Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // ASM-OM (2-3)

Marseille vainc ses démons à Monaco

Malgré cinq minutes cauchemardesque pour lui et pour Adil Rami, l'OM a su trouver les forces nécessaires pour aller battre Monaco à Louis-II (2-3). Un succès déterminant qui tombe à pic avant la trêve internationale et le premier face à un des membres du Big Four en 19 tentatives.

Modififié

Monaco 2-3 Marseille

Buts : Tielemans (48e), Falcao (53e) // Mitroglou (44e), Thauvin (74e), Germain (90e) pour l'OM

Décidément, l'OM aime se compliquer la tâche. Un peu trop, d'ailleurs. Si l'équipe de Rudi Garcia s'était fait marcher dessus à Nîmes il y a deux semaines (3-1) et était revenue de nulle part face à Rennes il y a sept jours (2-2), elle a fait en sorte collectivement d'être à la hauteur du rendez-vous qu'il l'attendait à Louis-II face à un Monaco en recherche de match référence. Sur le Rocher, les Olympiens et Adil Rami ne sont passés au travers que cinq minutes, qui leur ont certes coûté deux pions, mais ont su une nouvelle fois faire la différence grâce à leur force de caractère. Ce soir, c'est Valère Germain, né à Marseille et formé à Monaco, qui a délivré les Olympiens qui se dirigeaient pourtant vers un troisième match sans succès de suite, après seulement quatre rencontres. Un scénario idéal avant la trêve internationale.

Les notes de Monaco-Marseille

Kostas la menace


D'entrée à Louis-II, l'OM avait pourtant fait en sorte de revenir sur le Vieux-Port avec les honneurs. L'association Payet-Mitroglou est à l'œuvre, Monaco peine à inquiéter Pelé, et après de multiples tentatives, le Grec va finir par tromper Benaglio d'un superbe coup de tête juste avant la pause sur un caviar du Réunionnais (44e). Kostas peut embrasser le peton de Payet, Monaco rentre aux vestiaires en tirant la langue, en se refaisant le film d'une première période où son inefficacité offensive était évidente.

Mercé Germain !


Dès le retour des vestiaires, Adil Rami craque totalement et offre donc presque à lui seul l'opportunité aux Monégasques de revenir dans le match. En loupant une passe vers Pelé, interceptée par Falcao puis convertie par Tielemans (48e), puis en ratant un dégagement qu'El Tigre a cette fois-ci pris soin de transformer seul (53e). Mais contrairement à Nîmes ou face à Rennes, Marseille a cette fois-ci su rattraper ses bêtises et repartir avec la totalité du magot. Grâce au champion du monde Thauvin (74e) et donc au but tardif, mais salvateur de Germain (90e). Mine de rien, l'OM s'impose à Monaco, face à un membre du Top 4 national. Une belle soirée, en somme.



Monaco (4-2-3-1) : Benaglio – Henrichs, Glik, Jemerson, Barreca – Aholou, Aït-Bennasser – Grandsir, Tielemans, Rony Lopes – Falcao. Entraîneur : Leonardo Jardim.


Marseille (4-2-3-1) : Pelé – Sakai, Rami, L. Gustavo, Amavi – Strootman, Sanson – B. Sarr, Payet, Ocampos – Mitroglou. Entraîneur : Rudi Garcia.


  • Résultats et classement de Ligue 1



    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 11 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23