Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Maroc : Renard ratisse large

Modififié
Dites 33 !

Comme le nombre de joueurs qu'Hervé Renard a retenus pour le match de qualification pour la CAN 2019 face au Malawi à Lilongwe le 22 mars, avant un amical quatre jours plus tard face à l’Argentine, à Tanger.


Dix-huit joueurs s’envoleront pour l’Afrique australe, tandis que les quinze autres resteront au Maroc, pour préparer la venue de l’Albiceleste. Une fois le match au Malawi terminé, Renard dégagera un groupe de vingt-trois joueurs pour affronter les Argentins. Le sélectionneur français a notamment rappelé Yunis Abdelhamid (Reims), et Fouad Chafik (Dijon), alors qu’Anouar Tuhami (Valladolid), a été convoqué pour la première fois. Oussama Idrissi (Alkmaar), qui avait participé au dernier rassemblement des Lions de l'Atlas en novembre dernier, mais sans jouer ni contre le Cameroun (2-0) ni la Tunisie (1-0), a décidé de représenter son pays d’origine plutôt que les Pays-Bas, où il est né.

Reste à savoir si le Maroc, qualifié pour la CAN 2019, croisera Lionel Messi, de retour en sélection, mais dont la présence à Tanger reste incertaine. AB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article