Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OL-Bordeaux (3-3)

Malcom éteint le Parc OL

Mené 3-1 dans les derniers instants de la rencontre, Bordeaux, en supériorité numérique, a arraché un nul fou (3-3) au Parc OL. Un point inespéré, deux de perdus pour les Lyonnais.

Modififié

OL 3-3 Bordeaux

Buts : Fekir (10e), Tete (23e) et Traoré (75e) pour Lyon // Malcom (41e, 92e) et Lerager (88e) pour Bordeaux.

Trois minutes, c'est le temps qu'il aura fallu à Sergi Darder pour récolter un carton rouge à dix minutes de la fin de la première période. Limite une faute professionnelle quand on sait que l'OL maîtrisait alors parfaitement la rencontre. Mais une heure de jeu en infériorité numérique, ça finit toujours par peser. D'ailleurs, trois minutes, c'est encore le temps qu'il aura fallu à Bordeaux pour inscrire deux buts dans les derniers instants de la rencontre et ainsi arracher un nul inespéré. Le fameux match nul équivalent à une victoire pour les uns et à une défaite pour les autres. Mais entre le chef-d’œuvre de Fekir, le bijou de Traoré et les deux pralines de Malcom, on se sera tout de même bien régalé.

Le bijou de Fekir, la bêtise de Darder


Malmenés d'entrée par des Bordelais sans complexe, les Lyonnais peinent à trouver des solutions en début de rencontre. Heureusement, ils comptent dans leurs rangs un certain Nabil Fekir. Et si son équipe ne parvient pas à se créer des occasions, alors il le fera tout seul. Même de cinquante mètres. La frappe lointaine du capitaine lyonnais est splendide et efficace : 1-0 pour l'OL. Un bijou qui, en plus de régaler n'importe quel amateur d'art, a le mérite de mettre Lyon sur les bons rails. Désormais dominateurs, les Gones parviennent même à faire le break une douzaine de minutes plus tard grâce au premier but en Ligue 1 de Kenny Tete, à la réception d'un coup franc de Memphis qui, décidément, n'en finit plus de distribuer de la passe décisive. On se dit alors que le match est plié, sauf que Darder a la bonne idée de récolter deux jaunes en trois minutes pour relancer la rencontre. La sanction tombe quelques minutes plus tard, et Malcom réduit l'écart juste avant la pause. De quoi faire perler quelques gouttes de sueur sur le front de Bruno Génésio.

L'OL s'écroule en trois minutes


Comme on pouvait s'y attendre, l'expulsion de Darder a totalement changé la physionomie de la rencontre. Privés de ballon, les Lyonnais subissent les assauts bordelais auxquels ils tentent péniblement de répondre en lançant, à l'occasion, quelques contres stériles. Mais malgré tout, les Gones tiennent le coup. Lopes est à la parade quand il faut, les défenseurs mettent le pied au bon moment, bref, tout le monde essaie de colmater les brèches du mieux qu'il peut. Et plus encore, même. À l'approche du dernier quart d'heure, au moment où l'on se dit que la fatigue lyonnaise va finir par se faire cruellement ressentir, Traoré décide d'apporter, lui aussi, sa petite contribution artistique. D'un maître coup franc amoureusement enroulé, l'ancien de l'Ajax permet à l'OL de refaire le break et de se donner de l'air pour les dernières minutes. Pour Bordeaux, c'est le coup de massue. Enfin, c'est ce qu'on pense. Dans les derniers instants, Lerager réduit le score, redonnant un maigre espoir aux siens, avant que Malcom, d'une superbe frappe, ne vienne offrir un match nul dingue aux siens. Renversant.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi
    À lire ensuite
    Le nouveau monde des Spurs