Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Lyon (0-1)

Lyon fait déchanter le PSG

Solide et appliqué, l'OL est venu faire tomber un tout petit PSG au Parc des Princes grâce à un pion de Tino Kadewere. Une soirée cauchemardesque pour Paris, obligé de laisser son trône au LOSC et qui a peut-être perdu Neymar sur blessure.

Modififié

PSG 0-1 Lyon

But : Kadewere (35e) pour l'OL

Après l’OM et Manchester United, c’était donc au tour de l’OL de se permettre de faire chuter le Paris Saint-Germain dans son antre, jadis imprenable, pour le compte de la quatorzième journée de Ligue 1. Presque sans surprise, au bout de 90 minutes au cours desquelles le PSG n’a presque rien proposé, rien réussi, face à un OL qui avait un plan en montant à la capitale et qui l’a parfaitement exécuté. N'en jetez plus, les dés du championnat français sont à relancer. Définitivement ?


Un nouveau revers pour Paris, qui rappelle deux-trois fondamentaux : non, ce PSG ne fait plus peur à personne. Et oui, il a encore énormément de choses à bosser pour espérer remplir ses objectifs élevés. Les larmes de Neymar, sorti sur civière en fin de rencontre sur un tacle de Thiago Mendes, ne font que confirmer que ce dimanche 13 décembre était une sale soirée pour Paris.

Tino Turner

D’entrée, sous une pluie fine, Thomas Tuchel décide de reposer son 3-5-2 avec Ángel Di María au cœur du jeu, chargé d’alimenter Neymar et Moise Kean. Et si l’entame de match parisienne, via une tentative trop croisée d’Alessandro Florenzi, semble bonne, ce n’est en réalité qu’un trompe-l’œil. Rapidement, l’OL réussit à enfermer le PSG en coupant toutes les transmissions du club de la capitale : Di María est perdu, Marco Verratti et Leandro Paredes sans (bonne) solution. Même dans la première relance, le PSG est très embêté.



À tel point que l’ouverture du score lyonnaise est la conséquence directe du plan parfaitement exécuté par l’OL. En pleine sortie de balle, Presnel Kimpembe manque une passe qui semble facile vers Marco Verratti. Karl Toko-Ekambi exploite à merveille l’offrande, et donne le soin à Tino Kadewere de flanquer une fessée méritée au PSG (0-1, 35e). Une volée de Florenzi bien repoussée par Lopes avant la pause ne change rien : Lyon rentre aux vestiaires en tête, et c’est tout sauf une surprise.

Ce soir, Paris n'avait rien d'un champion

Au retour des vestiaires, Paris doit réagir, mais ne semble pas avoir les armes pour le faire. Même si en face, les Lyonnais évoluent plus bas, la vitesse des attaquants de Rudi Garcia fait peur à l'arrière-garde parisienne qui évolue trop loin du reste de l’équipe. Neymar, brillant ce mercredi, n’est pas dans un bon soir et donc condamné à trop en faire sans avoir la possibilité de proposer autre chose de décisif.



Les minutes s’égrènent, les occasions se font rares, et Lyon tient. Florenzi, unique réel danger parisien ce dimanche, fait passer un dernier frisson à Lopes sur un centre légèrement vicieux. Mais c’est tout, et logiquement, Paris s’incline en abandonnant son fauteuil de leader de Ligue 1 au LOSC. D’une façon tout à fait naturelle, car ce PSG n’a rien d’un champion de France en titre.




PSG (3-5-2) : Navas - Diallo (Kehrer, 30e), Danilo Pereira, Kimpembe - Florenzi, Verratti (Herrera, 64e), Paredes (Gueye, 64e), Di María (Mbappé, 64e), Bakker - Kean (Rafinha, 72e), Neymar. Entraîneur : Thomas Tuchel.

Lyon (4-3-3) : Lopes - Dubois (De Sciglio, 65e), Marcelo, Denayer, Cornet - Paquetá (Caqueret, 88e), Mendes, Aouar (Guimarães, 78e) - Kadewere (Diomandé, 77e), Depay (Dembélé, 77e), Toko-Ekambi. Entraîneur : Rudi Garcia.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Et le Lyon s'offre un festin à Paris, encore une fois...






    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    il y a 8 heures Salle OM, salle PSG: viens mater le Classico lors d'une projo So Foot inédite 5
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 9 heures Un gardien de MLS se prend pour un catcheur, The Rock applaudit 23
    À lire ensuite
    Les notes du PSG