Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Angleterrre
  2. //
  3. // 27e journée
  4. // Manchester City/Chelsea (2-0)

Manchester City sérieux dauphin

Le choc du week-end en Angleterre aurait pu redistribuer les cartes dans cette course à la deuxième place derrière United. Finalement, il n'a fait que creuser l'écart entre les deux Manchester et le reste du Royaume. Au terme d'un match un peu triste mais sérieux, City domine Chelsea (2-0) et laisse son adversaire du jour à sept longueurs.

Modififié
Manchester City-Chelsea : 2-0
Yaya Touré (63ème), Tevez (85ème) pour les Citizens,

Les journées défilent et cette Premier League cuvée 2012/2013 semble de plus en plus promise à Manchester United. Du coup, derrière, on commence à se faire à l'idée qu'il faudra bien se contenter de cette deuxième place en guise de restes. Et à ce petit jeu de charognards, c'est l'autre Manchester, City, qui prend une légère option. Sur leur billard de l'Etihad Stadium, les Citizens ont livré une partie sérieuse de bout en bout et s'imposent grâce à un Yaya Touré monstrueux, apparemment toujours pas fatigué après son 68e match de la saison. Plus que solides derrière, les hommes de Mancini ont neutralisé leurs adversaires grâce à un pressing efficace. D'une tristesse inquiétante en première mi-temps, Chelsea, qui a raté un pénalty, a attendu le retour des vestiaires pour commencer à jouer. Trop tard.

Etihad Stadium < Marcel Picot

Pour ce premier choc d'un intense dimanche européen, Roberto Mancini, l'autoproclamé meilleur entraîneur d'Angleterre, qui semble chaque jour basculer un peu plus vers la dépression nerveuse, a préféré verrouiller et laisser Tevez, Dzeko et Nasri sur le banc. Après un quart d'heure de domination stérile, les Citizens tirent enfin une première flèche. Sur un corner, Nastasic, qui a définitivement pris la place de Lescott dans l'axe, passe devant tout le monde et claque une tête détournée par Cech (15e). Mené par les indiscutables Touré, Silva et Agüero, bien épaulés par un très bon Clichy, City multiplie les assauts. En vain, il y a toujours un pied de David Luiz, une tête de Gary Cahill ou un gant de Cech pour stopper le ballon comme sur cette volée du droit de Zabaleta (39e) ou cette frappe sèche de Rodwell (41e). Le tout dans un Etihad Stadium aussi bruyant que Marcel Picot un soir d'allégresse. A l'image d'une rencontre bien triste. Côté Chelsea, Hazard a beau humilier Zabaleta et Ramires se battre sur tous les ballons, rien n'y fait. Les Blues sont inexistants devant le but de Joe Hart. Demba Ba, masqué et préféré à Torres, est muselé par la paire Touré-Nastasic et Mata ne peut pas faire deux pas sans avoir un Citizen sur le dos.

Yaya Touré à la Titi

Il faut attendre la 49e minute pour voir Chelsea cadrer sa première frappe du match. Elle est signée Hazard et n'inquiète pas vraiment Hart. Visiblement perturbé par son inactivité, le gardien anglais sort dans la foulée comme un bourrin sur Demba Ba dans la surface. Pénalty mais pas de double peine, pour une fois. Du coup, c'est le même Joe Hart qui détourne la frappe d'un Lampard fantomatique (52e). Si la première période a été d'un calme inquiétant, la deuxième s'emballe enfin. Par deux fois, Agüero, servi sur des plateaux par ses milieux, s'infiltre dans le défense des Blues mais manque son dernier geste (55e, 57e). Finalement, le salut des Citizens viendra de leur Ivoirien préféré. Servi par Silva à l'entrée de la surface, Yaya Touré se permet de déposer Mikel Obi et Lampard d'un coup de rein avant d'ajuster délicieusement Cech d'un plat du pied dans le petit filet opposé (1-0, 63e). Roberto Mancini, chanté par ses supporters, peut enfin souffler. Benitez lance Moses, Oscar et Torres mais c'est Tevez qui enfile le costume de « super sub » . Entré à la place de Rodwell, l'Argentin, servi à l'entrée de la surface, envoie une frappe d'apache dans la lucarne de Cech (2-0, 85e) et fait le break. Mancini, de nouveau chanté par les fans, joue les diplomates et fait entrer les bannis Nasri et Lescott. Manchester City creuse l'écart et laisse Chelsea à sept points.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28