Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ancien
  3. // Marco Materazzi

Materazzi taille Ibra et Zidane

Modififié
Marco Materazzi est une grande gueule. Et même éloigné des terrains depuis 2011, le défenseur italien continue d’alimenter son image de bad boy dans les médias.

Dans un long entretien accordé à France Football, « Matrix » est revenu sur sa carrière, le coup de boule de Zidane et a fait le tour de l’actualité. C’est donc logiquement qu’il s’est exprimé sur le PSG et Zlatan Ibrahimović.

Et force est de constater que Marco et Ibra, coéquipiers entre 2006 et 2009 à l’Inter, ne sont pas les meilleurs potes du monde : « Quand il est arrivé à l'Inter, notre relation était bonne, mais ensuite le rapport a changé. Que ce soit un phénomène, un des cinq plus grands joueurs au monde, ça ne fait aucun doute. C'est un des plus grands joueurs avec qui j'ai joué. Mais on est vraiment grand quand on se met aussi à la disposition du groupe (...). Ce n'est jamais sa faute. En cela, je vois un point faible de son caractère... »

L’Italien n’en reste pas là, puisqu’il affirme que le Suédois passe son temps à insulter ses coéquipiers : « Quand un coéquipier est en difficulté, on doit l’aider et non le massacrer. Si tu te comportes ainsi tu dois te poser des questions, te demander pourquoi tu ne gagnes pas le Ballon d’or. »

Comme souvent depuis un soir de juillet 2006, Materazzi est aussi revenu sur le coup de boule de Zidane. L’ancien défenseur ne comprend toujours pas pourquoi Zizou a refusé de lui serrer la main dans un hôtel milanais en novembre 2010 : « Il a perdu une occasion de faire belle figure, car tout le monde aurait dit : "Zidane est un seigneur parce qu’il a serré la main à cette merde." »



Et Ahn, t’en penses quoi, Marco ?
GB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 8 heures Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 152 il y a 11 heures Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 36
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible