Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Résumé

Marseille à la trappe, Rennes et Monaco au rendez-vous

Marseille s'incline face à Strasbourg aux tirs au but, Rennes s'impose face à Nantes dans le derby breton (2-1), Monaco gagne face à Lorient (1-0) ou encore les qualifications de Guingamp, Bordeaux et du HAC. Voici ce qu'il s'est passé en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue.

Modififié

Marseille 1-1 (2-4 tab) Strasbourg

Buts : Gustavo (81e) pour Marseille // Martin (18e sp) pour Strasbourg

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. En déposant son tir au but sur le poteau de Kamara, Dimitri Payet préfère sourire plutôt que de pleurer. Sûrement un rire jaune pour oublier cette élimination en huitièmes de finale face à Strasbourg, la crise de résultats de l'Olympique de Marseille ou encore son penalty envoyé dans les gants de ce même Kamara durant le temps réglementaire (67e). À ce moment-là, l'OM était mené au score dans un stade Vélodrome quasiment vide à la suite d'un penalty obtenu après une main de Jordan Amavi et transformé par Jonas Martin (0-1, 18e). Sauf que Luiz Gustavo est venu offrir un petit espoir (81e), espoir que Dimitri Payet et Adil Rami ont envoyé sur les montants lors de la fatidique séance.

Marseille (4-2-3-1) : Mandanda - Sakai, Rami, Rolando, Amavi - Lopez, Gustavo - Sanson (Sarr, 75e), Payet, Ocampos (N'Jie, 69e) - Germain (Mitroglou, 68e). Entraîneur : Rudi Garcia.
Strasbourg (5-3-2) : Kamara - Lala, Caci, Mitrović, Martinez, Liénard - Martin, Fofana, Corgnet - Ajorque (Mothiba, 75e), Zohi (Thomasson, 80e). Entraîneur : Thierry Laurey.



Rennes 2-1 Nantes

Buts : Mexer (60e) et Da Silva (89e) pour Rennes // Waris (49e) pour Nantes

Contrairement aux autres enceintes de la soirée, le Roazhon Park était quasiment plein pour ce derby breton. Et les supporters rennais ont eu raison de venir malgré le froid puisqu'ils ont vu Hatem Ben Arfa humilier les Nantais à chaque touche de balle, mais ils ont surtout pu fêter une victoire face au voisin du FC Nantes (2-1). Une qualification obtenue par le pied droit téléguidé de Benjamin Bourigeaud et des crânes solides de Mexer (1-1, 60e) et de Damien Da Silva (2-1, 89e). Il n’en fallait pas moins pour battre des Nantais qui pensaient avoir fait le plus dur sur une minasse de Majeed Waris envoyée en pleine lucarne à la suite d'un corner joué à deux (0-1, 49e).

Rennes (4-4-2) : Koubek - Zeffane, Da Silva, Mexer, Traoré - Bourigeaud, Johansson, André, Del Castillo (Siebatcheu, 70e) - Ben Arfa, Niang (Léa-Siliki, 72e). Entraîneur : Julien Stéphan.
Nantes (4-3-3) : Tătăruşanu - Kwateng, Diego Carlos, Pallois, Fabio (Boschilia, 90e) - Rongier, Girotto (Khrin, 87e), Touré - Waris, Sala (Coulibaly, 82e), Lima. Entraîneur : Vahid Halilhodžić.



Nice 0-0 (1-3 tab) Guingamp



Une première mi-temps pour Guingamp durant laquelle Walter Benítez a fait le show devant Ngbakoto (2e) et Fofana (20e), une seconde pour Nice durant laquelle les hommes de Patrick Vieira ont mis la pression aux Costarmoricains, ce match ne pouvait que se terminer aux tirs au but. Et à ce petit jeu, c’est Marc-Aurèle Caillard qui est de loin le plus fort. C’est bien simple, le portier de Guingamp a tout simplement stoppé trois tirs au but (Lees-Melou, Dante et Jallet) sur quatre tentatives. Une performance déjà réalisée au tour précédent face à Angers et qui permet à Guingamp d’entrevoir les quarts de finale. Où la mission sera encore d’attendre les tirs au but.

Nice (5-4-1) : Benítez - Burner (Mahou, 76e), Jallet, Dante, Sarr, Coly (Atal, 62e) - Lees Melou, Walter, Tameze, Danilo - Saint-Maximin (Srarfi, 87e). Entraîneur : Patrick Vieira.
Guingamp (4-3-3) : Caillard - Traoré (Ikoko, 89e), Kerbrat (Sorbon, 46e), Eboa Eboa, Tabanou - Phiri, Fofana, Didot - Benezet (Mendy, 64e), Coco, N'Gbakoto. Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.



Dijon 0-1 Bordeaux

But : Basic (66e) pour Bordeaux

C’est la belle histoire de la soirée. Titulaire pour la première fois de la saison avec les Girondins de Bordeaux, Toma Basic a permis aux supporters et aux téléspectateurs de ne pas s’endormir - alors qu’il y avait de quoi - en profitant d’un ballon de Jaroslav Plašil pour battre le portier dijonnais et offrir la qualification aux Girondins (0-1, 65e). De quoi donner quelques regrets aux dirigeants d’avoir oublié de cocher son nom au moment d’envoyer la liste des joueurs qualifiés pour disputer la Ligue Europa.

Dijon (4-3-3) : Runarsson - Alphonse, Haddadi, Yambéré, Rosier (Chafik, 78e) - Amalfitano, Balmont (Kwon, 69e), Marie - Jeannot, Said (Tavares, 63e), Sliti. Entraîneur : Olivier Dall'Oglio.
Bordeaux (4-3-3) : Poussin - Palencia (Poundjé, 80e), Koundé, Pablo, Sabaly - Otavio, Plašil, Basic - Karamoh, Kalu (Briand, 60e), Kamano (Cornelius, 88e). Entraîneur : Eric Bédouet.



Le Havre 2-1 Nîmes

Buts : Kadewere (33e) et Bonnet (58e) pour Le Havre // Bobichon (38e) pour Nîmes


Il y aura donc un club de Ligue 2 en quarts de finale de Coupe de la Ligue. Et c’est mérité tant le HAC a bougé des Nîmois au onze largement remanié. Grand bonhomme de la qualification, l’attaquant zimbabwéen Tino Kawedere confirme sa bonne forme du moment en ouvrant le score tel un renard des surfaces bondissant (1-0, 33e), avant d’offrir (involontairement ?) le but de la victoire à son capitaine Alexandre Bonnet à la suite d’un énorme cafouillage (2-1, 59e). De quoi reléguer au second plan Antonin Bobichon et son sublime coup franc (1-1, 37e).

HAC (4-2-3-1) : Balijon - Bese, Moukoudi, Mayembo, Camara - Basque, Lekhal - Ferhat, Bonnet, Gory (Fontaine, 73e) - Kadewere (Thiare, 88e). Entraîneur : Oswald Tanchot.
Nîmes (4-3-3) : Valette - Alakouch, Miguel, Landre, Maouassa - Hsissane, Bobichon, Valls (Savanier, 63e) - Depres, Bozok (Alioui, 63e), Guillaume (Bouanga, 73e). Entraîneur : Bernard Blaquart.




Monaco 1-0 Lorient

But : Biancone (70e) pour Monaco

Et si l'AS Monaco terminait la saison européen malgré un début de saison catastrophique ? Il ne reste en tout cas plus que trois matchs à gagner aux hommes de Thierry Henry pour soulever la Coupe de la Ligue après cette victoire face à Lorient (1-0). Une victoire qui porte le nom de Giulian Biancone. Le latéral droit de l'ASM est venu prouver que son pied droit ne sert pas qu'à centrer en envoyant une jolie frappe au fond des filets (1-0, 70e). Et dire que ce match a failli ne jamais se jouer en raison d'une grosse tempête et d'un terrain détrempé qui a causé l'interruption de la rencontre durant 35 minutes.

Monaco (4-2-3-1) : Badiashile - Biancone, Badiashile, Jemerson, Panzo - Ait Bennasser, Faivre (Massengo, 88e) - Diop (Geubbels, 70e), Tielemans, Chadli (Grandsir, 54e) - Sylla. Entraîneur : Thierry Henry.
Lorient (4-2-3-1) : Petković - Kamissoko, Rose, Saad, Le Goff - Etuin (Lemoine, 63e), Wadja - Guel (Wissa, 72e), Ponceau, Eyenga-Lokilo (Claude-Maurice, 68e) - Courtet. Entraîneur : Mickaël Landreau


par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

Hier à 14:11 EuroMillions : 173 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi Hier à 14:01 10€ gratuits pour miser sur la Ligue des Champions : Tentez de les transformer en + de 100€ !
Hier à 17:15 Le Las Vegas Lights FC balance 10 000$ à ses supporters 10 Hier à 17:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE Hier à 16:06 Pluie de peluches à Rotterdam pour des enfants malades 9 Hier à 14:22 Le comité d'appel de la CAF rejette l'appel du Wydad Casablanca 11
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 12:23 Vega baisse son short pour célébrer son but face au FC Atlas 38 Hier à 12:00 Défaite pour la première de Maradona avec le Gimnasia La Plata 11 Hier à 09:13 FC Thouroude #47 : C'est la rentrée