Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Strasbourg (3-0)

Lyon sans pitié face à Strasbourg

Réduit à 10 après 15 minutes de jeu, Strasbourg s'est assez logiquement incliné face à l'Olympique lyonnais au Groupama Stadium (3-0), mené par un Memphis déterminé. Des Lyonnais qui prennent provisoirement les commandes de la Ligue 1.

Modififié

Lyon 3-0 Strasbourg

Buts : Depay (19e et 67e) et Toko-Ekambi (29e) pour Lyon

Lorsqu’il évoluait en Ligue 1, Thiago Motta rappelait chaque week-end qu’il existe bel est bien des fautes qui peuvent être intelligentes. Mais visiblement, il existe aussi des fautes totalement stupides. À l’image de celle réalisée par Adrien Thomasson ce samedi face à Lyon. Un taquet en retard sur Thiago Mendes alors que le Lyonnais était dans sa propre moitié de terrain. L’histoire aurait pu s’arrêter là, sur un carton jaune logique. Sauf que le milieu strasbourgeois a glissé quelques mots doux à l’arbitre qui lui indique alors le chemin de la douche. Et voilà comment Strasbourg, réduit à 10 après 15 minutes de jeu, s'est tiré une balle dans le pied au Groupama Stadium.

Jeu de Thomasson, jeu d’expulsion


Porté par ses trois victoires consécutives en Ligue 1, l’Olympique lyonnais est la première équipe à se montrer dangereuse, mais Sinaly Diomandé ne trouve pas le cadre sur sa tête (2e), et Houssem Aouar voit Eiji Kawashima à la parade sur sa frappe (4e). Pas vraiment de quoi faire trembler Strasbourg. D’autant plus que les Alsaciens appliquent leur plan à la lettre : laisser le ballon à l’adversaire et le piquer en contre avec des ballons dans le dos de la défense. Une tactique qui semblait être payante, mais qui a été stoppée net par l’expulsion d’Adrien Thomasson (14e).

En supériorité numérique, l’OL déroule alors son jeu, bien aidé par les nombreuses erreurs défensives des Strasbourgeois. Et c’est ainsi que Memphis Depay, bien lancé par Aouar, s’en va battre le portier japonais pour ouvrir le score (1-0, 19e). Avant que Karl Toko-Ekambi, auteur d’un doublé à l’aller, soit à la finition d’une jolie action collective en envoyant une petite louche au-dessus de Kawashima (2-0, 29e). L’addition aurait même pu être plus salée si le gardien alsacien n’avait pas repoussé le coup franc de Memphis Depay (25e) ou si Tino Kadewere n’avait pas manqué le cadre à bout portant (31e).

Depay, Debuts


Thierry Laurey le sait, si Strasbourg veut faire douter l’OL et braquer le Groupama Stadium, il faut marquer rapidement au retour des vestiaires. Résultat, les potes de Habib Diallo partent à l'assaut des cages d'Anthony Lopes. Une offensive qui ne sera pas victorieuse, Zohi envoyant une frappe trop molle, et qui sera surtout trop courte avant que l'Olympique lyonnais ne remette le pied sur le ballon. Et comme en première période, c'est Memphis Depay qui se charge de mettre K-O l'adversaire en envoyant un amour de coup franc dans la lucarne de Kawashima (3-0, 67e). La victoire assurée, Rudi Garcia peut alors faire souffler ses hommes forts et offrir ses premières minutes en professionnel à Florent Da Silva. Le jeune milieu de terrain de 17 ans peut donc se targuer d'avoir un taux de victoire en championnat de 100% et d'avoir assisté à la reprise du trône. En attendant que Lille, en déplacement à Nantes, tente de le récupérer.



Lyon (4-3-3) : Lopes - Dubois, Marcelo (Benlamri, 70e), Diomandé (De Sciglio, 89e), Cornet - Paqueta, Mendes, Aouar - Kadewere (Slimani, 70e), Depay (Cherki, 70e), Toko Ekambi (Da Silva, 87e). Entraîneur : Rudi Garcia.

Strasbourg (4-2-3-1) : Kawashima - Caci, Mitrović, Djiku, Carole - Prcić (Liénard, 67e), Aholou (Sissoko, 67e) - Zohi (Chahiri, 77e), Thomasson, Waris (Bellegarde, 77e) - Diallo. Entraîneur : Thierry Laurey.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Lorient prend Reims dans ses filets


    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi