro Icardi a fait le taf pendant une heure contre les Merengues. Mais un risque qui a coûté dix jours d’absence à l’Argentin qui a donc pu faire son vrai départ sur la pelouse de Galatasaray. Et il n’y a pas eu de faux pas.

Pas qu'un simple attaquant de surface


Tel un Marseillais qui arrive dans un bar, Mauro Icardi a commencé son match face au Galatasaray en prenant un jaune. Une faute pour avoir laissé traîner sa patte sur le visage de Fernando Muslera. Finalement, cette action résume à elle seule le caractère et le jeu sans ballon du bonhomme. Catalogué comme un vrai attaquant de surface - ce qu’il est -, l’Argentin n’est pas du genre à marcher en attendant que ses potes récupèrent le ballon et le lui balance dans les jambes. Non, il préfère enclencher un pressing tout terrain sur les défenseurs adverses. Et tant pis si parfois il est le seul à le faire.


Si ce n’est pas nouveau de voir un joueur argentin courir comme un dératé pendant toute une rencontre, ça l’est un peu plus d’en voir un qui excelle dos au but. Une-deux, remise en retrait, bloc pour créer un espace à un coéquipier, appel dans la profondeur ou en retrait, l’ancien de l’Inter est un exemple en la matière. Et si Mauro Icardi avait déjà prouvé face au Real Madrid son talent de pivot, il l’a de nouveau étalé contre le Galatasaray. Avec cette fois-ci un petit truc un plus : un but. Et pas n’importe quel but puisqu'il s’agit de l’unique pion de la rencontre qui permet au PSG de, déjà, entrevoir les huitièmes de finale. Alors oui, le but n’est pas le plus difficile à mettre et il faut surtout retenir la passe en une touche de Marco Verratti et l’intelligence de Pablo Sarabia. Mais il n’empêche que celui qui fait le bon appel et qui pousse le cuir au fond des filets se nomme Mauro Icardi.

Le duel avec Cavani est lancé


À écouter Thomas Tuchel après la rencontre, Icardi n’est pourtant pas encore à 100% : « Mauro a dit qu'il pouvait commencer comme face au Real, même sans entraînement. C'est bien, c'est un gars qui veut jouer. Il a beaucoup travaillé, il peut encore gagner en capacité physique, mais c'est bien, car il manque Neymar et Cavani. C'est bien qu'il marque ce soir, car marquer un but en Ligue des champions donne beaucoup de confiance. » Thomas Tuchel a raison de rappeler la blessure d’Edinson Cavani. Mais la question va être de savoir lequel des deux bonshommes sera titulaire lorsqu'ils seront tous les deux à 100%. Car il paraît bien difficile de les voir cohabiter.


Les récentes bonnes sorties du mari de Wanda Nara tendent à faire pencher la balance de son côté. D’autant plus s’il continue à exercer ce pressing de maboul qui fait également la grande force de l’Uruguayen. Et quid de l’avenir ? Alors que Cavani arrive en fin de contrat à l'issue de la saison et qu’il n’est pas certain de le voir prolonger sa belle aventure à Paris, Icardi, lui, se bat pour que le PSG lève son option d’achat et lui offre un joli contrat comme il l’a avoué au Canal Football Club : « Je viens juste d’arriver. Mais quand on arrive avec une option d’achat, on essaie de montrer son meilleur niveau pour être acheté par l’équipe. Donc on verra ce que ça donne l’été prochain. » Et s'il y a bien une constante qui fonctionne dans tous les sports, et ce, depuis de longues années, c'est qu'un joueur n'est jamais aussi fort que lorsqu'il est dans sa dernière année de contrat. Que la bataille commence.



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

il y a 6 heures En Italie, la VAR bientôt utilisée pour lutter contre le racisme ? 20 il y a 6 heures FC Thouroude #52: Comme l'OAIME 2
il y a 9 heures Sans club, Gourcuff fait du tennis en compète dans le Morbihan 42
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
il y a 10 heures Piqué et Dembélé sèchent l'entraînement par solidarité avec la grève catalane 73