Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e Tour
  3. // Lyon/Grasshopper Zurich (1-0)

Lyon lance bien sa saison

Moins bien préparés que leurs adversaires du jour, les joueurs de l'OL ont néanmoins assuré l'essentiel en associant victoire et clean sheet, avec le zeste de chance qui va bien (1-0). Poissards, les Grasshoppers n'ont plus qu'à retenir la leçon avant le match retour dans une semaine : on ne joue pas un match de Coupe d'Europe tout en rose.

Modififié
Olympique lyonnais - Grasshopper Zurich : 1-0
Buts : Biševac (63e) pour l'OL.

Des nouvelles coupes de cheveux de hipster qu'on étrenne devant les caméras, des adversaires avec des maillots qui ne choqueraient personne à Valras-Plage et une difficulté à mettre les organismes en route… Pas de doute, c'est bien un match de rentrée estivale auquel a eu droit le public de Gerland. Mais un match avec un énorme enjeu : celui d'affronter un dernier boss avant d'intégrer les poules de la plus fabuleuse des compétitions de club. Et avec cette victoire sur la plus petite des marges, autant dire que la manche retour n'aura rien d'amical pour les ouailles de Rémi Garde. Bonne nouvelle : à Zurich, les Lyonnais auront une semaine d'entraînement en plus dans les jambes. Et elle ne sera pas de trop. Car, durant le premier acte principalement, la différence de condition athlétique entre les Gones et les Grasshoppers, qui ont déjà trois rencontres de championnat dans les pattes, s'est clairement ressentie.

Deux poteaux à zéro

Supérieurs dans l'impact, les Suisses ont failli réduire à néant, ou du moins refroidir sérieusement, les espoirs européens des coéquipiers de Clément Grenier. Heureusement, s'il n'a pas encore tous les attributs des grands gardiens, Anthony Lopes a déjà la chance qui va avec : archi battu par deux fois, à la quinzième puis à la vingt-quatrième minute, le suppléant de Vercoutre a vu le cuir rebondir sur ses montants. D'abord suite à un enchaînement poitrine-reprise van-bastenien de Lang, puis sur une tête à bout portant de Gashi après un corner. Déjà pointé comme son tendon d'Achille ces deux précédentes saisons, la charnière centrale de l'OL n'a pas apporté tous les gages de sérénité défensive – faut-il rappeler qu'en face, Stéphane Grichting avait plus d'expérience européenne que les duettistes Umtiti et Biševac. C'est pourtant du stoppeur serbe de l'OL qu'est venue la lumière. À la réception d'un coup franc millimétré de Grenier – dont la précision sur coup de pied arrêté justifie à elle seule sa revalorisation salariale, sauf quand il décide de jouer des corners à la rémoise – Biševac a smashé la sphère dans le but de Bürki. Un homme qui, par ses parades en première mi-temps et par son look de tagueur berlinois, s'est avéré aussi horripilant que la chroniqueuse homonyme pour le public local.

Une défaite pour Gomis

En plus de Grenier, l'OL pourra brandir le latéral Miguel Lopes au rayon satisfaction. Le défenseur portugais a pas mal apporté dans son couloir droit. En revanche, pas de doute, Gaël Danic, la recrue phare de l'été, c'est bien le mec qui a la trentaine et qui vient de Valenciennes. Celui-là même chargé d'occuper le couloir gauche afin de laisser l'axe de l'attaque à sa majesté Lisandro López. L'Argentin n'a pas vraiment pesé, mais, au moins, il ne s'est pas blessé. La moindre des choses au vu du peu d'intensité, d'activité et de vrais temps forts lors du deuxième acte de ce troisième tour préliminaire. Il n'en reste pas moins que Bafé Gomis peut continuer à se chercher un club.

Par Marc Hervez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 31 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24