Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Marseille-Braga (3-0)

Marseille entrevoit les huitièmes

Dominateur de la première à la dernière seconde, l'Olympique de Marseille n'a fait qu'une bouchée de Braga (3-0) en seizièmes de finale aller de Ligue Europa.

Modififié

Marseille 3-0 Braga

Buts : Germain (4e et 69e) et Thauvin (74e) pour Marseille

Rudi Garcia peut être satisfait. Favori de ce seizième de finale de Ligue Europa, l’Olympique de Marseille a assumé son rang en dominant outrageusement une bien pâle équipe de Braga. Mieux, l’entraîneur marseillais a pu profiter de cette rencontre pour confirmer ses nouvelles certitudes. Oui, Valère Germain a retrouvé son talent de buteur. Oui, le Dimitri Payet de 2018 ressemble à celui qui avait illuminé la phase de groupes de l'Euro 2016. Oui, le pied gauche de Florian Thauvin est l'un des plus beaux d'Europe. Et oui, Bouna Sarr peut prétendre à une place dans les 23 Français qui partiront en Russie en juin prochain.

Revivez Marseille - Braga (3 - 0)

Germain première


La bande de Rudi Garcia a beau être invaincue en 2018 et avoir inscrit la bagatelle de 28 buts en neuf rencontres depuis janvier, ce match face à Braga n’a pas vraiment excité les supporters de l’OM qui n’étaient « que » 18 000 au coup d’envoi. Un total bien maigre, qui n’empêche pas le Vélodrome de faire du bruit, et surtout qui ne gêne absolument pas les Marseillais qui entament la rencontre la bave aux lèvres. Au pressing, Bouna Sarr contre le dégagement de Sequeira qui revient dans les pieds de Dimitri Payet. Altruiste, le capitaine de l’OM délivre un amour de passe pour Valère Germain, qui pousse le ballon au fond des filets (1-0, 4e). Malgré ce coup pris derrière la tête, Braga tente de réagir, mais la reprise de volée tout en puissance de Diego Sousa rase la lucarne de Yohann Pelé (7e). Bien protégé par sa défense, l’Albatros n’aura finalement pas à déployer ses ailes dans le premier acte. Tout le contraire de son homologue brésilien, Matheus, obligé de s’employer devant Lucas Ocampos (18e), comme sur une énorme demi-volée de Clinton N’Jie (29e). Et quand le portier de Braga semble battu, la barre transversale est là pour le suppléer et rester solide sur un coup franc sublime de Dimitri Payet (42e).

Germain, deuxième


Bien décidé à confirmer leur grosse domination par un second but, l’Olympique de Marseille ne change pas sa tactique pour le second acte. À la baguette, Dimitri Payet continue de dicter le rythme de la rencontre et de délivrer quelques caviars, tandis que Luiz Gustavo récupère les quelques ballons perdus et offre même un petit frisson au Vélodrome avec une frappe qui passe à côté (55e). Malheureusement pour les Marseillais, Matheus continue lui aussi son festival dans les bois en détournant du visage une volée acrobatique zlatanesque de Lucas Ocampos (64e). Visiblement encore sonné du ballon pris en pleine poire, le portier de Braga finit par lâcher les armes dans la foulée face à Valère Germain, qui profite d’un centre de l’extérieur du pied d’Hiroki Sakai pour s’offrir un doublé (2-0, 69e), avant de laisser sa place à Florian Thauvin avec le sentiment du devoir accompli. Et qui dit Flotov en 2018, dit frappe du gauche qui termine au fond des filets. Ce match de Ligue Europa n’a pas échappé à la règle, puisque le Robben français fait parler sa patte gauche après un double une-deux magnifique avec Maxime Lopez (3-0, 74e). Satisfait du contenu et du résultat, Rudi Garcia peut faire entrer Zambo Anguissa pour tenir le score tranquillement. Sauf cataclysme au match retour, l'OM devrait se qualifier pour les huitièmes de finale de Ligue Europa. Et pourquoi pas remplir le Stade Vélodrome pour l'occasion.


Marseille (4-2-3-1) : Pelé - Sarr, Rami, Rolando, Amavi (Sakai, 59e) - Gustavo, Lopez - N'Jie, Payet (Zambo Anguissa, 78e), Ocampos - Germain (Thauvin, 70e). Entraîneur : Rudi Garcia

Braga (4-3-3) : Matheus – Figueiras, Rosic, Viana, Sequeira – Esgaio, Danilo, Vukčević – Sousa (Hassan, 75e), Paulinho (Eduardo, 61e), J. Carlos (Horta, 72e). Entraîneur : Abel Ferreira.




  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa



    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 22

    Le Kiosque SO PRESS