Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. H
  3. // Leipzig-MU (3-2)

United, désastre continuel

Au fond du trou ces dernières saisons et éliminé de Ligue des champions après sa défaite contre Leipzig, Manchester United creuse encore. Effectif moyen, joueurs pas au niveau, choix tactiques peu inspirés, organisation bordélique : mais qui ou quoi pourra sortir les Red Devils de cet interminable chantier, qui semble ne jamais vraiment avancer ?

Modififié
Finalement, il est possible que Mino Raiola ait publiquement balancé ses mots dans l'optique de redonner du bonheur à Paul Pogba plutôt que pour faire plaisir à son banquier. Car si le Français est « malheureux à Manchester United » et a besoin de « changer d'équipe, changer d'air » selon son agent (qui s'est lâché, dans les colonnes de Tuttosport), il suffit de jeter un œil sur ce qu'est devenu son club actuel pour comprendre qu'un véritable mal-être est tout à fait possible au cœur de cette institution bordélique à souhait.


Après des saisons de galère, les Red Devils viennent en effet de continuer à creuser le trou dans lequel ils sont embourbés en se faisant jeter de la Ligue des champions à la suite d'une nouvelle défaite à Leipzig lors de la dernière journée de poule. Il y a encore une semaine et demie, les Anglais comptaient pourtant trois points d'avance sur les Allemands avec une différence particulière largement favorable (victoire 5-0 à Old Trafford, lors de la première manche) et autant sur le Paris Saint-Germain (avec, là aussi, une dif' particulière avantageuse grâce à un succès 2-1 au Parc des Princes). Et puis, tout s'est écroulé.

Des gamins dans un club historique


Comme d'habitude, Manchester a ainsi reculé de deux pas après avoir avancé d'un mètre. Et avec la manière du bon gros loser, s'il vous plaît : sur la pelouse de la Red Bull Arena, United a complètement flanché dès les premières minutes. En encaissant l'ouverture du score d'un Angeliño complètement seul sur le côté gauche, quelques secondes après le coup d'envoi. Puis en concédant le break d'un Amadou Haidara complètement seul sur le côté droit, avant même le quart d'heure de jeu. Aucune présence dans les duels, naïveté défensive confondante, zéro tolérance à la pression... Mais où est passé le MU des plus belles heures, quand Alex Ferguson se déboitait encore la mâchoire sur le banc de touche ?


Loin, très loin d'ici. Comme si cela ne suffisait pas, la suite de la rencontre l'a une nouvelle fois prouvé lorsque Justin Kluivert a profité de l'apathie générale adverse pour coller le troisième au fond des filets de David de Gea. Sur le terrain de l'İstanbul Başakşehir, début novembre, l'arrière-garde s'était d'ailleurs déjà montrée affligeante. La petite réaction d'orgueil, symbolisée par les buts de Bruno Fernandes (sur penalty) et d'Ibrahima Konaté (contre son camp), n'a rien changé à l'affaire : déjà décevants, les Red Devils sont désormais risibles. Question : combien de temps cela va-t-il encore durer ?

Des excuses, du mieux et du moche


Plus capable de gagner le moindre titre depuis 2017 - sans parler de la Premier League, ou de la C1 -, MU a un temps cru qu'Ole Gunnar Solskjær représentait l'homme idoine pour retrouver sa gloire d'antan. Sauf qu'aujourd'hui, le Norvégien incarne l'entraîneur qui a perdu six fois en dix matchs de LDC. Aucun autre coach d'une formation anglaise n'a fait pire, jusque-là. Un coach qui a, malgré tout, cherché des excuses pour expliquer en conférence de presse ce fiasco européen : « Nous avons commencé trop tard, c'est différent de la Premier League. On ne peut pas donner à une équipe une avance de trois buts, et s'attendre à revenir. Nous avons été malchanceux, vers la fin. C'est une saison compliquée, dans des circonstances difficiles. Je ne peux pas blâmer le caractère ou les efforts des joueurs, le tournant a été la défaite contre İstanbul et c'est à ce moment que nous avons perdu les points qui manquent. »


Encore bien placé en championnat (sixième, à cinq unités de la tête avec un match en plus à disputer), le technicien aurait effectivement tort de tout jeter à la poubelle. Le problème, c'est que cette dernière est déjà remplie à ras bord et empêche de dessiner de nouveaux croquis qui pourraient servir de base. Alors, United va. United vient. United se perd. Surtout, United semble ne pas savoir où aller et quelle direction prendre pour se réinventer. Que ce soit ses dirigeants, son manager ou ses joueurs. Si certaines périodes paraissent afficher du mieux, une sale déconvenue suit toujours derrière (l'humiliation 6-1 à domicile contre Tottenham en octobre, par exemple). L'élimination à Leipzig fait partie de cette moche catégorie. La suite, avec ou sans Pogba, c'est quoi ?

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 18:30 Benítez quitte la Chine 12 Hier à 18:00 Des bonhommes de neige comme spectateurs en Roumanie 6
Hier à 16:30 Flers premier club forfait en Coupe de France 10
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 14:30 Juanfran répond aux critiques 4 Hier à 14:00 Beckham : « Neville a été nommé au mérite » 14