Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Manchester City-Arsenal (3-0)

Manchester City sans pitié avec Arsenal

Miné par les blessures et les bévues de David Luiz, Arsenal n'a rien pu faire pour éviter la défaite sur la pelouse de Manchester City (3-0) lors de la reprise de la Premier League après trois mois de pause liée au coronavirus. Une première pour les Gunners, invaincus jusque-là en championnat en 2020.

Modififié

Manchester City 3-0 Arsenal

Buts : Sterling (45e), De Bruyne (51e sp) et Foden (90e+1) pour City

Cinq minutes. Il ne s’agit pas du temps de cuisson des fusilli de Barilla (six minutes). Ni la durée moyenne d’un rapport sexuel (sept minutes). Mais bien le temps passé par Granit Xhaka sur la pelouse avant de se tordre la cheville. Avant d’être rejoint au vestiaire 15 minutes plus tard par Pablo Mari, victime d’un claquage. Pep Guardiola avait pourtant prévenu en avant-match : « Oui, je suis inquiet par le risque de blessures. Nous allons essayer de faire en sorte que les préjudices pour la ligue et pour les joueurs soient les plus faibles possible. » Des préjudices plus importants pour les Gunners qui ont donc perdu deux joueurs sur blessure. Pire, ils ont dû faire entrer en jeu David Luiz qui, à lui seul, a provoqué la première défaite d’Arsenal en 2020 à l'Etihad Stadium (3-0). À nouveau en cinq minutes. Comme quoi, on peut en faire des choses, en 300 secondes.

Le padawan Arteta


Pourtant, Mikel Arteta avait tout prévu pour pallier le risque de blessures en alignant quatre joueurs qui ne dépassent pas les 21 ans (Nketiah, Saka, Willock, Guendouzi), laissant ainsi Alexandre Lacazette et Nicolas Pépé sur le banc. Des choix payants dans un premier temps puisque Manchester City, malgré un contrôle du cuir, n’arrive pas à contourner le bloc des Gunners. Il faut dire que Pep Guardiola avait annoncé la couleur en parlant de son ancien adjoint : « Mikel sait absolument tout de nous. » Et il sait donc que Kevin De Bruyne est un formidable distributeur de caviars. Des caviars qui terminent dans les mains fermes de Bernd Leno, impérial devant David Silva (34e) et Riyad Mahrez (37e). Sauf qu’il en faut plus pour empêcher le Belge de balancer des ogives téléguidées. Et avec l’aide de David Luiz qui manque son intervention, Kevin De Bruyne voit son ballon arriver sur Raheem Sterling qui ne se fait pas prier pour envoyer une praline et faire trembler les filets pour la première fois en 2020 (1-0, 45e).

Le festival de Luiz


C’est bien connu, encaisser un but juste avant la pause n’est jamais bon signe. En encaisser un dès le retour des vestiaires n’est pas forcément une bonne idée non plus. C’est pourtant le moment qu’a choisi David Luiz pour son bouquet final. Un festival conclu par un plaquage sur Riyad Mahrez dans la surface de réparation. Une faute qui oblige l’arbitre à désigner le point de penalty et montrer la direction des vestiaires au Brésilien. Un cadeau que Kevin De Bruyne accepte avec plaisir (2-0, 50e). En infériorité numérique, Arsenal sait que sa chance est définitivement passée. Sympa, Pep Guardiola ne veut pas faire trop de mal à son ancien poulain et profite donc des minutes qui suivent pour faire des changements, et ainsi éviter des blessures.


Raté, puisque son jeune défenseur Eric García quitte la pelouse sur civière après avoir passé sept minutes au sol à la suite d'un choc avec son portier Ederson. Des images inquiétantes qui n’ont visiblement pas d’effet négatif sur ses coéquipiers puisque Sergio Agüero, trouvé par Raheem Sterling, voit sa frappe rebondir sur le poteau avant d’atterrir dans les pieds de Phil Foden (3-0, 90e+1). Avec cette défaite, Arsenal reste bloqué à la 9e place, tandis que Manchester City revient à 22 points de Liverpool alors qu'il ne reste que neuf rencontres à jouer. Le suspense est relancé !



Manchester City (4-3-3) : Ederson - Walker, Garcia, Laporte (Fernandinho, 70e), Mendy - Gündoğan, De Bruyne (Rodri, 70e), David Silva (Bernardo Silva, 65e) - Mahrez (Foden, 65e), Gabriel Jesus, Sterling. Entraîneur : Pep Guardiola.

Arsenal (4-2-3-1) : Leno - Bellerín, Mari (Luiz, 24e), Mustafi, Tierney - Xhaka (Ceballos, 8e), Guendouzi (Maitland-Niles, 67e) - Willock (Nelson, 67e), Saka, Aubameyang - Nketiah (Lacazette, 68e). Entraîneur : Mikel Arteta.


Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine