Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Louis van Gaal à l'heure des révolutions

À peine arrivé et voilà déjà Louis van Gaal, dit « La tulipe de fer » , à l'œuvre à Manchester United. L'ancien sélectionneur des Oranje a déjà tout changé à Carrington, le centre d'entraînement, en demandant à ce que l'on plante des arbres pour protéger les terrains du vent et en ordonnant l'installation de pelouses synthétiques. Et ce n'est pas fini visiblement. Mais à quoi peut-on s'attendre d'autre avec lui ?

Modififié

Faire de Phil Jones un crack

Acheté 20 millions d'euros en 2011, Jones devait prendre la relève de Rio Ferdinand et Nemanja Vidić avec Jonny Evans. En tout cas, Sir Alex Ferguson avait imaginé la chose ainsi. Sauf que l'ancien de Blackburn a plus souvent évolué comme latéral droit (quand ce n'était pas milieu défensif). Pis, Jones a pris un abonnement mensuel à l'infirmerie du club. Grosso modo, on attend toujours qu'il prenne en main la défense de MUFC. Ferdinand et Vidić partis, l'Anglais ne pourra plus se planquer. A priori, il va être titulaire. Et attendu. Et si finalement Louis van Gaal était celui qui réussissait à amener Phil Jones tout là-haut ? À 22 ans, il serait temps pour l'Anglais de franchir un palier et, surtout, de se fixer à un poste sur le terrain. C'est l'occasion rêvée pour s'affirmer.

Donner quelque chose à faire à Marouane Fellaini

Folie de David Moyes (32 millions…), Fellaini a passé une première saison catastrophique à Manchester United. Blessé, nul, dépassé, en manque de rythme, de nouveau blessé, de nouveau dépassé, le Belge n'a pas livré une seule bonne prestation l'année dernière. 16 petits matchs et aucun but. Une misère. Pas vraiment numéro 10, ni numéro 8 et encore moins numéro 6, Fellaini n'est finalement bon nulle part. C'est con, car il n'est mauvais nulle part non plus. Fellaini, c'est la section ES du bac par excellence. Moyen partout. Seulement personne ne sait vraiment où il pourrait exceller. Surtout en tant que titulaire dans une équipe qui veut avoir le ballon très souvent. Autant dire que Van Gaal doit réaliser un miracle pour faire du Belge un joueur utile à United. Avec la blessure de Mickael Carrick, et l'absence de solutions de rechange actuellement (Cleverley, Anderson ou encore Fletcher partent de loin ou sur le départ), Fellaini va peut-être réussir à trouver grâce aux yeux du Batave. Avec la recrue Herrera, Van Gaal pourrait inventer un double piston innovant dans l'entrejeu. Une sorte de Scholes-Carrick 2.0.

Tourner définitivement la page Sir Alex Ferguson

Une statue, une tribune à son nom, la paternité du choix de David Moyes, un CV long comme le bras, qu'on le veuille ou non, Sir Alex Ferguson est partout à Manchester United. David Moyes a essuyé les plâtres en passant juste derrière le boss. Louis van Gaal débarque avec moins de pression et un meilleur bagage que l'ancien coach d'Everton. Reste à tuer le père. Fergie a bien réussi à se dépoussiérer l'après Matt Busby, pourquoi ne pas tenter de ringardiser le style Sir Alex Ferguson ? Faire parler de Manchester United sans se sentir obligé de mentionner le manager historique serait la plus belle victoire de la Tulipe de fer. Et quand on sait que l'homme adore les défis...

Dénicher une pépite chez les jeunes

Entre la sélection et les différents clubs qu'il a entraînés, Louis van Gaal a vu défiler des mômes talentueux. Parfois, souvent même, il a eu le nez creux puisqu'il a fait débuter Víctor Valdés, Xavi, Iniesta, Seedorf, Kluivert, Van der Vaart, Van Bommel, Alaba, Davids ou encore Carles Puyol. Longtemps réputé pour sa formation (on pense notamment à la fameuse génération 1992), Manchester peine à sortir des nouveaux cracks depuis un moment. Seul Adnan Januzaj, véritable frisson de la saison passée, fait figure d'exception depuis 2/3 ans, mais le Belge est arrivé en Angleterre à 16 ans. Chez les diablotins, les jeunes à fort potentiel se comptent sur les doigts d'une main : James Wilson, Tom Lawrence, les frères Keane et Saidy Janko. C'est maigre pour un club comme Manchester United. Qui aura la chance de se voir offrir une place de choix chez les grands cette saison ? En général, Van Gaal adore prospecter chez les jeunes pour faire ses équipes. Il semble évident qu'il agisse de même à United.

Changer de schéma tactique

Historiquement, MUFC évolue en 4-4-2 avec deux ailiers qui balancent du jeu dans la boîte. Avec le temps, Sir Alex Ferguson est passé au 4-3-3, voire au 4-5-1. Une chose est certaine, à Manchester on part d'une défense à 4. Or, Louis van Gaal vient de terminer troisième de la Coupe du monde avec une défense à trois dans un 3-5-2 très mobile qui pouvait, parfois, se muer en un 5-3-2 des familles. Or, à United, on parle de plus en plus d'un passage à trois en défense avec Luke Shaw et Rafael sur les côtés pour apporter du jeu dans la surface adverse. Sauf qu'actuellement, les Red Devils ne comptent que trois défenseurs centraux dans leur effectif : Evans, Jones et le très rigolo Smalling. Dès lors, on comprend mieux pourquoi Van Gaal tente de faire venir un poulain à lui (de Vrij ou Vlaar) pour muscler son axe. Pour le moment, des interrogations demeurent sur la manière dont Man Utd va jouer. Notamment sur la manière d'utiliser Juan Mata ? Et Wayne Rooney ? Ander Herrera ? Ou encore Danny Welbeck ? Les premiers matchs amicaux devraient donner le « la » , mais Van Gaal y mettra, sans aucun doute, sa patte.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 79
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:14 La statue de Falcao 33 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 49