Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Mancini déclare sa flamme à Balotelli

Modififié
C’est la bombe du mercato. Mario Balotelli retourne en Italie, à l’AC Milan, après deux ans et demi d’exil. Un retour à la maison qui fait le bonheur de la presse transalpine, mais qui ne fait pas que des heureux en Angleterre.

Du côté de City notamment, où, presque à la surprise générale, Roberto Mancini s’est montré particulièrement élogieux envers son compatriote : « Nous sommes très tristes. Mario était un joueur très important pour nous, a affirmé l’entraîneur des Citizens. Avec lui, nous avons gagné la Premier League et la FA Cup en deux ans. C’est dur, car il aurait pu être important pour la fin de saison. Mais c’était important pour lui de retourner en Italie. »

L’ancien coach de l’Inter, habitué à s’embrouiller avec son poulain à peu près toutes les semaines, est allé encore plus loin en comparant « Super Mario » à un fils : « Je pense qu’il peut progresser et je serais heureux s’il devient l’un des meilleurs joueurs au monde. Pour moi, Mario était comme un fils. Bien sûr, parfois, il m’a énervé, mais il a aussi de très bons côtés. Je m’investis beaucoup avec mes joueurs. Encore plus avec Mario, probablement. Nous étions tous très émus quand il nous a dit au revoir. Quand je dis que j’aime Mario, c’est vrai. »


N’en fais pas trop non plus, Roberto ! GB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Le coup de gueule de Didier Quillot après les multiples reports en L1 70 il y a 6 heures Trêve de publicité pour les paris en ligne en Grande-Bretagne ! 15
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 13 heures Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 121