Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Borussia Mönchengladbach

Oui, il a craché, mais Marcus Thuram a droit à une seconde chance

Lors du match de Bundesliga entre le Borussia Mönchengladbach et Hoffenheim (1-2), Marcus Thuram s'est rendu coupable d'un vilain crachat en direction du visage de Stefan Posch. Un geste sanctionnable qui ne doit pas pour autant détruire la carrière de l'attaquant de 23 ans, qui a le droit d'avoir une seconde chance.

Modififié
Le site chosesasavoir.com est formel : « Quand il est sur la défensive, agacé et énervé, le lama se met à rabattre ses oreilles en arrière, faire claquer sa langue pour activer la production de salive et si la situation dure, projeter le liquide à une distance maximale de trois mètres. » A priori, Marcus Thuram n’est pas un lama. D’autant plus qu’il est né en Italie à des milliers de kilomètres de l’Amérique du Sud, continent d’origine de cette espèce de camélidés. Pourtant, l’attaquant du Borussia Mönchengladbach a agi de la même manière qu’un lama lors du match de Bundesliga face à Hoffenheim (1-2). Visiblement agacé de l’attitude du latéral adverse Stefan Posch, le fils de Lilian se rapproche de lui, lui glisse quelques mots et lui envoie un vilain crachat dans le visage. Avant d’écoper d’un carton rouge logique et d’être la cible des réseaux sociaux.

Une amende record


Mettons les choses au clair : le geste de Marcus Thuram est inexcusable. Et ce, d’autant plus en pleine période de pandémie mondiale. Mais ça, le principal intéressé le sait très bien. C’est pourquoi il a tenu à faire son mea culpa dans la foulée sur les réseaux sociaux : « Ce qui s'est passé aujourd'hui ne me ressemble pas du tout et ne doit jamais arriver. J'ai mal réagi face à un adversaire, et quelque chose s'est produit de façon accidentelle, pas intentionnelle. Je m'excuse auprès de tout le monde, Stefan Posch, mes adversaires, mes coéquipiers, de ma famille et tous ceux qui ont vu ma réaction. Bien sûr, j'accepterai toutes les conséquences de mon geste. »


Des conséquences qui n’ont pas tardé à tomber. Il y a d’abord eu les mots de son coach Marco Rose au coup de sifflet final : « C'est complètement déplacé et ça n'a pas sa place sur un terrain de football. Ce qu'il a fait a desservi l'équipe. Marcus est une bonne personne, qui réfléchit sur elle-même et qui a été bien éduqué. Il a dû disjoncter à ce moment-là, c'est la seule explication que j'ai. » Puis il y a eu son club du Borussia Mönchengladbach qui lui a infligé une amende de 150 000 euros - soit l’équivalent d’un mois de salaire - qui sera intégralement reversé à une association. Une amende record pour la Bundesliga. En attendant de connaître la suspension infligée par la commission de discipline qui devrait tourner autour des six matchs de suspension. Même si, selon le règlement, elle pourrait aller jusqu’à six mois de suspension.


Le droit à une seconde chance


Une fois que nous avons dit que ce geste est inapproprié, qu’il n’a rien à faire sur un terrain de football, que Marcus Thuram mérite une lourde sanction, que faire ? Signer la fin de carrière du fils de Lilian comme le Tribunal de Twitter semble le demander ? Bien sûr que non. Marcus Thuram n’est pas le premier joueur de football à faire un geste déplacé sur le rectangle vert, et ils ont tous eu le droit à une seconde, voire une cinquième chance après avoir purgé leur peine, à l’image de Zinédine Zidane ou d'Éric Cantona. L’attaquant de 23 ans n’est pas non plus le premier footballeur à montrer ses talents de cracheur. Il y a par exemple eu Fabien Barthez qui avait envoyé un vilain mollard sur un arbitre lors d’un match amical avec l’OM contre le WAC Casablanca en février 2005. Suspendu six mois pour ce geste, l’ancien gardien de Manchester United avait tout de même été rappelé par Raymond Domenech à l’issue de sa suspension et réalisé le Mondial 2006 que tout le monde connaît. Idem pour Francesco Totti, qui avait craché sur Christian Poulsen lors d'un Italie-Danemark à l'Euro 2004. Trois matchs de suspension pour lui. Et encore 13 belles années de carrière derrière.




Didier Deschamps ayant une charte de bonne conduite à géométrie variable, il serait bon que le sélectionneur n’oublie pas les dernières minutes en Bleu de Marcus Thuram - face à la Suède notamment - et pense à cocher son nom si la suspension de l’attaquant français le permet lors du prochain rassemblement. Et si le niveau de jeu du joueur formé à Sochaux le permet aussi. Car oui, Marcus Thuram n’a encore que 23 ans. Et un crachat ne doit pas lui être reproché tout au long de sa carrière. Alors espérons que DD ait la même réaction que Max Eberl, le manager général du Borussia Mönchengladbach : « Nous connaissons Marcus, ses parents et son entourage depuis un an et demi, et son action ne lui ressemble pas du tout. Il est complètement dévasté. Il m'a dit qu'il a eu une dispute avec Posch, qu'il l'a insulté en français et que dans le feu de l'action, il lui a craché dessus. Il jure ne pas l'avoir fait volontairement. Nous l'avons mis à l'amende et il l'a accepté sans broncher. Marcus a certes commis une grave erreur, mais il conserve tout notre soutien. » Ainsi que celui de la Fédération de défense des lamas.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 15:52 Le 6e tour de Coupe de France maintenu en cas de confinement
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:24 76% des Français pensent que le monde du foot est sexiste 85 Hier à 12:22 Viens nous défier jeudi soir 20h sur un quiz mi-foot mi-NBA avec TrashTalk ! 5 Hier à 11:59 Un club belge et 46 joueurs protestent contre l'arrêt des championnats amateurs 5