Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. //

Macron : laisse-moi kiffer la coupe avec mes Bleus

Emmanuel Macron n'a pu se retenir. Les Bleus ont gagné la Coupe du monde, et le président jupitérien n'allait pas se priver du plaisir d'en profiter en mode premium. Après s'être retenu toute la compétition de tirer parti de la Coupe du monde, autant par pudeur que par peur de devoir accompagner dans les sondages une possible désillusion, voilà Manu fin prêt pour récolter les fruits du long storytelling de son amour pour le foot. Car derrière le supporter survolté en tribune d'honneur à Moscou, se profilait déjà le politique à la garden party de l’Élysée.

Modififié
Il fallait bien qu'une faute de com' finisse par se produire, comme la bévue de Lloris en finale... Alors que la foule, déjà frustrée par la descente des Champs-Élysées expédiée à la Usain Bolt, s'entassait devant la terrasse du Crillon, place de la Concorde, dans l'attente d'un bis repetita de 1998, la FFF annonçait tranquillement sur Twitter que les Bleus restaient à l'Élysée. Une photo postée sur les réseaux sociaux certifiait effectivement que le chef de l'État n’était pas pressé de libérer nos camarades footballeurs. Bref, comme le sentiment – un peu gênant en ces temps de communion républicaine – que le président avait cédé le pas au monarque voulant festoyer en son château pour le triomphe de son blason. Cette sensation apportait une inutile touche d'amertume dans cette journée de célébration ultime.

Le MEDEF à Clairefontaine

Cela dit, rien ne serait plus réducteur que de limiter le positionnement d’Emmanuel Macron à cette indéniable faute de goût. Le politique a très bien compris l’ampleur de ce qui se passait depuis la demi-finale, et surtout quels étaient les mythes mobilisateurs – pour reprendre l'expression de Georges Sorel – qui jetaient le peuple de France dans la rue. Ses propos à Clairefontaine étaient dignes d'une conférence devant le MEDEF : « Seule la victoire compte » . Par la même occasion, il appuie là la philosophie de jeu de Didier Deschamps.


Sauf que dans le même temps, les Français veulent leur part du gâteau et de reconnaissance. Ne tenir compte que des premiers de cordée, c'est bon pour les think tanks libéraux. La République française a aussi « fraternité » et « égalité » dans sa devise. Changement de braquet. D'autant que les Bleus, ces Bleus, fils de Knysna et des attentats de Charlie et du Bataclan, n'ont que République et unité à la bouche... Sans oublier évidemment le travail de la fédé et de son principal artisan : Philippe Tournon.

Les planètes s'alignent d’autant plus miraculeusement que de son côté, le pensionnaire de l'Élysée a impérieusement besoin de recadrer son image et la perception que les Français se forment de lui. Devenir le 24e Bleu permettait de réemployer les gammes de la campagne et de nouveau jouer du pied gauche. Le président des riches y trouve l'opportunité d'effacer provisoirement des mémoires le rôle de père Fouettard social ou d’épouvantail exécutif terrifiant un ado trop familier. Le voilà tombant la chemise sous le soleil au milieu des gamins solaires du foot de banlieue qui courent le selfie derrière un Mbappé transformé en meilleur enfant de Marianne.

Un dab et 120 000 emplois aidés à supprimer

Fini l'apologie de la seule réussite individuelle : « N'oubliez pas d’où vous venez. » Place à celle des quartiers populaires et de son tissu associatif à l’agonie, dont d'autres représentants furent par exemple le nouveau visage du syndicalisme cheminot pendant les grèves. Le président se sait fâché avec cette France et ces Bleus, avec leur magnifique et bordélique Marseillaise aussi belle et iconoclaste que la version reggae de Gainsbourg, qui donne au président la possibilité de la ramener dans ses bras, sans rien promettre d'autre que #fiersdetrefrançais.



Cette parfaite conjecture du destin sportif et de l'agenda politique ne doit pas masquer néanmoins les zones d'ombre. Des réformes territoriales, l'objectif de supprimer 120 000 emplois aidés. L'avenir du foot républicain « d'en bas » semble bien incertain. Des milliers de clubs ont déjà disparu, le district de la Sarthe, par exemple, a vu la dotation du Centre national pour le développement du sport envers ses clubs chuter de moitié... Et puis, un dab universaliste républicain ne peut faire oublier que nous vivons à une époque où une médiocre Marine Le Pen a réussi à faire 34% au deuxième tour de l'élection présidentielle. Il va falloir déjà songer à comment gagner la troisième étoile.



Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:17 Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti
il y a 1 heure Shiva N'Zigou confesse des pratiques d'inceste et des relations homosexuelles 90
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
Hier à 18:09 Gervinho vers Parme 18 Hier à 17:00 Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 Hier à 16:30 Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 29 Hier à 13:30 Un match de Liga prochainement joué aux States 65 mercredi 15 août Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 13 mercredi 15 août Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 28 mercredi 15 août La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 9 mercredi 15 août Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 18