Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 26 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // AC Milan

Lucas Paqueta : esprit de Kaká, es-tu là ?

Comme Kaká, Lucas Paqueta est brésilien. Comme Kaká, Lucas Paqueta a signé à l'AC Milan à 21 ans. Et comme Kaká, Lucas Paqueta distribue autant de caviar qu'un esturgeon. C'est tout ? Pour le moment oui, mais le futur chouchou des Rossoneri est bien décidé à pousser la comparaison un peu plus loin.

Modififié
A priori, Lucas Paqueta est un footballeur brésilien qui ressemble à beaucoup d’autres : il aime les petits ponts, il danse après avoir fait trembler les filets, il a commencé sa carrière professionnelle en arborant un appareil dentaire, il utilise un surnom – son vrai nom étant Lucas Tolentino Coelho de Lima – et les médias l’ont vite comparé à une légende du football brésilien. Pour lui pas de Neymar, comme bon nombre des jeunes footballeurs de son âge, mais un certain Kaká. Mais, comme Lucas Paqueta n’est finalement pas tout à fait un joueur lambda, le milieu de 21 ans va pouvoir prouver la véracité de cette comparaison en marchant sur les pas de son idole puisque l’AC Milan, et son nouveau directeur sportif Leonardo, a remporté la bataille avec le PSG pour attirer le joyau brésilien contre un joli chèque de 35 millions d’euros. Une folie ? Pas vraiment vu le début de carrière prometteur du garçon.

28 centimètres pris en un an


Pourtant, Lucas Paqueta aurait pu ne jamais signer professionnel. Enfant du Flamengo – club qu’il a rejoint à l’âge de 10 ans –, le nouveau joujou de Gennaro Gattuso s’amuse dans les catégories de jeunes, mais tarde à parapher son premier contrat pro. La faute à une croissance qui tarde à porter ses fruits et à une taille qui ne dépasse pas les 152 centimètres au moment où Lucas Paqueta souffle sa quinzième bougie. Heureusement pour lui, alors que des poils se font voir sur son menton, son corps s’agrandit d’un coup à vitesse grand V pour atteindre les 180 centimètres au moment de sa majorité. Physiquement capable de jouer à haut niveau, Lucas Paqueta signe donc enfin son contrat pro en mars 2016 – quelques semaines avant ses 19 ans –, avant de jouer son premier match quelques jours plus tard face à Bangu, en championnat de Rio de Janeiro. Le début d’une ascension qui voit le milieu brésilien s’intégrer petit à petit au groupe avant de tout casser lors de l’année 2018.


C’est bien simple, que ce soit dans un milieu à trois, aux côtés de l’ancien joueur de la Juventus et de l’Atlético Diego, ou dans une position de numéro 10, Lucas Paqueta a régalé les supporters des Rubro-Negro. Pas vraiment emmerdé par les trois entraîneurs qui se sont succédé sur le banc de Flamengo, l’homme qui vaut 35 millions d’euros fait tout sur le terrain : il tire les coups francs, il récupère des ballons, il claque des buts (dix en championnat), il humilie les défenseurs adverses et offre des caviars à ses potes. Résultat, il est le seul joueur du championnat à terminer la saison avec plus de 50 tacles réussis, plus de 50 dribbles réussis et plus de 35 passes-clés délivrées. Une ligne de statistique impressionnante qui explique la deuxième place en championnat du Flamengo et la présence dans le onze type de la saison de Lucas Paqueta.

Neymar est déjà fan


Si l’Europe du football va découvrir le spécimen en 2019, le monde aurait pu apercevoir le talent de Lucas Paqueta bien plus tôt lors de la Coupe du monde en Russie. Présent dans une liste élargie de 35 joueurs, celui qui dispose également de la nationalité portugaise par sa mère n’a finalement pas été retenu par le sélectionneur brésilien Tite. Impossible de savoir si le Mondial de la Seleção aurait été le même avec la présence de Lucas Paqueta, mais les deux matchs amicaux disputés depuis par le nouveau milieu de l’AC Milan ont prouvé qu’il avait l’ADN du Brésil. Et ce n’est pas Tite qui va dire le contraire : « Lucas pense le football de la même manière que Neymar et Coutinho. Face au Salvador, il y a eu une série d’échanges avec Neymar, alors qu’ils n’avaient jamais joué ensemble. Ils se sont trouvés les yeux fermés. »


Et visiblement, l’attaquant du Paris Saint-Germain aussi a bien aimé taper le cuir avec son compatriote, à l’écouter en conférence de presse : « C’est un ami, un grand joueur et il fait de plus en plus parler de lui au Brésil. Je connais ses qualités et il va les prouver au monde entier. Je suis certain que ce sera un grand joueur. » Pas insensible aux louanges de Neymar, et à celles de Marcelo – qui a déclaré que « sa jambe gauche vaut de l’or » –, Lucas Paqueta n’a pas rejoint le PSG ou le Real Madrid pour autant, mais bien l’AC Milan, où Leonardo non plus n’est pas avare en compliments, comme lors d'une interview à la Gazzetta dello Sport : « C’est un grand talent, que nous suivions depuis longtemps. Il devra sans aucun doute passer par une période d’adaptation, mais c’est un excellent investissement pour l’avenir du club. »


Le nouveau Kaká ou le futur Pato ?


Leonardo a raison de calmer l’euphorie ambiante. Car si le talent de Lucas Paqueta est indéniable, il n’en reste pas moins un jeune joueur qui va quitter son Brésil natal et sa ville de Rio de Janeiro pour la première fois de sa vie afin de découvrir un nouveau championnat. Un championnat bien plus tactique que le championnat brésilien, que celui qui a affiché son soutien à Bolsonaro va devoir dompter comme Kaká l’avait fait avant lui, tout en évitant de se brûler les ailes comme Alexandre Pato ou bien d’autres enfants prodiges qui n’ont pas survécu à la traversée de l’Atlantique. La tête bien faite, Lucas Paqueta semble en tout cas conscient de la difficulté de la tâche comme il l’a confié à Football-Italia : « Kaká est mon idole. C’est clair que je voudrais suivre ses traces, mais je veux aussi raconter ma propre histoire à Milan. Je voudrais prendre ses meilleurs traits et faire de mon mieux. » De son côté, le principal intéressé a vite réagi au sujet de l’arrivée de son cadet : « Nous devons éviter ces comparaisons afin qu'il puisse venir ici et jouer calmement et en paix. » Le calme et la paix ? Pas sûr que Lucas Paqueta trouve ça du côté de Milan. Prêt ?

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 13:49 GRATOS : 10€ offerts sans sortir la CB + votre 1er pari de 100€ remboursé en CASH
Hier à 18:45 Dossevi prend la défense des supporters toulousains arrêtés 10
Hier à 15:40 Les confidences de quatre policiers appartenant au mouvement ultra 41
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 12:34 Habib Beye rejoint le staff de Poissy en N2 26