Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lille-Olympique lyonnais (2-2)

Lyon continue de creuser

Après avoir fait le plus dur en menant 2-0, l'OL est retombé dans ses travers et a laissé à Lille la possibilité de revenir. Et forcément, les Lillois l'ont fait. Score final, 2-2, et une nouvelle désillusion pour Lyon.

Modififié

Lille 2-2 Lyon

Buts : Pépé (65e), Araujo (82e) pour Lille // Traoré (21e, 44e) pour Lyon

On pourrait presque parler de syndrome. Celui de l'avantage par deux buts d'écart qui ne se traduit pas en victoire. Et, forcément, il s'appellerait « le syndrome de l'OL » . Sur la pelouse de Lille, les Lyonnais ont une nouvelle fois cru assurer une victoire nette et sans bavure en menant deux buts à rien. Mais avec cet OL-là, rien n'est jamais acquis. Monaco l'avait prouvé, Lille l'a confirmé. Après s'être vu trop beaux, les Gones ont une nouvelle fois levé le pied et laissé passer deux pions. Ainsi que deux points. Soit maintenant quatre matchs de championnat sans la moindre victoire. Aïe.

Traoré voit double


Pour ne pas définitivement dire adieu au podium, les Lyonnais n'ont qu'une seule alternative du côté de Lille, ce dimanche après-midi : la victoire. Et une victoire que l'OL va tenter de bâtir sans ses principaux architectes, Fekir et Aouar, laissés sur le banc au coup d'envoi en vue du retour face à Villarreal jeudi soir. Mais avec Traoré. Et c'est déjà pas mal, comme le confirme l'ouverture du score du Burkinabé à la 21e minute de jeu. Bousculé jusqu'à alors, l'OL entame une véritable promenade de santé. Il faut dire que l'apathie lilloise est phénoménale comme lors du second but lyonnais, peu avant la pause. Tousart s'amuse sur le côté gauche, avant de trouver Marçal dans la surface qui sert instantanément Traoré, l'ailier pivote tranquillement et envoie une praline aux six mètres. Peinard.

L'OL craque encore


La gueulante de Galtier dans les vestiaires lillois a dû s'entendre de loin. De très loin, même. Mais elle ne tarde pas à porter ses fruits. Méconnaissables, les Nordistes se mettent enfin à jouer, à créer du jeu, à provoquer le danger. Et finissent pas être récompensés peu après l'heure de jeu par l'intermédiaire de Pépé. De son côté, l'OL affiche une nouvelle fois sa principale faille : son incapacité chronique à conserver ses avantages confortables. Comme face à Monaco dernièrement, les Gones croient sûrement le résultat acquis et continuent de lever le pied. Jusqu'à l'inévitable. À savoir, une frappe d'Araujo aux vingt-cinq mètres et une égalisation. Dans les derniers instants, les hommes de Génésio poussent, Mariano trouve le poteau pour la seconde fois du match, mais il est déjà trop tard. Lyon laisse encore de précieux points s'envoler. Et le podium aussi, par la même occasion.


Lille (4-3-3) : Maignan - Ié, Soumaoro (Ponce, 79e), J. Alonso, Dabila, Ballo-Touré - Amadou, Thiago Mendes, Mai (Soumaré, 73e) - Pépé, Mothiba, El Ghazi (Araujo, 30e). Entraîneur : Christophe Galtier


Lyon (4-3-3) : Lopes - Marçal, Morel, Diakhaby, Rafael (Mendy, 73e) - Tousart, Ndombele, Ferri (Aouar, 79e) - Depay, Mariano, Traoré. Entraîneur : Bruno Génésio


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4

    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur