Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. C
  3. // Olympiakos-Marseille (1-0)

V pour Valbuena

Avec cette passe décisive, Mathieu Valbuena ne s'est pas offert de vengeance face à l'OM. Le meneur de l'Olympiakos a juste profité de cette rencontre européenne pour clarifier deux, trois détails sur le joueur et l'homme qu'il est : magnifique.

Modififié
« Ça m'a toujours choqué de rentrer dans un hypermarché et de voir qu'il y a un rayon de telle cuisine communautaire. » Gérald Darmanin a beau avoir ses petites habitudes au moment de faire ses emplettes, le ministre de l'Intérieur ne sait visiblement pas qu’on peut trouver de vrais délices sur les étals « cuisine du monde » . Parmi les produits helléniques notamment, entre les olives, l'ouzo et le tzatziki. Car c'est là que Mathieu Valbuena a dégoté le bonheur. Il n'y a là-dedans aucune trace de communautarisme ou de haine d'une quelconque nation. Juste la possibilité de prouver à son ancien club, après avoir fini de s’en convaincre lui-même, qu’il n’était pas parti en Grèce pour se dorer la pilule. « Tout au long de ma carrière, ça a été des interrogations quant à ma capacité à pouvoir surmonter tous ces niveaux-là : d’arriver dans le monde professionnel, de réussir à l’Olympique de Marseille, d’être international... listait-il dans un entretien à So Foot il y a un an. Toutes ces étapes, je les ai franchies. Ça, pour moi, c’est une grande fierté, une victoire. Je sais qu’il y avait pas mal de gens sceptiques, certains pensaient que je venais (à l’Olympiakos) en retraite... Mais moi, je suis quelqu’un qui aime contrecarrer, contredire toutes ces choses-là. Plus j’entends des choses comme ça, plus ça me donne la rage. » Ce mercredi, pour ses retrouvailles avec l’OM, la bave était bien au bord des lèvres.


Omniprésent à la création, toujours démarqué dans l’espace et sans pitié sur coups de pied arrêtés, Valbuena s’est chargé de désorienter une équipe qui tâtonnait pour son retour en Ligue des champions après sept ans d'absence. Si en 2013, il était justement de l’équipage qui avait sombré en phase de groupes sans rapporter le moindre point, c’est lui cette fois-ci qui s’est chargé de prolonger cette triste série de défaites en C1. Après avoir distribué caviar d'aubergine sur caviar d'aubergine à son avant-centre Youssef El-Arabi, c’est finalement le remplaçant de ce dernier, Ahmad Hassan, qui a su couper correctement l’ultime centre. De quoi donner raison à son coach Pedro Martins, lequel affirmait que « malgré son âge, Valbuena est jeune » . Après la rencontre, c’est plutôt la sagesse qui lui a permis de confesser un petit « pincement au cœur » . Aujourd'hui, plus de place pour les rancœurs. « Je suis à l'Olympiakos et j'en suis très heureux, affirmait-il au micro de RMC. On a fait une très belle partie et j'ai été décisif. J'aurais pu l'être avant, mais Steve (Mandanda) a fait de beaux arrêts. » Chez Valbuena, il y a juste cette volonté tenace de prouver qu’on s’était encore une fois trompé à son sujet.


« Une seconde jeunesse »


Dans les classements honorifiques des clubs par lesquels le Girondin de naissance est passé, rares sont ceux qui le citeront spontanément dans le top 5 des joueurs marquants. Cependant, nul ne pourra nier que le garçon a pesé. Depuis son but à Anfield en 2007, on sait que ce gars-là a un supplément d’âme, une revanche à prendre sur le passé et surtout sur le futur. Annoncé décédé à Lyon, pendu symboliquement à Marseille, enterré chez les Bleus pour une histoire de caméscope, ce sont souvent des méprises qui ont entaché sa postérité. Aujourd’hui, en Grèce, le trentenaire semble avoir trouvé un havre de paix, où il peut s’exprimer librement sans avoir à se justifier. « Je me sens très bien dans ma peau et j’ai l’impression de vivre une seconde jeunesse » , confiait-il.


Mais puisqu'il est forcément question de cycle pour le Petit Vélo, c’est avec une joie non dissimulée qu’il a vu l’OM se remettre en travers de son chemin. « Je ne suis pas quelqu'un de croyant, mais je crois au destin. Et j'ai l'impression qu'il y a une petite étoile au-dessus de ma tête. Il faut croire que mon histoire avec l'OM n'était pas encore finie, se réjouissait-il dans les colonnes de L’Équipe. On va peut-être me prendre pour un fou, pour un sado-maso, mais Marseille restera toujours dans mon cœur. » Après ce match aller, et avant un nouveau crochet de Valbuena par le Vélodrome, c’est désormais Marseille qui doit aujourd’hui souffrir à l’idée de voir l'un des siens prendre autant son pied.

Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 18:50 La justice donne raison à Canal contre beIN, la LFP réagit immédiatement 44
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 11:34 Football Manager intégrera bientôt le foot féminin 39
Hier à 09:57 Libertadores : l'Olimpia Asunción sort l'Internacional aux tirs au but 12
À lire ensuite
Marseille, maladroit au but