Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Manchester United s'envole

Sans forcément briller, Manchester United s'est imposé 2-0 face à Queens Park Rangers. Du classique en somme dans un match égayé par un but incroyable de Rafael. Grace à ce succès, les hommes de sir Alex Ferguson se rapprochent plus que jamais du titre. Dans les autres parties, Everton a concédé un revers ennuyeux à Norwich (2-1).
0

Modififié
Il aura suffi d'une frappe de mule pour éteindre les velléités des Queens Park Rangers. A la 25e minute du match entre QPR et Manchester United, Rafael inscrit le but de sa vie. Suite à une frappe de van Persie, la défense de QPR se dégage tant bien que mal. Sans réfléchir le Brésilien envoie un pétard du 14 juillet de demi-volée des 20 mètres. Une patate hallucinante qui fige Julio Cesar et vient fracasser la lucarne du gardien des Rangers. Dans une forme surnaturelle, le latéral brésilien sauve ensuite sur sa ligne un coup de boule de Samba puis adresse un superbe centre à van Persie. Le Hollandais reprend de volée mais Julio Cesar est là et conserve les faibles chances de son équipe d'accrocher un nul.

QPR ne fait pas un match si dégueulasse mais manque tout simplement de talent et d'assurance pour empêcher de tourner en rond les potes de Ryan Giggs, à l'image de ce contre joué trop lentement par Taarabt juste avant la pause. Au retour des vestiaires, les hommes de Redknapp tentent de bousculer United. Chicharito a du mal et confirme deux choses : il est avant tout un renard des surfaces et il exprime mieux ses qualités quand il a le statut de supersub. D'ailleurs, Ferguson décide de faire entrer Rooney pour remplacer le Mexicain, Redknapp lui aussi fait un changement. Ciao Bobby Zamora, Loic Rémy entre enfin. A peine débarqué sur le pré, le Français provoque, ce que Zamora, à peu près aussi mobile qu'un plot, n'a jamais fait, et chauffe les gants d'un De Gea impeccable.

La deuxième période des Mancuniens est loin d'être leur meilleure de la saison, mais face à une équipe aussi moyenne que QPR, c'est suffisant. D'autant qu'à dix minutes de la fin, Ryan Benjamin Button Giggs clôt la marque pour son match numéro 999 sous la liquette rouge. Avant le match de City, United prend 15 points d'avance sur son rival. Venez les chercher.

Carrow Road explose

En revanche, ça va moins bien pour Everton. Opposés à Norwich à Carrow Road, les hommes de David Moyes calent et s'inclinent 2-1 après deux matchs nuls. Pourtant, un joli coup de casque du sous-estimé Leon Osman, bien servi par Leighton Baines, avait permis aux Toffees de se mettre à l'abri. Mais la réaction d'orgueil des hommes de Chris Hughton en fin de match a fait très mal aux potes de Marouane Fellaini. Kei Kamara égalise avant que Grant Holt ne fasse exploser Carrow Road en toute fin de match. Norwich s'éloigne de la zone rouge. Everton, en revanche, perd le contact avec Arsenal et Tottenham. Pour tâter de la Ligue des Champions, ça va être compliqué.


La logique a été respectée entre West Bromwich Albion et Sunderland, avec la belle victoire des Baggies (2-1). Étonnante en début de saison, l'équipe de Birmingham avait un peu marqué le pas et restait sur quatre matchs sans victoire. Autant dire que le succès fait du bien. Surtout, il vient confirmer le talent de Romelu Lukaku, auteur d'un doublé. Ça fait déjà 12 buts pour le Belge, un type que, tout compte fait, Chelsea aurait bien fait de ne pas prêter. La réduction du score de Stéphane Sessegnon en fin de partie ne changera pas grand chose.

Enfin, dans le match de la trouille entre Reading et Wigan, tous deux relégables, ce sont les Latics qui se sont imposés. Une victoire facile 3-0 pour les mecs de la banlieue mancunienne grâce notamment à un doublé de la fausse blonde Arouna Koné. A noter côté Reading, l'expulsion de Pogbrenyak pour un vilain tacle sur Figueroa. Le Hondurien, à qui il manque déjà deux doigts de pied, aurait pu y laisser sa jambe.

Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 24 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 48