Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Angers (6-0)

Lyon fait danser Angers

Pour sa première de la saison à domicile et le grand retour de Juninho à la maison, Lyon a vécu une soirée parfaite. L'OL s'est montré sans pitié pour Angers, littéralement englouti par les morfales lyonnais (6-0). À la baguette ? Memphis Depay et Moussa Dembélé, tous les deux auteurs d'un doublé, et Houssem Aouar, impliqué dans trois buts. Séduisant.

Modififié

Lyon 6-0 Angers

Buts : Aouar (11e), Dembélé (36e, 65e), Depay (42e, 49e) et Jean Lucas (72e) pour les Gones

Pour Lyon, c’était une soirée qu’il ne fallait pas gâcher. D’abord parce que la première de la saison à la maison revêt toujours une importance symbolique, et attise une certaine excitation. Surtout quand elle intervient une semaine après un succès flatteur, sur la Côte d’Azur. Ensuite, parce qu'il y avait un retour à fêter. Celui de Juninho, dans le costume de directeur sportif une décennie après ses adieux à Gerland et accueilli par un superbe tifo au Groupama Stadium. Alors cette fois, l'OL ne s'est pas loupé. Mieux, l'équipe rhodanienne a régalé son public, ne faisant qu'une bouchée d'Angers (6-0), dépassé à tous les niveaux par l'envie et le talent de son adversaire du soir. L'opération séduction est déjà réussie. Pourvu que ça dure, pour les fans des Gones.

La dalle lyonnaise


Il y avait le discours de Sylvinho, avant la rencontre : « C’est très difficile de jouer contre un bloc bas, tout le monde souffre contre un bloc bas. On a beaucoup travaillé là-dessus cette semaine, on a préparé des choses. On a besoin de rythme, d’intensité et d’idées claires. » Puis, il y a eu les actes sur le terrain avec le même onze que celui aligné à Monaco une semaine plus tôt. Un bloc très haut, un pressing intense pour déstabiliser le 4-1-4-1 angevin orphelin de Reine-Adelaïde passé d’Angers à Lyon en milieu de semaine... Et un premier rugissement signé Aouar, dont la frappe est seulement effleurée par Butelle (1-0, 11e). Qui d’autre que le numéro 8 pour lancer la fête, dans la capitale des Gaules ? L’OL contrôle la chique, et maîtrise une équipe angevine timide, mais proche d’égaliser sur la tentative de Pereira Lage brillamment repoussée par Lopes (13e).


Le rythme redescend, les hommes de Sylvinho laissent Angers poser le pied sur le ballon et se rapprocher de la surface lyonnaise. Pour mieux les enfoncer : en moins de dix minutes, les locaux plient les gaules. Tousart trouve Dembélé dans la profondeur, l’attaquant français - inexistant depuis le début de la rencontre - profite d’un contre favorable pour réaliser un enchaînement crochet-tir laissant Butelle sur les miches (2-0, 36e). Avant la pause, c’est au tour d'un Memphis bien décalé par Aouar de croquer dans le gâteau en envoyant la gonfle entre les jambes du portier du SCO (3-0, 43e). Oui, cet Olympique lyonnais a déjà changé.

Un délicieux festin


Pas le temps de gérer, les Lyonnais sont décidés à poursuivre leur festin devant un public affamé. D’une louche délicieuse, Aouar trouve Depay dans la surface, et l’international néerlandais ne tremble pas pour s’offrir un doublé validé après quelques minutes de flottement à cause de la VAR (4-0, 48e). Les esthètes sont de sortie, et la bande à Moulin prend un nouveau coup sur la tête, comme pour rappeler que cette soirée n’était de toute façon pas la leur. Surtout que les mouvements de classe s'enchaînent, les Lyonnais faisant tourner en bourrique des Angevins à l'agonie.


Après un raté de Traoré (65e), Dembélé frappe à nouveau en bénéficiant encore d'une mauvaise appréciation de Pavlović pour se présenter seul face à un Butelle à la rue (5-0, 65e). Le défenseur bosnien termine même la tête sous l'eau quelques minutes plus tard, alors que Memphis lui fait danser la samba dans la surface avant de servir en retrait un Jean Lucas fêtant son premier but sous ses nouvelles couleurs quelques secondes après avoir remplacé Mendes (6-0, 72e). La fin du calvaire pour des visiteurs déprimés, pas loin d'encaisser un septième pion par Terrier et qui n'auront même pas réussi sauver l'honneur en fin de partie, le but de Kanga ayant finalement été refusé (89e). Un coup d'arrêt violent, mais surtout une démonstration impressionnante de l'OL. Une soirée parfaite.




Lyon (4-3-3) : Lopes - Dubois (Tete, 70e), Andersen, Denayer, Koné - Thiago Mendes (Jean Lucas, 69e), Tousart, Aouar - Traoré, Dembélé (Terrier, 66e), Depay. Entraîneur : Sylvinho.

Angers (4-1-4-1) : Butelle - Manceau, Pavlović, Thomas, Aït-Nouri - Santamaria - Capelle, Pajot (Ninga, 54e), Mangani, Pereira-Lage (Bahoken, 69e) - Alioui (Kanga, 69e). Entraîneur : Stéphane Moulin.


Par Clément Gavard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible

Hier à 14:15 EuroMillions : 188 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
Hier à 15:06 Maxwel Cornet prolonge jusqu'en 2023 20 Hier à 12:30 Dani Alves : « Je suis là pour construire » 10 Hier à 11:55 Une employée du McDonald’s sort du bois après l'interview de CR7 70
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 10:56 David Silva première recrue de Beckham en MLS ? 16 Hier à 10:00 Un club anglais invite un jeune fan daltonien à l'entraînement 25