Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2019
  2. // Les yeux dans le Zimbabwe

Mais c'est quoi, cette embrouille au Zimbabwe ?

Toujours en lice pour une qualification pour le prochain tour de la Coupe d'Afrique des nations, le Zimbabwe fait face à une nouvelle querelle interne qui pourrait aboutir à un forfait pur et dur de la compétition. Absence de primes, brouilles internes, poker menteur : tout y passe.

Modififié

La compétition semblait bien lancée. Après une défaite honorable et prévisible face au pays hôte égyptien, les Warriors ont réussi à maintenir leurs chances atteindre - enfin ! - un deuxième tour de Coupe d'Afrique des nations en récoltant un nul prometteur face à l’Ouganda dans un match globalement dominé. Ce qui serait une première dans leur histoire. Mais il y a un mais : alors que tout devrait être focalisé sur la prochaine rencontre face au Congo, une nouvelle embrouille pour impayés menace sérieusement la suite de la compétition.

Journée chaotique


Retour en arrière : cinq jours avant le début de la compétition, le Zimbabwe est dans l’obligation d’organiser un bal de charité afin de récolter 500 000 dollars nécessaires pour payer les primes de qualification des joueurs ainsi que l’hébergement global sur place. L’objectif (officiellement) atteint, l’équipe se lance dans ses rencontres en pensant la situation définitivement résolue et les histoires de primes réglées. Problème : aujourd’hui, les joueurs n’ont toujours pas reçu le moindre sou.


Dans un climat extrêmement tendu entre l’effectif et la Fédération, hostilité grandissante au fil des jours passant sans la moindre venue de fonds, la tension est arrivée à un point final capital : en réaction, les Warriors décident de se faire entendre et refusent tout simplement de s’entraîner tant que ce qui leur est dû n’a pas été livré. Une grève malheureusement assez classique dans cette compétition, mais qui aboutit cette fois à un rebondissement moins habituel. La mutinerie étant particulièrement mal vécue, la ZIFA décide de relancer d’une sacrée sacoche : si les joueurs décident de boycotter l’entraînement, alors la Fédération décidera simplement de retirer l’équipe de la compétition. Rien que ça.

Tu bluffes, Martoni


Ce qui semblait être une contre-attaque plus qu’efficace n’a malheureusement pas eu la réception prévue, et a au contraire abouti à une réponse encore plus sévère. Car, au lieu de plier sous la menace de rentrer au pays sans terminer la phase de poules, les joueurs à l’unisson ont tous décidé de payer le bluff de la Fédération et d’accepter le forfait de la compétition. Les joueurs seraient allés jusqu’à demander à la Fédération de s’occuper au plus vite de réserver leurs billets d’avion pour rentrer au pays. Un poker menteur qui semblait s’achever sur une dernière relance de l’effectif, impossible à payer par la Fédération. Tout aurait pu s’arrêter là.

Vidéo

Sauf que... Plutôt que de céder à l’humiliation de devoir quitter une compétition majeure pour des sommes ne dépassant pas 13 000 dollars par tête, la Fédération a tout simplement opté pour une rencontre entre un de ses représentants et des membres de la CAF afin de savoir ce que coûterait un abandon de tournoi en pleine phase de poules. Une sortie divulguée par le quotidien The Herald, qui a entraîné une vague d’indignation au pays et obligé à un démenti assez embarrassant sur vidéo du principal accusé.

Vidéo

5000 dollars, qui dit mieux ?


À l’heure actuelle, il est encore difficile de savoir si la ZIFA estime qu’un retrait de la compétition serait moins pénalisant que de payer ce qui est dû aux joueurs. Les discussions continuent dans tous les sens, que cela soit entre joueurs et Fédération, membres de la ZIFA et la CAF, et dirigeants des deux bords. Il se dit maintenant qu’un virement de 5000 dollars par tête pourrait servir à apaiser les tensions, et amener les Warriors à s’entraîner tardivement pour reprendre la compétition normalement. Jusqu’au prochain pépin.



Par Tendai Michot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:00 Joey Barton convoqué au tribunal 10 Podcast Football Recall Football Recall, le podcast de SO FOOT, est de retour ! 4 Hier à 15:32 Au sommaire de SO FOOT CLUB : Mercato, les Bleues, Jadon Sancho, le Real Madrid... Hier à 15:15 Quatre joueurs de l'AS Vita Club se sont enfuis en pirogue au Maroc 41 Hier à 14:39 Malines finalement interdit de Coupe d'Europe 26
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Des bleus dans les yeux