Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 27ème journée
  3. // OM/Troyes (2-1)

Marseille se paye Troyes sans briller

A défaut d'être convaincants, les Marseillais ont de l'orgueil. Toujours aussi fébriles mais toujours aussi besogneux, les joueurs de l'Olympique de Marseille, menés à domicile par une bonne équipe de Troyes, ont fini par redresser la situation. Vainqueurs 2-1 grâce à une belle entrée de Sougou, les Phocéens remontent sur le podium.

Modififié
C'était encore lui ce soir. D'ailleurs, si l'OM termine sur le podium à la fin de la saison, ce sera grâce à lui et à personne d'autre. Quand certains espèrent voir un OM talentueux, c'est toujours l'OM besogneux qui se pointe. Et c'est toujours lui qui gagne. En grande difficulté sur la pelouse du Vélodrome face à une bonne équipe de Troyes, les Phocéens ont vite abandonné l'idée d'effacer les défaites face à Paris par le jeu. Vainqueurs 2-1 dans la douleur, les coéquipiers de Mathieu Valbuena rebondissent sur le plan comptable et au regard de leur prestation du soir, c'est amplement suffisant.

Gignac et Jordan : joue-la comme Koke

Lanterne rouge de Ligue 1, l’ESTAC est tout sauf un épouvantail à l’extérieur. C’est assez simple, Troyes, c’est aucune victoire lors de ses 22 derniers déplacements. Alors au moment d’entrer sur la pelouse du Vélodrome, l’occasion de se refaire la fraise pour les Marseillais est réelle. Trop conscients de ça mais aussi de la possibilité de recoller un peu à Lyon et Paris après leur contre-performance respective, les joueurs de l’OM entament bien la rencontre. Ça pousse, ça déborde, ça centre, mais c’est souvent brouillon. Et quand ça ne l’est pas, comme sur ce centre de volée de Jordan Ayew qui profite à Mathieu Valbuena, c’est Yohann Thuram qui s’interpose. Timorés à l’entame de la rencontre, les visiteurs se rendent compte que le lion phocéen n’est qu’un petit chaton docile. Du coup, les Troyens essayent, à l’instar de Camus et Nivet, mais n’inquiètent pas plus le Vélodrome que les joueurs de l’OM avec leur inefficacité chronique. Parfaitement servi par André-Pierre Gignac à la 24e minute, Jordan Ayew, seul au second poteau, se jette, mais ne peut reprendre le ballon. Désireux de se rattraper, le Ghanéen rend une offrande parfaite à APG à la demi-heure de jeu, mais le numéro 9 de l’OM n’est pas foutu de tirer dans le ballon. Un bébé qui vient d’apprendre à marcher et qui essaye de taper dans le ballon. Valbuena a beau cadrer une frappe en fin de mi-temps, la vraie frayeur de ces 45 premières minutes est pour Mandanda. Bien servi en retrait par Ngoyi, Nivet, seul dans la surface, envoie une frappe au-dessus du but marseillais.

Valbuena seul au monde, Sougou So Good


Nouveau problème de voirie à Marseille. Sur le terrain, on a oublié de virer quelques poubelles, notamment sur le côté gauche de la défense phocéenne. Seul au monde, Mathieu Valbuena doit se dire qu’il n’a plus grand-chose à foutre dans cette équipe qui semble avoir une nouvelle fois envie de se couvrir de ridicule. D’ailleurs, dans le football, il y a un de ces dictons foireux qui veut qu’il « y a forcément une équipe contre laquelle on perd six points en championnat » . A Marseille, on aime les traditions, alors on se met au boulot. De plus en plus fébriles, les joueurs de Baup tentent deux-trois trucs mais s’exposent de plus en plus. Sur un bon contre, les visiteurs lancent Marcos, mais la frappe du Brésilien passe à côté du but de Mandanda. Dans le dos de Morel comme dans celui d'un enfant unijambiste de 3 ans, les Troyens se montrent de plus en plus dangereux. Et ça paye. Au pressing derrière un Nkoulou bousculé, mais trop fébrile, Marcos récupère le ballon, part seul au but et ouvre le score. C’est le début de cinq minutes de folie. Sougou entre en jeu, Valbuena s’embrouille avec André Ayew, mais tous les Marseillais se rendent compte que ça commence à être grave. Discret depuis son arrivée au club, Sougou va dynamiter la défense troyenne en l’espace de trois actions. Une première fois, il profite d’un loupé de Nsakala pour forcer Thuram à une parade folle. La seconde fois, il déborde et sert parfaitement Nkoulou qui force Jarjat Binks à mettre le ballon dans son propre but. La troisième fois, il offre le but de la victoire à André-Pierre Gignac d’un caviar en retrait parfait. Deux buts venus de la droite avec à chaque fois, quelqu’un qui traîne devant le but. De quoi méditer pour André-Pierre Gignac. Ce soir, à défaut de voir un bon OM, on a vu un OM qui s’est réveillé et a renversé une situation pour la première fois de l’année au Vélodrome. Finalement, c’est cet OM besogneux qui est troisième de Ligue 1. Personne d’autre.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible