Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Maradona attaque Grondona

Depuis qu'il n'est plus sélectionneur de l'Argentine, Diego Maradona s'occupe comme il peut.

Entre deux sorties médiatiques incandescentes, El Pibe de oro a décidé, vendredi, d'attaquer le président de la Fédération argentine (AFA), Julio Grondona, en justice, selon les informations de Clarin. En début de semaine, ce dernier avait accusé l'ancienne idole de l'Albiceleste de toujours avoir recours à des drogues lors d'une émission à la télévision locale. Diego, en froid avec le sulfureux boss de l'AFA depuis juillet et la non-reconduction de son contrat à la tête de la sélection, a affirmé être sobre depuis maintenant six ans et a précisé qu'il avait contacté ses avocats pour traîner son nouvel ennemi juré devant un tribunal.

Six ans sans poudreuse ? A d'autres...


AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


À lire ensuite
Capparos imite Guardiola