Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Malédiction contre Rooney

Modififié
Il y a trois jours, Wayne Rooney s'était lâché contre un arbitre avec un très sympathique « Fuck you » , suscitant une vive polémique. L'arbitre lui-même avait prévenu l'attaquant que son attitude risquait de lui valoir une expulsion durant la Coupe du Monde.

L'affaire aurait pu s'arrêter là, mais c'était sans compter sur le trio arbitral du match Angleterre/États-Unis emmené par Eugênio Simon.

Le Brésilien, suspendu l'année dernière par sa fédération pour son inégalable compétence, détient une liste miraculeuse contenant d'une vingtaine d'insultes en english.

Son premier assistant, Roberto Braatz, a déclaré : « On ne peut pas faire ça dans 11 langues différentes, mais on peut au moins connaître les insultes en anglais » .


Son autre assistant, Altemir Hausmann, partage également cette analyse percutante : « On doit apprendre ce que les joueurs peuvent dire. Ils jurent tous, et nous savons que nous allons entendre quelques “fils de pute” » .

Au contraire, Emile Heskey souhaite défendre son ami Wayne face à cette véritable persécution : « Il veut simplement gagner, il est tellement passionné et porte tout sur ses épaules » .

Deux choses sautent aux yeux dans cette histoire : maintenant on en est sûrs, l'arbitrage sera lamentable, et Rooney va apprendre une autre langue.

TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Il chambre les fans adverses, mais son un but est hors-jeu 5 il y a 1 heure À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 2
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall
Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 97 Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36
À lire ensuite
Pixie Lott kiffe Lampard