Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Manchester City déjoue, Newcastle avance

On jouait des matchs de la 24e journée de championnat ce mardi soir en Premier League. Manchester City loupe une belle occasion de mettre la pression sur les Red Devils en concédant un nul face à QPR. Stoke et Wigan se neutralisent également tout comme Sunderland et Swansea, alors que le club français de Newcastle gagne à l'extérieur.

Modififié
Queens Park Rangers - Manchester City : 0-0

Match des extrêmes entre le 2e, Manchester City, qui se déplaçait à Londres pour y affronter les Queens Park Rangers, 20e. Un match que les Londoniens attaquent à toute berzingue, mais qui perd de son intensité après le premier quart d'heure. City en profite pour prendre les manettes du match sans pour autant trouver de solutions. QPR tient et les supporters donnent de la voix. Sur une contre-attaque foudroyante à la 38e minute, Adel Taarabt accélère et se retrouve seul face à Joe Hart, mais l'international anglais sort un arrêt exceptionnel. Sûrement jaloux, Júlio César lui répond quatre minutes plus tard en réalisant un arrêt tout aussi compliqué sur une frappe de Gareth Barry. 1-1 entre les gardiens, 0-0 au tableau d'affichage. Samir Nasri, visiblement pas dans son assiette, laisse sa place à Džeko dès la 58e minute et les Citizens se retrouvent donc avec trois attaquants (Agüero et Tévez). Peu d'effet cependant, les attaquants loupent tout et Tévez sort, remplacé par Rodwell. Deuxième super arrêt de Júlio César à la 82e sur une frappe à bout portant de Silva. 0-0 score final, Taarabt et Loïc Rémy ont été très dynamiques. De son côté, City a totalement déjoué et laisse l'occasion à United de prendre 7 points d'avances.

Stoke - Wigan : 2-2
Buts : Ryan Crawshaw (23e) et P. Crouch (48e) pour Stoke. J. McAthur (50e) et F. Di Santo (61e) pour Wigan

Stoke-Wigan, c'est avant tout un match d'hommes. Dès la 3e minute, Robert Huth, défenseur de Stoke, se prend un coup dans la tête et est obligé de mettre des bandages. Stoke tente globalement de répondre avec la balle et d'apporter le danger grâce à des centres tirés au hasard dans la surface, mais personne n'arrive à les reprendre. Wigan de son côté se contente de ne rien faire... Sur un des nombreux coups de pied arrêtés de Stoke, Ryan Shawcross profite de la stupidité des défenseurs de Wigan pour placer une reprise de volée seul face au gardien. Il marque là le premier but de sa saison et donne un avantage mérité à Stoke City. Peter Crouch double la marque à la 47e minute après avoir récupéré un ballon repoussé par le gardien sur une frappe de Charlie Adam. Les joueurs de Stoke se déconcentrent et laissent partir McArthur qui réduit le score à 2-1 sur la première réelle action du 19e de Premier League (49e). Di Santo imite l'Allemand et s'ouvre également le crâne à la 58e minute. Sûrement réveillé par ce coup sur la tête, l'Argentin reprend de volée en retrait et égalise d'une belle volée pour Wigan. 2-2, score final. Le reste du match ne sera qu'un ramassis de fautes pour Wigan et d'imprécisions pour les joueurs de Stoke City.

Aston Villa - Newcastle : 1-2
Buts : Benteke (46e) pour Villa. Cissé (19e) et Cabaye (30e) pour Newcastle


Ils étaient quatre. Quatre Français à faire partie du onze titulaire de Newcastle pour affronter Aston Villa ce soir à Villa Park dans le choc des mal-classés. Alignés d'entrée, Debuchy, Cabaye, Gouffran et Sissoko ont grandement participé à la victoire des Magpies. Largement dominateur en première mi-temps, « Nouveau-Château » prend l'avantage peu après le quart d'heure de jeu grâce à Papiss Cissé. Superbement servi dans la profondeur par Moussa Sissoko, l'attaquant sénégalais fusille le portier des Villans, Guzan, pour inscrire son cinquième but de la saison (19e). Dix minutes plus tard, Yohan Cabaye inscrit le bijou de la soirée. L'ancien Lillois profite d'un mauvais dégagement de la défense locale pour envoyer un amour de volée dans la lucarne du malheureux Guzan (30e). Et du côté de Villa, alors ? Hormis une très belle frappe de Charles N'Zogbia sur le poteau (20e), les joueurs de Paul Lambert n'ont absolument rien montré. Du moins, durant les 45 premières minutes. Car c'est un Aston Villa transformé qui entame la deuxième mi-temps. Les Villans reviennent rapidement dans la rencontre grâce à un pénalty (sifflé contre Debuchy) de Benteke (46e) et dominent un Newcastle beaucoup moins entreprenant. Insuffisant, cependant, pour accrocher le point du match nul. La french team de Pardew parvient, tant bien que mal et grâce à un Krul des grands soirs, à neutraliser les assauts des Villans et à ramener trois points capitaux dans la course au maintien. Mapou Yanga-Mbiwa (entré en cours de jeu), Sissoko et Gouffran peuvent avoir le sourire : leur aventure en Premier League commence bien.

Sunderland - Swansea : 0 – 0

À 388 kilomètres du Loftus Road, les filets du Stadium of Light n'ont pas tremblé non plus. On s'attendait à un match engagé entre deux escouades en forme, on a vite été déçu. Dès les premières minutes, Swansea a la mainmise sur la rencontre et s'appuie sur son jeu à ras de terre fait de redoublement de passes. Sans grand succès. Les vingt-deux acteurs rentrent aux vestiaires suite à une première mi-temps insipide. Onze petits tirs pour seulement deux cadrés entre les deux formations. C'est dire la purge. La reprise des débats ne se montre guère plus reluisante. Stéphane Sessegnon est le seul Black Cat remuant sur le front de l'attaque. Mais, pas de chance pour l'ancien Parisien, ses coéquipiers ont décidé de se la toucher ce soir. Avec plus de 60% de possession stérile tout au long de la partie, les ouailles de Michael Laudrup ratent le coche en fin de match. Enfin, surtout De Guzmán. Résultat : un score de parité qui - vous l'aviez deviné - n'arrange aucune des deux équipes. Elles restent chacune engluée dans le ventre mou du championnat. Reste que Sunderland demeure invaincu depuis trois matchs et Swansea sept. C'est toujours ça de pris.

Par Lucas von Dorpp et Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 25 minutes Erick Thohir bientôt actionnaire d'Oxford United il y a 2 heures La manifestation des ultras des Young Boys contre l'e-sport 2
il y a 3 heures Évra raconte sa vengeance après une blague de Piqué 25
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 80