Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Lyon (0-3)

Lyon déguste Monaco

Impuissante de bout en bout, l'ASM n'a pas existé face à des Lyonnais parfaitement réalistes et bien rodés tactiquement. Du pain béni pour Sylvinho, qui ne pouvait rêver meilleure façon de débuter sur un banc de Ligue 1.

Modififié

AS Monaco 0 - 3 Olympique lyonnais

Buts : Dembélé (05e), Depay (36e), Tousart (80e) pour l'OL

En voilà un amuse gueule qui fond sous la langue. Privée de nombreux cadres, peut être pas encore remise mentalement de son dernier exercice catastrophique, l'ASM ressemble encore à un bien tendre morceau, facile à avaler pour les gros squales de la Ligue 1. Forcément, Lyon s'en est régalé, en calant trois pions dans le buffet des Asémistes. De quoi permettre à Sylvinho de lancer parfaitement ses débuts au sein du club rhodanien.

Le cauchemar monégasque


Pour ce lever de rideau de la Ligue 1, les Lyonnais font d'abord semblant de laisser le premier rôle aux Monégasques. Les jeunes loups asémistes, privés de Falcao, Baldé et Golovine, suspendus, tentent alors timidement de caler quelques dribbles et mouvements chaloupés en début de partie. De la poudre aux yeux, alors que Lyon attend simplement que l'ASM expose un bout de chair pour croquer sa proie. Les Gones ne devront finalement pas patienter longtemps : à la 5e minute de jeu, Traoré envoie un coup franc travaillé sur la caboche de Dembélé, qui lévite au dessus de Glik pour catapulter la sphère dans la cage de Lecomte. Les minutes défilent, Lyon, qui n'a encore cadré qu'un ballon depuis le début de la rencontre, continue de contrôler machiavéliquement son affaire et l'ASM finit par en perdre la boule.


Frustré par le scénario du match, Fabregas colle une semelle vicelarde à Dubois dans la surface lyonnaise. Une vacherie qui serait passée crème il y a quelques années, mais la VAR vient rapidement cafter auprès de l'arbitre le vilain geste du milieu monégasque. Après avoir rembobiné les images à souhait, l'homme en noir a fait son choix : l'Espagnol se mange un carton rouge et Monaco se retrouve à dix à la demi-heure de jeu. Dur, très dur, mais l'ASM n'a pas fini de cauchemarder : laissé seul aux vingt mètres, Depay décoche une flèche en plein dans l'axe du but de Lecomte, qui se troue complètement en laissant le ballon lui filer entre les gambettes. De quoi conclure une première mi-temps catastrophique de bout en bout pour un Monaco encore très inquiétant.

La maîtrise de l'OL, l'impuissance de l'ASM


La messe est quasi dite, ne reste plus aux Lyonnais qu'à faire une bonne fois pour toutes rentrer dans le rang l'équipe de premiers communiants monégasques. Les poulains de Sylvinho serrent la vis et, à l'exception d'un tir en bout de course de Gelson Martins détourné par Lopes, l'ASM est parfaitement inoffensive. Du tout cuit pour Lyon, qui triple même la mise par Tousart, qui allume Lecomte à l'entrée de la surface, d'un tir parfaitement placé. De quoi enfoncer le clou et permettre à l'OL de débuter idéalement sa Ligue 1 cuvée 2019-2020. Coté monégasque, Leonardo Jardim a encore une grosse masse de boulot en perspective : les démons de la saison dernière n'ont peut-être pas encore été pleinement exorcisés.



AS Monaco (4-2-3-1) : Lecomte - Aguilar, Glik, Panzo, Ballo-Touré - Fabregas, Jemerson - Gelson Martins, Lopes (Sylla, 82e), Henrichs (Traoré, 74e) - Foster (Boschilia, 48e). Entraîneur : Leonardo Jardim.

Olympique Lyonnais (4-3-3): Lopes - Dubois, Andersen, Denayer, Koné (Tete, 86e) - Tousart, Thiago Mendes, Aouar (Jean Lucas, 76e) - Traoré (Cornet, 83e), Dembélé, Depay. Entraîneur : Sylvinho.


Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:08 EuroMillions : 91 millions d'€ à gagner + 20€ de bonus offerts ce mardi 1
Hier à 16:28 Au bord des larmes, Mourinho confie que le foot lui manque 138
Hier à 14:12 Infantino aurait fait l'aveugle sur le contrat entre beIN et la FIFA 38
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible