Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Saint-Étienne (2-1)

Lyon brise le rêve des Verts, Kadewere réalise le sien

Les sondages à mi-parcours semblaient offrir la victoire à l'AS Saint-Étienne. Mais Tino Kadewere s'est accroché à une prémonition pour sortir du banc et renverser ce derby complètement débridé. Il ne manquait finalement plus qu'un public pour rendre ça irréel.

Modififié

Olympique lyonnais 2-1 AS Saint-Étienne

Buts : Kadewere (65e et 74e) pour Lyon // Lopes (41e, CSC) pour Sainté.

On aurait souhaité les clameurs, on aurait adoré les tifos, on aurait toléré les huées, on aurait apprécié les chambrages. Pour résumer : on aurait aimé voir de la vie dans ces tribunes. Mais c’est sur un fond visuel aussi contrasté qu’une carte interactive sur CNN que ce derby complètement fou s’est joué. Les Verts pensaient avoir toutes les cartes en main pour signer leur première victoire depuis six ans sur la pelouse de leur rival. Mais comment lutter face à la force de persuasion d’un homme qui a confessé en avant-match, au micro de Téléfoot, avoir fait un rêve prémonitoire : celui de « marquer deux buts dans ce derby » . Le rêveur en question s’appelle Tino Kadewere. Et avec un doublé magistral, il vient peut-être de faire basculer la saison des Gones dans une nouvelle dimension. Tout en prenant le soin de prolonger le cauchemar de l’ASSE, défaite pour la sixième fois consécutive.

Big Bouanga Theory


Pour les Stéphanois, il fallait déjà réparer une anomalie : celle de ne pas avoir cadré la moindre frappe lors des deux derniers matchs. Chose faite d’emblée par Mahdi Camara, formidablement trouvé par Aouchiche sur un coup franc inaugural, mais dont la tête à bout portant ne trouve rien d’autre que les gants d’Anthony Lopes. Ce détail réglé, c’est ensuite « la structure » savamment posée par Claude Puel qu’il fallait respecter. L’aboyeur du Tarn exhortait surtout ses joueurs à « se faire plaisir » et à être « cohérents sur la durée d'un match » , faisant glisser le résultat au second plan. Consignes suivies à la lettre tant le bloc forézien coupe l’équipe lyonnaise en deux, pendant que les flèches Bouanga et Abi montrent qu’il y a des coups à jouer en contre.


Un vrai casse-tête pour les locaux. Léo Dubois ne trouve personne au bout de ses centres, tout comme Memphis Depay ne trouve aucun cadre au bout de ses frappes. Moussa Dembélé, buteur à la demi-heure, se fait lui couper la chique pour un bras hors jeu. Et quand Harold Moukoudi offre à Houssem Aouar un duel sur un plateau d’argent, l’international français bute sur Jessy Moulin. Un tournant ? Évidemment. Car dans la foulée, Denis Bouanga s’y prend à deux fois pour pousser Lopes à dévier sa frappe dans un angle impossible au fond de ses filets (0-1, 41e). La structure a explosé, mais le match est bel et bien lancé.


Tino, grande inspiration


Les affaires rhodaniennes ne s’arrangent pas à la reprise. La pression verte est toujours intense, et Rudi Garcia doit revoir ses plans après la sortie sur blessure d’Aouar. Avec les entrées de Thiago Mendes, Paqueta et Kadewere, l’OL retrouve son ossature des dernières sorties. C’est d’ailleurs le Zimbabwéen qui donnera enfin la réplique aux Stéphanois, en concluant d’une Madjer une combinaison sur un coup franc qu’il avait lui-même obtenu (1-1, 65e). La brèche est ouverte, et c’est Toko Ekambi qui voit sa frappe enroulée s’écraser sur le poteau. Mais le héros de la soirée était déjà tout désigné.


En funambule, Tino Kadewere va décrocher son étoile après un exploit individuel (2-1, 74e). Rien ni personne ne semblait pouvoir lui enlever sa prémonition : ni Hamouma, butant sur Anthony Lopes, ni Bouanga, voyant son penalty — obtenu après une main de Jean Lucas sur son premier ballon (85e) — fuir le cadre, ni Mahdi Camara trop court pour reprendre un centre fuyant. Terriblement frustrant pour des Stéphanois qui n'ont pas à rougir, mais il y avait une part de surnaturel dans cette partie.



OL (4-3-3) : Lopes - Dubois, Diomandé, Denayer, Cornet (Bard, 78e) - Caqueret (Lucas, 86e), Guimarães (Mendes, 56e), Aouar (Paquetá, 56e) - Toko Ekambi, Dembélé (Kadewere, 56e), Depay. Entraîneur : Rudi Garcia.

ASSE (4-2-3-1) : Moulin - Camara, Moukoudi, Kolodziejczak, Trauco - Gourna-Douath (Mouaffek, 79e), Neyou - Youssouf (Rivera, 79e), Aouchiche (Hamouma, 67e), Bouanga - Abi (Khazri, 75e). Entraîneur : Claude Puel.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Le derby, c'est pour les Lyonnais et Tino Kadewere




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    lundi 30 novembre EuroMillions : 178 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi 1
    lundi 30 novembre Maradona, Grosjean et Tyson sont dans la newsletter TTSF
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    lundi 30 novembre Une fresque à l'effigie de Maradona sur une plage vendéenne 18
    lundi 30 novembre Une joueuse espagnole refuse de rendre hommage à Maradona 129 lundi 30 novembre D'après son médecin, Maradona était « ingérable » 36