Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Mancini se rebiffe

Modififié
Être entraîneur à Manchester City est un métier à risques, Roberto Mancini le sait mieux que quiconque.

Mis sous pression par les pétrodollars et les incroyables attentes de supporters déjantés, le manager des Citizens -lynché hier, loué aujourd'hui- a les oreilles qui sifflent.

Sur un siège éjectable il y a deux semaines, le manager italien sait qu'il ne peut se satisfaire de la bonne forme affichée par son équipe.

Interrogé par la BBC suite à la probante victoire de ses joueurs à Fulham, 4-1, Mancini a voulu calmer les choses : « La semaine dernière, j'étais un manager stupide qui avait six points de retard. Aujourd'hui, je suis le meilleur, juste parce que nous n'avons que trois points de retard sur Chelsea. Peu importe le résultat, nous devons travailler et progresser. C'est le seul moyen d'obtenir des victoires » .

Visiblement transcendé par la présence de Diego Maradona dans les tribunes, Carlos Tevez a été brillant à Craven Cottage. Suffisant pour que son coach fasse un petit appel du pied au Pibe de Oro : « J'espère que Diego pourra revenir. Les joueurs ont été excellents cet après-midi » .


Attention Roberto, la vérité d'aujourd'hui n'est pas celle de demain.

SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 9 heures Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16