Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
  1. // 28 juin
  2. // Journée mondiale du naturisme

Mark Roberts : « P. Diddy m'a même invité à une de ses soirées »

Si tout le monde ne connaît pas forcément le visage de Mark Roberts, c'est parce que le streaker le plus célèbre du monde préfère mettre en avant d'autres parties de son corps. Et à force de courir nu sur les terrains de football depuis 20 ans, le bonhomme a quelques anecdotes à raconter. Entretien (habillé), à l'occasion de la journée mondiale du naturisme.

Modififié
C'est aujourd'hui la journée mondiale du naturisme. Êtes-vous naturiste vous-même, ou bien vous mettez-vous nu uniquement dans les événements sportifs ?
Non, je ne suis pas naturiste. Et je ne savais même pas qu'il y avait cette journée, du coup je vais porter le plus d'habits possibles, pour faire exactement l'opposé ! La naturisme, certains en ont fait un mode de vie. Mais moi, je me mets juste nu pour faire rire les gens. Je suis un entertainer !

Juste pour faire rire ? Car les naturistes ont parfois une approche philosophique de la chose, dans leur rapport au nu et à la nature. Ce n'est pas votre cas ?
Si, je pense faire passer un message. Pourquoi la loi et la société nous disent-elles que l'on doit vivre d'une certaine manière et pas d'une autre ? Je ne suis pas d'accord, il y a plein de façons de vivre. Aux premiers Jeux olympiques, les athlètes étaient nus. Au jardin d'Eden, les premiers hommes étaient nus. Pourquoi la société a-t-elle tant changé ? On nous dit « Vous ne pouvez pas faire ceci, pas faire cela » . Moi, je dis « Pourquoi pas ?  » Certaines lois sont bêtes. Trop, c'est trop. Laissez-nous rire, c'est ça mon message ! Je fais ça contre toutes les règles stupides qu'on nous impose. C'est de ça dont il s'agit, d'être libre.

Et vous pensez que les gens sont réceptifs à votre démarche ?
Bien sûr ! Je me mets nu depuis des années et tout le monde aime ça, même la police ! Quand je me fais arrêter, on s'amuse tellement au commissariat ! Les policiers me disent la plupart du temps « C'était un plaisir de vous avoir poursuivi  » . Un réalisateur m'a même présenté un projet de film, une biographie de moi. Après toutes ces années, quelqu'un du cinéma vient s'intéresser à moi !

Vous n'êtes pas le seul streaker du monde, d'autres courent également nus sur les terrains. Pourquoi êtes-vous le plus célèbre du monde, vos prestations sont-elles meilleures ?
Pourquoi je suis numéro 1 ? Car j'ai 543 streaks derrière moi, c'est le record du monde, personne ne l'avait fait avant moi et personne ne le refera. Et puis, j'ai fait les plus gros événements. J'ai même fait le Superbowl ! Je suis arrivé sur le terrain habillé comme un arbitre, puis je me suis mis en string et j'ai commencé à danser au milieu du terrain. La foule était dingue, et les joueurs et les policiers ne comprenaient rien, ils ont cru que j'étais un arbitre qui avait pété les plombs. Ils ont mis une minute à comprendre, et ils ont commencé à me courser. Et heureusement, parce que je n'avais plus de pas de danse ! J'ai été mis au sol par un joueur, qui m'a plaqué. C'était fantastique ! Quand les policiers m'ont demandé pourquoi j'avais fait ça, je leur ai dit : « Pour faire rire les Américains. » Ils m'ont répondu : « C'était incroyable ! »

Ha oui, quand même...
Et après ça, j'ai été invité sur des plateaux télé aux États-Unis. P. Diddy m'a même invité à une de ses soirées, et il était prévu que je fasse un speech pour dire aux jeunes d'aller voter ! Mais à la fin, ils ne m'ont pas laissé le faire, ils avaient peur que j'enlève mes vêtements. Mais à cette soirée, j'ai pissé à côté de Stevie Wonder, j'avais envie de lui dire « Fais attention à mes chaussures, Stevie  » , mais j'ai pas osé.

Vous vous dénudez car vous adorez votre corps, ou bien vous faites justement ça pour lutter contre vos complexes ?
En dehors des stades, je suis une personne timide. Je ne fais pas de sport, je n'ai pas un très beau corps. La première fois que je l'ai fait j'avais un peu bu, et j'ai beaucoup réfléchi avant d'y aller. Mais quand je vois à quel point ça amuse les gens, maintenant je ne réfléchis même plus !

Vous avez œuvré dans de nombreux matchs de football, êtes-vous un fan de foot ou bien pour vous un stade est-il juste un endroit pour vous mettre nu ?
Je ne suis pas un grand passionné de football non, je regarde quelques matchs, mais je ne suis pas un fanatique. D'ailleurs, mon frère me déteste pour ça, il me dit « Tu as eu des billets pour plein de matchs, plein de finales, et tu ne vois jamais le match ! » Mais moi, si je vais au stade, c'est pour qu'on me voit moi !

Et le fait que vous interrompiez les matchs, les gens ne vous en veulent pas trop pour ça ?
Je ne les interromps pas, justement ! J'entre sur la pelouse juste avant la deuxième mi-temps, au moment où le match n'a pas encore repris. Comme ça je ne gêne personne, c'est que du fun, juste pour faire rire les gens ! Je cours, parfois je prends le ballon et j'essaie de marquer, et je me fais attraper.

Donc vous devez avoir des anecdotes amusantes sur la réaction des joueurs, sur le terrain...

Oui, lors de la finale de Ligue des champions en 2002 entre le Real Madrid et Leverkusen, quand je suis entré sur le terrain, j'ai pris la balle et j'ai tiré dans le but de Leverkusen. Et j'ai marqué, alors que le gardien avait essayé d'arrêter le tir ! Liverpool (il est originaire de la ville), 1, Leverkusen, 0 (rires). Une fois, j'ai marqué contre Chelsea aussi, alors que je n'ai jamais joué au football. Je me suis bien amusé aussi lors d'un match du Real Madrid, à l'époque de Beckham. Il était surnommé « Golden balls  » , donc j'avais accroché des boules en or sur les miennes, et Ronaldo les a touchées. Je pense qu'il les a aimées !

Mais maintenant avec les interdictions de stade, vous ne pouvez presque plus exercer, vous avez même parlé de prendre votre retraite.
Il ne faut jamais dire jamais. Mais en Angleterre, c'est vrai que je ne peux plus aller au stade. En cumulé, je dois être à 12 ans d'interdiction. Là-bas, mon passeport est contrôlé à chaque fois. Dernièrement, j'ai tenté de faire un truc à l'Eurovision, mais il y avait trop de sécurité et c'était impossible d'accéder à la scène.

Le streaking était devenu votre métier, des entreprises payaient vos places et vous versaient un salaire pour que vous écriviez leur nom sur votre corps. Avez-vous déjà refusé des propositions ?
Oui, ces entreprises me paient, ainsi que mon entrée au stade, et moi, j'écris leur nom sur mon corps. Mais j'essaie toujours d'écrire aussi quelque chose de personnel, un message auquel j'ai pensé, ou une blague. Et oui, je refuse ce qui est contraire à mon éthique, les chaînes pornos par exemple. L'association « Fathers 4 Justice » également m'avait fait une offre, que j'ai refusée. Je ne voulais pas être un tract servant à diffuser leurs idées.

Vous avez une vraie notoriété en Angleterre et dans votre ville, à Liverpool. Pourquoi vous ne tentez pas de devenir maire de la ville ?
(Il explose de rire) Maire ? J'ai un casier judiciaire, ils ne me laisseraient pas ! Et puis la politique, ce n'est pas pour moi. Une fois, j'ai visité le Parlement à Londres, et j'avais prévu de me mettre nu là-bas. Mais j'étais sur un balcon, et il aurait fallu que je saute directement sur les députés. Je ne voulais pas me retrouver avec la tête d'un parlementaire dans les fesses ! De toute façon, ils n'ont pas besoin de ça pour dire de la merde. Je me suis déjà mis nu quelques fois devant la reine aussi. Il paraît que maintenant, quand ça arrive, elle dit «  Tiens, c'est encore Mark » . Il paraît même que quelqu'un avait proposé mon nom pour les personnes à anoblir. Mais ça ne s'est pas fait. De toute façon, je n'aurais pas fait confiance à une femme qui manie une épée !


Propos recueillis par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:27 Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 13 Hier à 15:01 Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 100