Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Juventus-Lyon (2-1)

L'OL déshabille la Vieille Dame

Lyon a mené grâce à un penalty de Memphis Depay. Lyon a serré les fesses après un doublé d'un Cristiano Ronaldo énervé. Mais Lyon a finalement tenu à Turin pour décrocher, à la faveur de ce fameux but à l'extérieur, sa première qualification en quarts de finale de la Ligue des champions depuis dix ans !

Modififié

Juventus 2-1 Olympique lyonnais

Buts : Ronaldo (43e sp et 60e) pour la Juve // Depay (12e, sp) pour l’OL

Au bout du tunnel, il y avait une « obsession » : Lisbonne. Histoire de calmer la frustration d’une saison terminée en eau de boudin et caresser le rêve singulier d’un Jean-Michel Aulas qui se verrait bien européen l’an prochain à la grâce d’une victoire finale en C1. Et après un match aussi âpre que courageux, les hommes de Rudi Garcia ont signé l’authentique exploit d’être le premier club français à éliminer la Juventus. Certes, il aura fallu courber l’échine face à un Cristiano Ronaldo avide de revanche. Ok, la Juve était loin d’être fringante. Mais le résultat est là : Lyon retrouve pour la première fois le top huit européen, après sa demi-finale contre le Bayern en 2010. Une éternité qui ne demande qu’à être écourtée samedi prochain contre Manchester City.

Penalty contre penalty


Cinq mois et dix jours après le round 1, il était temps de faire tomber les masques. Et après avoir claironné leurs ambitions dans les médias, les Lyonnais mettent toute cette bonne volonté en application. Les Juventini contrôlés, chaque bille offensive est jouée avec aplomb. Et quand Maxence Caqueret décale Maxwel Cornet, c’est Houssem Aouar qui peut s’infiltrer dans la surface. Déséquilibré par Bernardeschi (?), l’aérien milieu s’empale sur le tacle de Rodrigo Bentancur, et c’est un penalty heureux qui est accordé par M. Felix Zwayer. Le capitaine Memphis s’y colle et inscrit sereinement son sixième but de la saison européenne d’une panenka (0-1, 12e). Avec ce but, Lyon est royal au bar et a le temps de voir venir.


La Juve, elle, peine à réagir, même si le filou Bernardeschi passe en revue tout le côté gauche rhodanien avant de se faire refouler in extremis par Marcelo (18e). Après la pause fraîcheur, les Gones continuent de reculer, et offrent trois coups francs directs aux Transalpins. Et après deux échecs de CR7 — dont un sublimement claqué par Anthony Lopes (40e), Pjanić attrape le coude de Memphis Depay, placé dans le mur. L’arbitre décide de remettre les compteurs à zéro en désignant le point de penalty, laissant Cristiano Ronaldo inscrire son 13e but contre un club français (1-1, 43e). Le plan était trop parfait.

Fermer leur Caqueret


Parce que ce but redonne de légères couleurs aux Bianconeri, mais surtout lance la mission rédemption du Crist’ Ronaldo. Et si l’OL n’existe que par une frappe lointaine de Bruno Guimarães non cadrée (57e), le missile envoyé par le pied gauche du Portugais fait mouche et relance complètement son écurie (2-1, 60e). Lyon tient toujours sa qualification, mais les attitudes et l’énergie dégagée font penser le contraire. Bonucci, Higuaín et Ronaldo manquent leurs têtes et font baisser celles de Lyonnais. Pourtant, sous une pluie de cartons jaunes (7 rien que pour l’OL), Moussa Dembélé, Maxence Caqueret et l’ensemble de la défense lyonnaise permettent au club de Jean-Michel Aulas de résister et de poursuivre son aventure. Parce que l’audace, même exagérée, finit toujours par payer.



Juve (4-3-3) : Szczęsny - Cuadrado (Danilo, 70e), De Ligt, Bonucci, Alex Sandro - Bentancur, Pjanić. (Ramsey, 60e), Rabiot - Bernardeschi (Dybala, 70e, puis Olivieri, 84e), Higuaín, Ronaldo. Entraîneur : Maurizio Sarri.

Lyon (3-5-2) : Lopes - Denayer (Andersen, 60e), Marcelo, Marçal - Dubois (Tete, 90e), Caqueret, Guimarães, Aouar (Thiago Mendes, 90e), Cornet - Memphis (Reine-Adélaïde, 67e), Toko Ekambi (Dembélé, 67e). Entraîneur : Rudi Garcia.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 16:45 Lewandowski porte plainte contre son ex-agent 10
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 12:30 L'entraînement en mode saumon de Carlisle United 7
    Hier à 12:27 Pour ses 80 ans, Pelé dévoile une chanson avec Rodrigo y Gabriela 8
    À lire ensuite
    Les notes de Lyon