Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 30e journée
  3. // Guingamp/OL

Lyon garde la cadence

Dans une rencontre branchée sur courant alternatif, l'OL s'est imposé sur la plus petite des marges face à un adversaire qui a payé au prix fort sa déconcentration à l'entame du second acte (1-0). Loin d'être souverains, les Lyonnais peuvent se satisfaire des 3 points, mais ont perdu quelques forces vives dans la bataille.

Modififié

Guingamp - Lyon
(0-1)
B. Gomis (47') pour Lyon.


De l'Europe au maintien, il n'y a qu'un pas. Ou plutôt 10 points. Séparés d'une dizaine, Guingamp et l'OL se retrouvaient en cet après-midi dominical pour parachever des objectifs bien distincts. Après la victoire stéphanoise quelques heures plus tôt, les Lyonnais se devaient de remporter les 3 points pour croire encore à leur avenir européen. Côté breton, la rencontre constituait surtout l'occasion de se rapprocher d'un maintien tout proche. Avant d'affronter Saint-Étienne et surtout la Juventus, Lyon a finalement atteint le sien grâce au 99e but de Bafetimbi Gomis en Ligue 1. Et si le match n'a pas accouché d'un spectacle éblouissant, les hommes du président Aulas n'ont pas laissé partir un wagon qui avance à toute vitesse. Guingamp attendra.

Des envolées vers l'ennui

Des absents et une pelouse dégueulasse : le match ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices dans l'enceinte du Roudourou. Privés de Bedimo, Grenier ou encore Umtiti, les Gones attaquent pourtant la partie avec les meilleures intentions. Installés dans le camp de leurs adversaires, les Lyonnais enchaînent autour du duo Gomis-Lacazette et profitent des espaces laissés sur les ailes pour dégainer quelques centres. Mais le premier danger vient de l'axe, où le meilleur buteur rhodanien se saisit du cuir pour envoyer une mine en direction des cages. Mamadou Samassa, décidément plus habile de ses poings que de ses pieds, en profite pour faire admirer sa détente. Quelque peu acculé, Guingamp résiste pourtant aux nombreux centres et corners bottés par les protégés de JMA. Installé à la pointe de l'attaque en l'absence de Yatabaré, suspendu, Rachid Alioui expose même ses qualités de percussions, mais trouve Anthony Lopes sur la route qui mène au but. Déjà très bon en League Europa face à Plzeň, le portier portugais récidive et répond à son homologue guingampais dans ce combat à distance. Au fond, cette opposition reste la seule attraction du premier acte. Peu à peu, le rythme ralentit, les imprécisions se multiplient et l'ennui certain n'est qu'à peine troublé par les coups de pied de coin mollassons de Mvuemba. Le temps de voir Ferri tenter de défroquer Giresse avant un repos nécessaire aux deux équipes.

Gomis sort de la boîte

Requinqués par ce quart d'heure de pause, les Lyonnais vont faire la décision dès le retour des vestiaires. Et comme souvent, celle-ci vient du duo d'attaque rhodanien. Positionné côté gauche, Lacazette adresse une merveille de centre à son compère Gomis, qui après avoir laissé rebondir le ballon, glisse ce dernier dans le petit filet gauche. Souvent hors-jeu, toujours décisif, Bafé permet à l'OL de sortir de la torpeur offensive affichée un peu plus tôt. L'ouverture du score a le mérite de piquer l'orgueil des locaux. Plus incisif, Guingamp joue à son tour sa partition sur les ailes et inquiète par petites touches l'arrière-garde adverse. Emmenée par un Lopes toujours aussi serein dans sa zone de jeu, cette dernière subit une amputation sévère avec les sorties conjuguées sur blessures de Biševac et Dabo. Par deux fois, Mana Dembélé a même l'occasion de s'amuser de ce handicap, mais fait preuve d'une maladresse coupable au moment de conclure. Sous pression jusque dans les arrêts de jeu, Lyon ne craque pas et empoche trois points sans panache, mais avec courage. De quoi offrir un derby intense dimanche prochain en clôture de la 31e journée.

Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 77

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70