Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FC Barcelone

Luis Enrique voulait punir Messi

Modififié
Alors que Luis Enrique tenait aujourd'hui sa première conférence de presse depuis le début de ce qu'on appellera dans quelques semaines « Le Pulgate » , de nouvelles révélations viennent de tomber en Espagne.

Selon le canard espagnol Sport, les interventions de Xavi, Sergio Busquets et Iniesta ont empêché le pire de se produire. « Enrique n'était pas convaincu par la véracité des dires de Messi à propos de sa gastro-entérite. Sa colère était telle qu'il aurait pris la décision de punir Leo très fermement. [...] Au final, il n'y eut aucune punition. Principalement parce que les capitaines, Xavi, Iniesta et Busquets, ont convaincu le coach que punir Leo n'aiderait pas et rendrait l'atmosphère au club insoutenable. »

Au final, Luis Enrique aurait dû faire comme ta prof' de français au collège : appeler la mère de Messi pour vérifier s'il était bien malade.





GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur