Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Metz (1-1)

Marseille frustre Metz

Frileux et menés au score, les Marseillais ont finalement arraché un point à la dernière seconde face à Metz samedi soir (1-1). Pour voir l'OM gagner à la maison, on repassera.

Modififié

Marseille 1-1 Metz

Buts : Sanson (90e+4) pour l'OM // Niane (71e) pour Metz.

En repartant de son rendez-vous avec le LOSC, dimanche dernier, André Villas-Boas tirait la tronche et n'avait pas apprécié de voir son OM balbutier son football. Une semaine plus tard, bis repetita : le technicien portugais n'a pas retrouvé le sourire, ses joueurs n'ont pas retrouvé l'envie de mettre du rythme au milieu d'un stade vide, et Marseille patine toujours. Sous les yeux de leur nouvelle recrue, Luis Henrique, présent au Vélodrome, les Phocéens ont de nouveau manqué de tranchant samedi soir et n'ont sauvé la face de leur week-end que grâce à un but miracle inscrit par Morgan Sanson au bout du temps additionnel. Sans ça, le FC Metz serait reparti des Bouches-du-Rhône avec trois points dans les poches et un joli scalp dans le sac. Voilà pour les apparences. Pour le fond, c'est une autre histoire, car face à des Grenats solides, mais sans grande folie, l'OM n'a jamais réussi à mettre du rythme et à faire la différence. Entre deux équipes flippées, le match a d'abord peiné à démarrer, puis personne n'a osé dégainer. La première alerte du soir a malgré tout été marseillaise, mais Payet a expédié sa frappe largement au-dessus du but d'Oukidja (15e). Oublié par Kamara sur une transition, Florian Thauvin s'est ensuite agacé, et on a compris que la soirée des locaux allait de nouveau être longue, si ce n'est lorsque Dario Benedetto n'est pas passé loin d'inscrire le but de l'année sur un ciseau sorti avant la pause.

Niane, ni deux


En face, les Messins n'ont pas changé leurs habitudes et ont procédé en contre. Boulaya a d'abord lâché une frappe timide (19e), sur laquelle Mandanda n'a pas cillé. Puis, le passage aux vestiaires leur a donné des idées là où il a alourdi les doutes marseillais. À un quart d'heure de la fin, Ibrahima Niane a alors saisi l'affaire et est venu couper un service trois étoiles d'Udol pour ouvrir le score de la tête (0-1, 71e). Vingt minutes plus tard, Steve Mandanda s'est couché pour étouffer une balle de 0-2 signée Maïga, et dans la foulée, l'OM a pu respirer. André Villas-Boas avait alors déjà procédé à plusieurs changements (Germain, Khaoui, Radonjić, Lopez) et Morgan Sanson est venu nettoyer la lucarne sur le gong. Cruel pour le FC Metz. Miracle pour les Marseillais. Parfois, il faut se contenter de peu.


Marseille (4-3-3) : Mandanda - Nagatomo (Khaoui, 77e), Ćaleta-Car (Lopez, 85e), Gonzalez, Sakai - Kamara (Gueye, 85e), Sanson, Rongier (Germain, 77e)- Payet, Benedetto, Thauvin (Radonjić, 84e) . Entraîneur : André Villas-Boas.

Metz (4-3-3) : Oukidja - Udol, Boye, Bronn, Centonze - Fofana, Maïga, Angban (Kouyaté, 90e+4) - Boulaya (Tchimbembé, 87e), Niane (Diallo, 76e), Nguette (Yadé, 86e) . Entraîneur : Vincent Hognon.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2019-2020

    Par Tom Dépériers
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

    Hier à 22:30 Plus que 48h pour découvrir la collection photos So Foot d'octobre 1 Hier à 17:46 Le gardien de La Haye égalise à la 94e, son équipe se qualifie aux tirs au but 6
    Hier à 14:07 Le joli coup franc d'Alessandrini avec Qingdao 3
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 12:32 Diacre en prend encore pour son grade 76 Hier à 11:59 Jérémie Janot sauve un petit chat de la mort 50
    Hier à 08:28 Un drone interrompt le match entre Rotherham et Sheffield Wednesday 8
    À lire ensuite
    Ganago, l'envol loin du nid