Pierre-Henri Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Reims (1-1)

Lyon patine face à Reims

Peu de spectacle, un but de part et d’autre : un score final (1-1) qui reflète bien une rencontre où les Gones seront passés à côté de leur sujet face à des Rémois solidaires, mais limités.

Modififié

Olympique lyonnais 1-1 Stade de Reims

Buts : Traoré (70e) pour l'OL // Chavarría (35e) pour le Stade de Reims.

« Une réaction d’orgueil » c’est par ces mots que Bruno Génésio avait tenté de rameuter sa troupe, défaite cette semaine à Strasbourg (1-2). En face, Reims, un promu ambitieux qui squatte la première partie de tableau et qui s’était offert le scalp de l’ogre lyonnais lors du match aller (1-0). Les Gones, en quête de régularité, auraient été bien inspirés de s’imposer face aux Champenois pour ne pas se faire décrocher par le LOSC tombeur de Caen en début de soirée. Une rencontre terne et un match nul plus tard (1-1), le contrat n’est pas franchement rempli.

Lyon se fait reimser


Dans un Groupama Stadium aux tribunes bien dégarnies, les deux équipes, probablement engourdies par le froid, démarrent la rencontre au petit trot. Le 4-3-3 rémois se mue rapidement en 9-0-1 et un bloc bas se charge de doucher les – rares – ardeurs lyonnaises. L'OL s’installe dans le camp adverse et, excepté un pétard de Marçal, est bien incapable de se montrer dangereux. Le seul éclair va venir un peu avant le quart d’heure de jeu lorsque, lancé dans le dos de la défense, Traoré est servi par une délicieuse transversale d’Aouar et s’en va tromper le gardien. Seulement, la VAR ne l’entend pas de cette oreille.

Lyon s’endort et croit pouvoir tenir le score jusqu’au repos. Seulement, Lyon est naïf. Sur un long dégagement, Chavarría bouffe Denayer et remise sur Nolan Mbemba qui s’en va trouver Rémi Oudin sur le côté. Ce dernier glisse un centre au premier poteau, et Chavarría, encore lui, trompe Lopes abandonné par sa défense (1-0, 35e). C’est un Lyon sans idée qui regagne le vestiaire la tête basse.

Lyon ne rugit plus : il miaule


Cornet, entré à la pause à la place de Fekir, Lyon sort son arme des grands soirs. D’entrée, l’ailier se signale, et il n’est pas loin de marquer sur son premier ballon alors que Depay lui adresse un centre au point de penalty. C’est encore lui qui, cinq minutes plus tard, lance Traoré dans la profondeur. Le Burkinabé manque son face-à-face. Le Stade de Reims défend plus bas, plie sans rompre, et Lyon se rendort doucement.


Mais la lumière va finalement venir de Traoré. Trouvé aux vingt mètres par Ndombele, il se présente face au gardien après un jeu en remise à trois. Sa frappe, contrée, prend à contre-pied Mendy (1-1, 70e). Seulement, passé ce petit rugissement, Lyon retombe dans ses travers. Abdelhamid n’est pas loin de marquer après une folle course de quarante mètres balle au pied (77e) et Ojo, qui file droit au but, ne trouve que Lopes sur sa route (82e). L’OL finit la rencontre en roue libre et prend un petit point qui lui permet seulement d'assurer sa troisième place. Reims, de son côté, revient à hauteur de l'OM. Avec trois matchs en plus, quand même.


Olympique lyonnais (3-5-2) :Lopes - Denayer - Marcelo - Marçal (Dembélé, 63e) - Dubois - Ndombele - Fekir (Cornet, 46e) - Aouar - Mendy - Traoré (Terrier, 71e) - Depay. Entraîneur : Bruno Génésio.

Stade de Reims (4-3-3) : Mendy - Foket - Engels - Abdelhamid - Konan - Mbemba (Dingomé, 78e) - Romao - Chavalerin - Cafaro (Kamara, 90e) - Chavarría. Entraîneur : David Guion.


  • Résultats et classement de la Ligue 1

    Par Pierre-Henri Girard-Claudon
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 14:00 L'entraîneur d'Ispwich paie le déplacement des supporters 2
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible