Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lyon-RB Leipzig (2-2)

Lyon, une qualification empoisonnée

En général, une qualification en huitièmes de finale de Ligue des champions, certes laborieusement acquise, est dignement fêtée. Pourtant, ce mardi soir, la qualif' passerait presque en second plan tant des tensions se sont ravivées au Groupama Stadium. D'autant plus que ce ticket ne pourra camoufler les vraies incohérences dans le projet actuellement mené dans le club de Jean-Michel Aulas.

Modififié
Oui, Lyon est malade. Il n’y avait qu’à voir la tronche d’Anthony Lopes au micro de RMC Sport en sortant de la pelouse. Plutôt qu’un large sourire pour accompagner cette qualification aussi heureuse qu’inespérée, c’est une mine renfrognée que le gardien sert à la caméra. Non pas que le Portugais s’en veuille encore d’avoir concédé un penalty dans les premières minutes de jeu, mettant dans le pétrin une équipe déjà tremblotante. Non pas qu’il fasse la fine bouche d’avoir arraché au bout d’un match étrange son ticket pour les huitièmes à la faveur d’une victoire du Benfica face au Zénith (3-0) sur l’autre terrain du groupe G. Mais plutôt à cause des événements survenus quelques secondes après le coup de sifflet final.


Alors que ses partenaires célébrent à distance cette « performance » , Memphis Depay claque un ultime sprint vers un supporter ayant franchi les barrières publicitaires pour agiter un drapeau représentant Marcelo en âne. Des restes de vieilles dissensions, mais toujours vives, que la qualif’ n’a pu éteindre. « Je suis en colère et je ne sais pas quoi dire, rageait le Néerlandais. Nous n'avons pas fait notre meilleur match, ça c'est vrai, mais on s'est qualifié. On a joué avec notre cœur pour ça. [...] Mais pourquoi voulez-vous qu'on aille saluer des supporters qui insultent nos familles ? [...] Là, ils nous ont craché dessus. » En vrai capitaine, Depay est venu au secours de ses coéquipiers. Mais il ne pourra pas sauver toutes les apparences ce soir. « On aurait aimé partager cette qualification dans d'autres circonstances, mais voilà, c'est comme ça, plaquait Lopes. On va régler ça en interne. » Vraiment ?

La pire chose qui pouvait arriver à l'OL ?


Car si ce soir, Lyon est encore vivant en Ligue des champions, ce n’est en rien dû à son audace, son courage ou son ambition tactique. Plutôt un heureux concours de circonstances où il a fallu compter, décompter et recompter les points, avec un œil sur le match à Lisbonne. Certes, on peut saluer le joli coup de patte de Houssem Aouar — rare satisfaction lyonnaise — et l’abnégation d’un Memphis qui avait raté jusqu’alors tout ce qu’il avait tenté pour arracher un nul. Mais voilà : pour la seconde année consécutive, l’OL verra le printemps européen alors qu’il n’a remporté que trois matchs européens en deux ans. De plus, le fonds de jeu proposé a rarement été aussi affligeant que lors de cette campagne. Entre les expérimentations et la frilosité de Sylvinho, les consignes de Rudi Garcia ne reposant que sur des poncifs érodés, les Rhodaniens passent la tête basse.


Voilà une preuve supplémentaire qu’un résultat positif n’implique pas forcément que des bonnes choses pour la suite. Car cette place dans le top 16 européen, acquise dans des conditions quasi miraculeuses, ajoutée au fait que l’OL ne soit qu’à trois points du podium en Ligue 1 après son début de saison catastrophique, ne fera que repousser le moment où Jean-Michel Aulas, Juninho et Rudi Garcia devront se poser les bonnes questions. En vrac : comment intégrer les dernières recrues (toujours aussi transparentes), comment faire pour ne pas se reposer uniquement sur le caractère de Memphis, pourquoi attendre la 87e minute pour effectuer un dernier changement lors d'un match décisif, comment enclencher un vrai projet à moyen et long terme, comment arrêter de se voiler la face ? D'ailleurs, ce soir, il n'y avait que Rudi Garcia pour employer le mot « fête » . Son discours n'est d'ailleurs que la preuve d'une vision de gagne-petit : « On a joué sans filet en deuxième période, mais revenir contre cette équipe, ne pas prendre d'autres buts et surtout en mettre deux, ça reste une satisfaction. » L'indice UEFA est pour le moment sauf, mais pour ce qui est de l'honneur, ce n'est pas encore ça.



Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 13:58 EuroMillions : 100 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi Hier à 20:37 Véronique Rabiot : « Monsieur Le Graët est un menteur »
Hier à 16:33 Ne laissez pas filer les derniers tirages photo So Foot de janvier ! 6
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 09:47 L'UEFA aurait truqué son équipe type 2019