Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Manchester City-Chelsea (2-1)

Manchester City fait plier Chelsea

En Angleterre, le choc du week-end a tenu ses promesses. Dans une rencontre longtemps plaisante, Manchester City a renversé Chelsea (2-1) grâce à des réalisations de Kevin De Bruyne et Riyad Mahrez, qui ont répondu à l'ouverture du score de N'Golo Kanté. Les Citizens chipent la troisième place au club londonien.

Modififié

Manchester City 2-1 Chelsea

Buts : De Bruyne (29e) et Mahrez (37e) pour les Citizens // Kanté (21e) pour les Blues

Le retour de José Mourinho en Premier League aurait presque pu éclipser l'essentiel : il y avait un match de football en Angleterre ce week-end. Un vrai choc au sommet, à l’Etihad Stadium. Une affiche alléchante entre Manchester City, quatrième au classement, et Chelsea, troisième avec une longueur d’avance sur son adversaire du jour. Une occasion en or pour la bande de Pep Guardiola de se rattraper devant son public, quinze jours après le revers contre Liverpool, et surtout de se faire une place sur le podium en repassant devant les Blues de Frank Lampard. Bingo, au bout d'une rencontre longtemps passionnante, Manchester City a renversé Chelsea (2-1) pour rester à neuf unités du leader liverpuldien. La lutte n'est pas encore terminée.

City à contre-emploi


Au coup d’envoi, les deux camps peuvent jeter un coup d’œil au-dessus au classement pour constater l’importance de cette rencontre : Liverpool vient d’empocher sa douzième victoire de la saison (sur treize matchs) et le surprenant dauphin Leicester s’est offert un petit matelas provisoire de quatre unités sur le champion en titre. Sans surprise, la partie commence très fort : Chelsea joue haut pour gêner City dans la relance, mais concède une première occasion signée De Bruyne (4e). Sauf que les Blues prennent les choses en main et bousculent sérieusement la défense mancunienne, sans que Willian, Abraham ou Tomori ne parviennent à régler la mire. Un début de match sans complexe, qui va être récompensé. Auteur d'un bel appel dans le dos de la défense, Kanté est parfaitement servi par Kovačić et résiste au duel avec son copain Mendy pour glisser le ballon au fond des filets (0-1, 21e). Un petit tremblement de terre à Manchester.


Pas vraiment dans son assiette, Manchester City parvient tout de même à réagir dans une première période très intense et plaisante. Face au champion d'Angleterre, chaque perte de balle peut coûter cher. Ainsi, De Bruyne profite d'une récupération au milieu de terrain et d'un coup de billard pour intercepter la chique à l'entrée de la surface, mettre un défenseur londonien dans le vent d'une feinte délicieuse et égaliser d'une frappe déviée par Zouma (1-1, 29e). Le scénario est déjà cruel pour Chelsea, surtout que les hommes de Lampard réalisent une prouesse : ils confisquent le ballon face à une équipe de Pep Guardiola (44% de possession pour City à la pause). Problème, les Citizens ont le talent pour faire mal, et Mahrez donne l'avantage à son équipe tout seul, comme un grand. L'international algérien accélère côté droit, se faufile entre Emerson et Kovačić, puis enroule son tir imparable pour le pauvre Kepa (2-1, 37e). Le portier espagnol n'est d'ailleurs pas loin de plomber Chelsea quelques minutes plus tard, mais Agüero préfère fracasser la barre. Rien n'est joué.

Chelsea, près du but


Après le repos, hors de question de perdre le rythme. Les deux rivaux reviennent avec les mêmes intentions : attaquer pour marquer. Pas rassasié, Mahrez est le premier à se mettre en évidence, avant que Kanté ne voit Fernandinho le priver d'un doublé en contrant miraculeusement une frappe qui prenait le chemin du but (53e). Les visiteurs ne le savent pas encore, mais cette occasion manquée ressemble à un tournant. Chelsea est moins discipliné, commence à subir les offensives de City et doit reculer son bloc d'un cran face à la pression. Les Citizens ont pris le contrôle et profitent des espaces pour mettre la pagaille dans la défense londonienne, qui résiste sans trop savoir comment. Azpilicueta enfile le costume du sauveur à deux reprises (56e, 63e), avant que Kepa ne sorte le grand jeu face à Mahrez.


La fin de la folie, le match étant moins emballant et l'intensité retombant légèrement, entre les multiples changements et des Blues moins tranchants, à l'image d'Abraham, parfaitement muselé par la défense mancunienne pendant plus de soixante-dix minutes. Sauf que les locaux manquent d'efficacité pour enterrer le suspense, restant à la merci d'une égalisation surprise de Chelsea, comme sur cette reprise lumineuse de Willian, claquée du bout des doigts par Ederson (80e), ou sur cet ultime coup franc de Mount (90e+2). Dans la foulée, Sterling se voit refuser un but sur une nouvelle décision incompréhensible de la VAR, puis l'arbitre décide d'anéantir les derniers espoirs londoniens. Tant pis, Lampard pourra se consoler avec un constat : son équipe est capable de rivaliser avec les meilleurs dans le jeu. Le champion en titre n'est pas guéri, mais il a le mérite d'être en vie.



Manchester City (4-3-3) : Ederson - Cancelo, Stones, Fernandinho, B. Mendy - De Bruyne, Rodri (Gündoğan, 52e), D. Silva (Foden, 67e) - Mahrez, Agüero (Jesus, 77e), Sterling. Entraîneur : Pep Guardiola.

Chelsea (4-3-3) : Kepa - Azpilicueta, Tomori, Zouma, Emerson (James, 59e) - Kanté, Jorginho (Mount, 74e), Kovačić - Willian, Abraham (Batshuayi, 73e), Pulisic. Entraîneur : Frank Lampard


  • Résultats et classement de Premier League

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible

    il y a 1 heure Un club amateur lutte contre les dangers de l’alcool 3
    il y a 2 heures Le but somptueux de Vangioni 2
    Hier à 20:30 Monterrey dans le dernier carré du Mondial des clubs 4 Hier à 17:00 Al-Hilal en demies grâce à Gomis 2
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 16:00 Le Graët menace les clubs de sanctions 9