Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/4 de finale
  3. // OL/OM (2-1)

Lyon terrasse l'OM

En s'imposant à domicile contre l'OM (2-1), Lyon a confirmé sa bonne forme actuelle et validé son ticket pour le dernier carré de la Coupe de la Ligue. Grugés d'un pénalty évident en première période, les Marseillais n'auront cependant pas beaucoup de regrets après une prestation insipide.

Modififié

Lyon - OM
(2-1)
Y. Gourcuff (24'), B. Gomis (74') pour Lyon , A. Gignac (90') pour Marseille.

En pleine forme, les deux Olympiques s'affrontaient ce soir à Gerland dans un quart de finale de Coupe de la Ligue a priori alléchant. Très à l'aise à l'extérieur, les hommes de José Anigo surfaient sur une série de cinq matchs sans défaite, depuis le changement d'entraîneur en décembre dernier. Les Lyonnais ne s'étaient, eux, inclinés que deux fois lors de leurs 17 derniers matchs, contre le PSG et Monaco. Chose appréciable, les deux équipes ont décidé de ne pas galvauder ce match de prestige, et de jouer les coups à fond, selon l'expression consacrée. Rémi Garde propose sa formation habituelle avec son classique milieu en losange, au sein duquel brillent Gourcuff et Grenier ; son homologue marseillais a seulement préféré titularisé Khlifa en pointe, en lieu et place de Gignac. Bien mal lui en a pris.

Un pénalty oublié

Le début de rencontre est légèrement à l'avantage des Lyonnais. Dominateurs sans être franchement dangereux, les locaux se montrent globalement moins fébriles en défense et plus tranchants offensivement. La première occasion est pour Gomis : sur un ballon qui lui revient dans les pieds, l'attaquant tente sa chance mais sa frappe du gauche est déviée par Fanni (23e). Dans la minute qui suit, les protégés de Rémi Garde sont récompensés de leur pressing : sur un coup franc lointain, Clément Grenier adresse une jolie frappe flottante, difficilement repoussée par Mandanda. Yohan Gourcuff a bien suivi et fête dignement sa 100e apparition sous le maillot rhodanien (24e). Relativement coupable sur le but, le gardien olympien se rattrape ensuite en repoussant du pied une frappe à bout portant de Biševac, alors qu'il semblait pris à contre-pied (44e). Entre-temps, Marseille avait laissé éclaté sa frustration : lancé en profondeur, Khlifa se débarrassait d'Umtiti avant d'être fauché par Anthony Lopes, emporté par son élan (35e). Pas de pénalty selon l'arbitre Anthony Gautier, en manque de lucidité, à l'image de Clément Grenier, trop lent dans son face-à-face (38e), ou de Dimitri Payet, logiquement averti pour un tacle par derrière sur Bédimo (39e).

Gourcuff dans les bons coups

Si l'ensemble reste brouillon, les Phocéens rentrent mieux dans la seconde période, en se montrant plus agressifs. Très à son avantage sur le terrain, Gourcuff répond à Thauvin, auteur d'une volée dans un angle impossible (49e), en ratant sa reprise sur un centre de Miguel Lopes (52e). Dans la foulée, Gomis joue les déménageurs dans la surface, mais sa frappe excentrée aux six mètres est trop croisée (58e). Énervé sur son banc de touche, José Anigo tente de relancer son équipe en faisant entrer Valbuena et Gignac à la place de Payet, invisible, et de Khlifa, décevant (67e). Mais rien n'y fait, et c'est Lyon qui inscrit le but du KO sur une action d'école. Parti dans une série de dribbles sur le côté droit, Alexandre Lacazette joue le une-deux avec Gourcuff avant de servir Gomis dans la surface. L'attaquant rhodanien, seul face au but, ne tremble pas au moment de conclure (74e). La série s'arrête là pour l'OM, qui n'aura jamais vraiment existé dans cette partie même si Gignac réduira finalement la marque sur pénalty (89e), dans une fin de match marquée par quelques échauffourées. Solides et appliqués, les Gones peuvent ce soir savourer une qualification qui annonce une deuxième partie de saison sous les meilleurs auspices.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:02 La Premier League aux couleurs de l'arc-en-ciel 24

Le Kiosque SO PRESS